09/02/2018

Plus de fluidité pour Carouge? Circulez, il n'y a rien à voir!

64679074.jpg

 

Sous l'impulsion de Luc Barthassat, conseiller d'Etat, les services de la mobilité du Canton ont lancé le programme "moins de feux pour plus de fluidité". Concrètement, il s'agit d’accroître la fluidité du trafic pour tous les modes de transport en responsabilisant les différents usagers de la route, plutôt que de les faire patienter comme des moutons derrières des feux de circulation souvent obsolètes (qui datent souvent des années 70'), le but des nouvelles mesures vise à fluidifier le trafic et donc diminuer les émissions de particules fines . 

 

Carouge a notamment été sélectionnée par le Canton pour effectuer des tests: En 2016, un essai "sans feux" a été conduit au carrefour de la place d'Armes, durant une année..ET CA MARCHE! 

 

Fini les files d'attentes interminables pour les quatre ou deux roues, fini de patienter pendant de longues secondes en tant que piétons. Des utilisateurs responsabilisés, c'est un plus pour la sécurité. 

 

Fort de ce succès, le département de Luc Barthassat a décidé de pérenniser la situation en démontant l'ensemble de la signalisation lumineuse de la place d'Armes! 

 

Alors pourquoi voyons nous encore ces plots affreux? Comme d'habitude, la Commune bloque tout et refuse d'aménager le carrefour correctement. Plus de fluidité pour Carouge? Vous n'y pensez pas!

07:09 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

24/11/2017

Déclaration Budget 2018

arc105_seance_001f.jpg

 

Notre propos sera de mettre en perspective ce budget avec nos objectifs et les réalités de cette législature. Nous ne serons ni optimistes, ni pessimistes mais tragiques. En d’autres termes, nous allons vous décrire ce  budget tel qu’il est !

 

L’an passé déjà, le PDC s’était exprimé pour déplorer un processus et des choix hasardeux du Conseiller administratif en charge des finances, qui comme tout bon jacobin de gauche pense que le peuple est toujours avec lui.  Et bien non ! Notre côté girondin donc souverainiste libertaire, libertaire car garant des libertés, nous oblige à vous rappeler que le peuple souverain a déjà massivement tranché il y a 5 ans. Pas de hausse d’impôts. Le peuple souverain voulait, par ces mots, faire comprendre à nos Talleyrand Carougeois qu’ils devaient trouver d’autres solutions et surtout les assumer. C’est ce qui nous a poussés à demander un plan financier quinquennal, inexistant jusqu’alors. On savait que la gauche aimait bricoler dans l’incurable mais quand-même… on ne pensait pas recevoir une méthode de gestion prévisionnelle rigoureuse en matière de dépenses…. Ah ça non. On espérait   recevoir des anticipations de prévisions mais aussi un contrôle des dépenses au moyen de budgets construits sur la base de prestations clairement définies…. Et bien non ! On a reçu deux petites feuilles A4 avec quelques explications sommaires.

 

Bref, pas de stratégie...donc pas de plan. Pas de tactique…donc aucune façon pour y parvenir.

 

Forts de ce constat, les partis dont certains extrêmement gênés se sont à nouveau réunis pour encore une fois sauver un budget et un conseil administratif bien mal partis ! C’est pour cela et uniquement pour cela que le CA vient maintenant amender son budget. Car lors de ces réunions, le CM a bouclé un mauvais accord ! Mauvais mais meilleur que prévu. Le CA nous proposait la peste et le choléra. Le CM revient avec le choléra seulement en acceptant un budget déficitaire limité ainsi qu’aucun amendement sur les postes bien que ceux-ci ne soient pas du tout justifiés.

Même si nous vivons dans une commune très riche et ceci uniquement grâce à ses citoyens, ses entreprises et ses commerces, les charges, qui elles sont les résultantes de la politique de 2 de nos CA, ne cessent d’augmenter et nous nous retrouvons maintenant dans un cul de sac.

 

Le Conseil administratif continue à se mentir à lui-même et aux autres bien que...comme disait Nietzsche... il y a une innocence dans le mensonge qui est signe de bonne foi. Mais bon, proposer des économies de budget à budget, personne n’est dupe, même pas la bonne foi ! On a tous remarqué que du réel 2013 au budget 2018, l’augmentation des charges continue d’augmenter fortement.

 

Mais revenons sur l’augmentation des charges. Prenons, par exemple, le nouveau poste de délégué à l’énergie, qui lors de la présentation de celui-ci, n’avait même pas de cahier des charges défini. C’est nous le PDC qui avons dû l’implorer. Pourtant cela fait 3 ans que le CA veut nous le faire voter !

Un autre exemple, l’engagement d’une secrétaire-comptable pour la petite enfance. Pourtant en relisant les PV de l’année passée, on nous avait promis que la municipalisation des secrétaires-comptables des crèches et garderies allait permettre de faire des économies d’échelles et qu’il ne serait plus nécessaire d’engager une secrétaire-comptable par établissement. Idem pour le poste de surveillant de la patinoire. On avait déjà voté ce poste l’année dernière et comme par magie le revoilà ? Pire, lors des commissions, le CA en charge était incapable de répondre à nos questions sur la nécessité de ce poste.

 

Que dire des rares économies…

La plus importante vient de la diminution de la subvention du théâtre des amis. La bienséance, toute PDC, nous oblige à ne pas faire de commentaire sur ce triste sujet. Mais quand-même, soit on laisse la subvention qui était de 930'000 CHF, soit on l’annule mais on ne peut pas donner 200'000 CHF au cas où…au cas où quoi ? Ces 200'000 CHF c’est juste un écran de fumée qui aimerait en vain cacher la mauvaise gestion du dossier.

 

Que dire du choix politique du CA de supprimer des postes pour les jobs d’été pour les jeunes et ceci pour économiser quelques dizaines de milliers de francs. Des emplois qui aident nos jeunes à payer leurs études, à aider leur famille. Et savez-vous comment l’a-t-on appris ? Lors d’une séance, un   membre de l’administration nous explique que le CA avait avalisé plusieurs annulations de postes de job d’été et tout ceci pour des économies de bouts de chandelles. Devant la levée de boucliers, notre cher CA, responsable des finances, a hésité entre 2 solutions : se cacher sous la table ou derrière son petit doigt. Comme il est courageux mais pas téméraire, il a choisi de se cacher derrière son petit doigt en disant que c’était une proposition des services de l’administration….

 

Que dire également de l’augmentation du budget pour le Musée, qui apparaît sans qu’une explication claire du nouveau projet ne soit donnée. Depuis le temps que nous réclamons de la part de la conseillère administrative en charge de la culture de connaitre la politique culturelle de la commune…nous attendons toujours. A sa décharge sa préopinante ne nous avait jamais répondu durant ses 12 années de triste  règne.

 

Tout cela montre  que le CA n’a pas de vision politique pour Carouge. Que le bateau n’a pas de capitaine. Cela montre aussi que l’administration est vouée à elle-même, qu’elle n’est pas soutenue. Par conséquent, le PDC fera en décembre une délibération demandant un « stop à l’engagement ! » qui demandera que tous les postes à repourvoir suite à des démissions ou des retraites soient d’abord étudiés et acceptés par le CM. Une sorte de mise sous tutelle pour le bien des carougeois !

 

Nous proposerons également une commission des sports pour que l’on puisse recevoir toutes les associations recevant plus de 5000 CHF de subventions et notamment l’association Carouge Natation qui attends depuis longtemps de pouvoir défendre son projet sportif, éducatif et économique.

 

C’est pour ces raisons qu’il ne s’agit pas de baisser la garde et de s’accorder pour ne rien changer. Mais il s’agit d’instaurer une culture du dialogue et de la transparence qui permet à ce conseil municipal de faire les choix du bien commun que le CA n’est pas capable de faire. Le bien commun, ce n’est pas des partis qui s’écharpent, mais des partis qui arrivent à conjuguer les différences pour revenir à l’essentiel des besoins de la population. Nous pouvons le faire  en prenant nos responsabilités. C’est pourquoi le PDC n’a pas d’autres amendements que ceux avalisés entre nous et imposés au CA pour sauver ce qui pouvait encore l’être.

 

13:41 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

19/10/2017

QUI AU SERVICE DE QUI ?

Pour les Carougeois c’est pas facile de parler à l’administration !

 

image003.png

07:02 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

11/09/2017

RELEVER LE DÉFI POUR L'EMPLOI DES CAROUGEOIS

emploi_seniors1.jpg

 

Nous vous avions parlé de notre motion sur le PES, projet emploi senior.

Cette dernière avait pour but de créer un pendant du PEJ (projet emploi jeune) pour les chômeurs de plus de 50 ans.

En commission, les partis ont étudié une proposition de partenariat avec la fondation Qualife + qui s’engage pour dénouer la problématique de l’emploi des 50+ en âge d’activité professionnelle.

Vu la qualité de la proposition et l’enthousiasme de tous les partis, le PDC a déposé devant le Conseil municipal une délibération pour mettre en place au plus vite ce partenariat.

 

Le Conseil municipal a voté la délibération à l’unanimité. Bravo et merci !

Chose promise chose due !

 

Suite à la motion et à la délibération du PDC ainsi que du très bon travail de la ville de Carouge, UNE NOUVELLE PERMANENCE D'ACCUEIL PERMETTRA D'ACCOMPAGNER LES PERSONNES SANS EMPLOI DE 50 ANS ET PLUS.

 

En partenariat avec la Fondation Qualife, il sera proposé aux Carougeoises et aux Carougeois entre 50 et 64 ans un appui spécifique pour la recherche d'un emploi.

Venez nombreux à la présentation de cette permanence d'accueil ainsi qu'à la conférence sur le thème : À la recherche d'un travail ? Mode d'emploi d'aujourd'hui.

 

MARDI 19 SEPTEMBRE 2017

16 H 30 CONFÉRENCE

17 H 30 VERRÉE AVEC LES AUTORITÉS DE LA VILLE DE CAROUGE.

LIEU BRASSERIE DES TOURS, AVENUE VIBERT 18

 

PDC CAROUGE :  NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ !

10:55 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

04/09/2017

OUI AU THEATRE DE CAROUGE

BADGE.png (300×300)

 

Les enveloppes sont arrivées !

Il faut participer à ce moment historique pour Carouge et voter

Mais en votant comment ?

 

EN VOTANT OUI AU THEATRE DE CAROUGE !!!!!

 

Car attention le côté obscur de la force voudrait empêcher la reconstruction d’un nouvel écrin…notre théâtre.

Un écrin qui mérite un développement respectueux de son histoire mais aussi de son esprit visionnaire.

Le Canton l’a compris et a voté dans une immense majorité un crédit de 10 millions pour la reconstruction et seulement pour la reconstruction du légendaire théâtre.

Les communes genevoises aussi l’ont compris et verseront 7 millions à travers le fond intercommunal pour la reconstruction et seulement pour la reconstruction.

Les privés qui eux connaissent les enjeux participeront à ce moment historique et verseront 13 millions pour la reconstruction et seulement pour la reconstruction du théâtre.


De plus la commune a déjà dépensé 6 mi
llions sur les 24 donc il nereste plus que 18 à mettre.Cela veut dire qu’avec les dons privés, ceux des communes et du canton, le théâtre coûtera à la ville de Carouge 24 millions et ceci pour un objet tout neuf !

Si vous ne votez pas OUI ces 6 millions seront perdus à jamais !

 

Et une  mise aux normes nous direz-vous ?

Et bien cela couterait au moins 30 millions et ceci entièrement à la charge de la commune.

Pire cela ne règlerait en rien les problèmes actuels du théâtre.

Depuis plusieurs années, tous ont travaillé avec la commune, les architectes, les Amis du théâtre et les différents soutiens, dont lePDC, pour offrir aux artistes et à la population un nouveau théâtre.

Nous soutenons ce projet avec enthousiasme.

Il est magnifique et conçu main dans la main avec les utilisateurs.

 

Votez OUI au théâtre ! Et vous pourrez dire dans bien des années à vos petits-enfants, amis et parents

 

MOI J’AI PARTICIPE A CE MOMENT HISTORIQUE.

MOI J’AI VOTE OUI.

09:40 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

01/09/2017

Que la vogue commence !

 

visuelvogue2016_web-300x300_0.jpg

 

Du vendredi 1er au dimanche 3 septembre !

Le rendez-vous de la fin d’été est carougeois !

C’est la fête que nous offres les légendaires associations carougeoises.

Une organisation bénévole menée de main de maître par une superbe équipe.

Merci à eux !

C’est grâce à des gens comme eux que Carouge est autantappréciée dans  le canton. 

Il y aura des attractions pour tous et pour tous les âges.

Et comme toujours une superbe ambiance.

La mythique place de Sardaigne vous attend avec ses stands, ses musiques et ses friandises pour nos petits gastronomes en culottes courtes.

Côté gastronomie, cette année encore, toutes les associations ont demandé à leur meilleur chef de mettre les petits plats dans les grands.

Soyez tranquille la pluie a déjà annoncé son absence.

Donc plus d’excuses pour ne pas y aller !

Tous  à la vogue ! Les amis ont déjà annoncé leur présence.

08:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

30/06/2017

Youpi…l’école est finie !!!

fete-des-ecoles.jpg

 

Enfin l’année scolaire se termine.

Vendredi, c’est la fête des écoles.

Les cahiers au feu et tout le reste au milieu.

Les Conseillers municipaux vont pouvoir défiler et faire les beaux, les parents vont les regarder en se disant… mais c’est qui ceux-là qui passent avant nos enfants ?

 

Mais revenons à la fêtes des écoles.

Génial souvenir d’enfance.

Un moment magique dans la vie d’un gosse.

Et toujours mieux depuis 5 ans, puisque grâce au PDC, les manèges seront gratuits toute la journée.

Plus de soucis pour les familles à petits revenus.

Les autos tamponneuses et les carrousels à l’œil.

Le pied géant.

 

Alors tous aux promos vendredi !

 

14:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

22/06/2017

Fête de la musique

téléchargement (1).jpg

 

 

Et oui la gauche l’avait annulée pour se venger des Carougeois qui avaient osé voter contre l’augmentation des impôts.

Vous vous souvenez !

Le peuple avait mis une mémorable déculottée à nos apprentis sorciers (Le CA).

 

Le PDC seul contre tous avait dit en 2013 :

LA FÊTE DE LA MUSIQUE DOIT AVOIR LIEU.

LA FÊTE DE LA MUSIQUE AURA LIEU.

 

Et devinez quoi ?

Elle a eu lieu.

Certes à travers un festival, en septembre 2013, mais elle a eu lieu et ce fût un beau succès.

Grâce à une association, « Carouge fête », qui a repris le flambeau pour fédérer toutes les bonnes volontés en dehors du contexte politique...

Carouge doit rester la ville des fêtes populaires.

Au final, les mêmes qui avaient enlevés la fête de la musique à Carouge (et devant le succès du K-Rouge festival) l’ont remise en place en 2014 pour frs 50'000.-

En faisant bien attention de ne pas donner l’organisation aux personnes qui l’avaient sauvée, gratuitement car complètement bénévole, un au auparavant.

Ben oui, certains ne prêtent qu’aux riches et d’autres qu’aux copains.

Surtout si c’est l’argent des contribuables.

Aujourd’hui on peut le dire : Grâce au PDC et à des personnes de bonnes volontés, Carouge a une fête de la musique.

 

Alors cette fin de semaine, venez nombreux à Carouge, le fête de la musique sera belle.

11:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

16/06/2017

Comment vont les finances des communes genevoises.

sans-titre.png

Elles croulent sous les millions et ne pouvant mettre l’argent de côté, elles s’inventent des tâches donc des charges.

D’ailleurs celles-ci augmentent de façon exponentielle.

A Carouge, c’est plus de 88% d’augmentation de charges en 10 ans pour une évolution de la population de seulement 16%.

 

Carouge a dépensé sans compter.

Ah notre belle cité, le nec plus ultra.

Mieux que le canton, des salaires de conseillers d’Etat sans l’emploi du temps et des études tout azimut.

On ne se mouche pas du coude à Carouge.

 

Alors comment le CA de Carouge dépense nos impôts en comparaison à d’autres communes…

Subventions : 53% plus élevées que la moyenne pour Meyrin, Onex, Lancy et Vernier.

Charges de personnel : 23% plus élevées par rapport à ces 4 communes.

Biens et marchandises : 60% au-dessus.

Culture et loisirs : 31% de plus.

 

Et vous carougeois… avez-vous eu des augmentations de salaire de 88% en 10 ans ?

Vivez-vous mieux à Carouge depuis 10 ans ?

Vous les commerçants avez-vous pu engager sans compter pour votre entreprise ?

 

La seule chose que le PDC peut faire, et fait, c’est de maîtriser au mieux les folies des grandeurs budgétaires de quelques CA carougeois.

Mais sans vous on ne peut rien faire… souvenez-vous en lors des prochaines élections…

16:30 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

13/06/2017

Tout va très bien, Madame la marquise...

petits-commerces.jpg

 

Les commerçants carougeois sont sinistrés mais se portent à merveille.

A un tel point que les arcades vides fleurissent à tout va dans le vieux Carouge.

Importante baisse de la fréquentation due à l’absence des habitués non carougeois.

Selon certains marchands, un pourcentage significatif de la clientèle préfère faire ses achats directement dans les grands groupes.

Facile d’accès, parking garanti et souvent gratuit, aucune charge à porter.

 

Il faudrait peut-être se réveiller avant qu’une des institutions de Carouge disparaisse. (et il y en a )

Une fois que le client prend une autre habitude, il est extrêmement compliqué de lui en faire changer.

Nous proposons à nos employés communaux (le CA) de se rendre sur place pour partager et écouter les doléances des marchands.

De tous les commerçants et pas seulement quelques représentants.

Allez uuhhh au boulot !!!

 

Il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Ce n’est pas en faisant de l’inquisition auprès des propriétaires en décidant à leur place qui va louer les locaux de ceux-ci que cela va améliorer les choses.

On attend du CA en charge qu’il prenne son bâton de pèlerin et qu’il fasse de la promotion économique (qu’il arrête de regarder ce que faisait Lénine, de l’ingérence et qu’il prenne exemple sur un Macron qui lui fait de la gestion proactive…).

 

Même si la mobilité s’améliore depuis 3 ans, on paie toujours au prix fort une politique désastreuse des Verts Cramer et Kunzler.

 

Le Rondeau, la région Jacques-Grosselin, la Fontenette, les Acacias, soit toutes les entrées de Carouge, sont congestionnées.

Les places de parking disparaissent toujours plus.

La construction effective de nouveaux parkings est planifiée à la St Glinglin.

 

N’oubliez pas que tous ces problèmes d’accès à Carouge sont cautionné et voulu par le CA en charge de la mobilité de notre belle ville.

Et oui, pour lui, le seul moyen d’enlever les voitures c’est de les empêcher de circuler.

Donc compliquer les accès.

Pire…il pense que d’ici quelques années plus personne n’utilisera des voitures…

Des voitures à essence possible mais des voitures électriques, à hydrogène…

Et même si on enlève toutes les bagnoles et on met des bus…ils vont bien rouler sur des routes ?

Ou bien sur les trottoirs avec les vélos ?

 

Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes et ceux qui osent dire le contraire sont d’horribles menteurs, pire des malfaisants.

16:53 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

08/06/2017

 OUI AU THEATRE

1104_140210_Parvis_recadre-wpcf_634x430.jpg

 

Carouge est la plus belle ville du Cosmos !

Bon ça on le savait déjà…

Mais attention le côté obscur de la force voudrait empêcher la construction d’un nouvel écrin…notre théâtre.

Un écrin qui mérite un développement respectueux de son histoire mais aussi de son esprit visionnaire.

Le Canton l’a compris et a voté dans une immense majorité un crédit de 10 millions pour la reconstruction du légendaire théâtre.

Cela veut dire qu’avec les dons privés, ceux des communes et du canton, le théâtre coutera à la ville de Carouge 24 millions et ceci pour un objet tout neuf !

Tandis qu’une mise aux normes couterait au moins 30 millions et entièrement à la charge de la commune.

 

Il faut relever que le partenariat public-privé est, dans ce cas, une réussite que personne ne pourra contester.

Le canton, les communes (oui avec un s car toutes les communes ont compris l’intérêt d’une telle structure) et les partenaires privés ont mis la main au porte-monnaie pour l’intérêt général et la culture en particulier.

 

Merci à la Conseillère d’Etat et à la Conseillère Administrative carougeoise en charge de la culture pour leur investissement.

Un grand bravo également aux députés carougeois de l’entente dont Bertrand Buchs qui ont fortement travaillé en faveur de ce beau projet.

 

Depuis plusieurs années, tous ont travaillé avec la commune, les architectes, les Amis du théâtre et les différents soutiens, dont le PDC, pour offrir aux artistes et à la population un nouveau théâtre.

Un théâtre à la hauteur de son talent et de sa qualité artistique.

 

Nous soutenons ce projet avec enthousiasme.

Il est magnifique et conçu main dans la main avec les utilisateurs.

 

Ayons de l’ambition pour notre commune et offrons-lui un bâtiment emblématique de l’esprit carougeois !

16:19 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

07/06/2017

On se questionne!

240_F_95737748_lNBA6Pe9qZpl4EQseD6GY6GsV8QfedgF.jpg

 

Suite à plusieurs rumeurs et enquêtes de journalistes, un doute nous est venu…

Carouge est-elle en Suisse ou encore en France?

Pourquoi encore nous direz-vous ?

 

Petit rappel historique.

Après une période mouvementée pendant laquelle Carouge redevient sarde par le traité de paix du 30 mai 1814, se trouvant ensuite brièvement réoccupée par les français durant les Cent-Jours du retour de Napoléon, puis à nouveau sarde après la triste défaite à Waterloo , la ville est finalement cédée par le Duc de Savoie Roi de Sardaigne à la République et nouveau canton de Genève par le traité de Turin du 16 mars 1816, ainsi que 19 autres communes du Duché de Savoie en contrepartie de la neutralité helvétique sur les zones franches de Savoie. 12 communes françaises seront aussi cédées par la France au nouveau Canton suisse de Genève, mais au titre de dommages de guerre imposés pour ces dernières. Le canton avait rejoint la Confédération suisse à l'occasion des traités de Paris en 1814 et de Vienne en 1815.

 

Ok on sait que vous le saviez déjà !

Carouge est bien en Suisse et dans le canton de Genève.

 

Et dans les autres communes françaises cédées à la Suisse y a-t-il Veigy-Foncenex ?

Et bien non !

Mais pourquoi Veigy-Foncenex ?

Ben oui pourquoi ???

Parce qu’il se pourrait bien que la nouvelle présidente MCG du conseil municipal de la ville de Carouge habite en France (une frontalière…horreur, malheur) ET NON PAS CAROUGE.

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Le-MCG-Carouge-recrute-une-candidate-en-France-voisine/story/13919799

Mais non…

Mais si…

Mais non…

Mais peut-être…

 

Il ne reste plus qu’à espérer que depuis que l’article de la TDG a été écrit les choses aient changé…

 

05:39 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

30/05/2017

Une petite piqûre...

seringue_02.gif

 

C’est comme pour les vaccins une petite piqûre de rappel est toujours nécessaire…

La grande différence c’est qu’avec le PDC Carouge c'est toujours vrai et en plus ça fait pas mal…

En voici la preuve, des faits, encore des faits, toujours des faits.

Et comme disait l’autre les faits sont têtus.

 

Savez-vous que…

- La pose de caméras de vidéosurveillance

- Les tarifs familles et l'ouverture en soirée de la piscine

- Le "chèque activité" de CHF 200.- pour tous les jeunes Carougeois

- La défense des commerçants durant les travaux d'aménagement

- La Bibliothèque Municipale

- Le parking souterrain de la place de la Sardaigne

- Les crèches

- Retour liaison Carouge-Gare

- L'EMS des Pervenches

- La participation communale à tout achat de vélo électrique

- Le partenariat privé-public pour aider les chômeurs de plus de 50 ans

- la mise place de charte d’aménagement pour le développement cohérent, harmonieux et durable des nouveaux quartier        carougeois

 

Sont, entre autres, des réalisations proposées et/ou mises en place par les démocrates-chrétiens ?

 

Et  bien si vous ne le saviez pas, maintenant c’est fait !

Attention, il y aura toujours des tristes sires qui jureront que cela est faux.

 

Il est vrai que devant l’inaction de certains le parjure est leur seule réponse.

08:35 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

26/05/2017

Longue vie au vide grenier!

801-20170129-bourse-aux-vinyles.jpg

Ce dimanche des centaines de Carougeois videront leur grenier ou leur cave.

Ils viendront vous proposer leurs vieux coups de cœur.

Le soleil a déjà confirmé sa présence.

L’ ambiance sera géniale, les prix à la tête du client.

Bref, une vraie animation, comme on les aime.

Mais souvenez-vous…

Cela avait presque tourné au vinaigre.

En 2014, le Conseil Administratif avait décidé de restreindre la voilure.

Cela ne faisait pas bien, tout ces populos  sur la voie publique.

De plus, il fallait chasser à tout prix les marchands du Temple ( nos pauvres commerçants carougeois).

Et puis tout ce boulot, l’organisation, la surveillance, la remise en ordre…usant  de chez usant.

Alors zou ! Du balai !

Tous sur la place de Sardaigne et le mail des promenades, les commerçants carougeois à la maison.

 

Mais Zorro est arrivé, avec sa grande cape orange et cette fois encore en se pressant et PAF une motion bien torchée pour que le vide grenier reste un vrai vide grenier.

Un PDC pertinent et une administration volontaire ont abouti à un compromis qui aujourd’hui contribue au succès populaire de ce vide grenier.

Alors dimanche tous à Carouge, aucune excuse ne sera validée.

 

07:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

23/05/2017

Un administrateur ça use ça use.

images.jpg

Un administrateur ça use le budget…..

 

Y-a-t-il un planificateur dans la salle ?

Y-a-t-il un organisateur dans la salle ?

Y-a-t-il un chef de projet dans la salle ?

 

Ben oui !

Dans le privé, cela se nomme un chef de service !

 

Et dans le public ?

Dans le public, au hasard, Carouge.

 

Le CA préfère engager des administrateurs, c’est leur nouvelle marotte.

 

-Ah bon ? il n’y a pas de chef de services ?

Oui, oui…mais on préfère engager des administrateurs !

-Ok mais pourquoi ?

Car à Carouge on préfère des chefs de services AVEC des administrateurs !

-On a compris, mais pourrait-on savoir pourquoi les chefs de services ont besoin d’administrateurs ?!

Ben pour administrer.

Ah bon mais administrer quoi ?

Des chantiers non prévus, ou alors décidés il y a tellement longtemps que personne ne s’en rappelle.

Des ouvertures puis fermetures de routes toutes les 3 semaines.

Des conventions avec des théâtres sans se mélanger les pinceaux.

 

Mais vous savez la facture arrive toujours et un jour on devra dire…

on ne pourra plus aider les gens dans le besoin ;

on ne pourra pas faire de nouvelle piscine ;

on ne pourra plus soutenir la culture ou le sport.

Mais on pourra augmenter les impôts

Pour que les administrateurs fassent le boulot des administratifs.

08:34 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange