31/03/2010

Place de Sardaigne : valse à mille temps...

sardaigne.JPG

Pour tous ceux qui ont des problèmes de mémoires, il faut que vous veniez à Carouge.

Chaque jour, le plan de circulation change. Il faut donc s’adapter, anticiper, imaginer et surtout ne pas se retrouver dans un cul de sac.

Il suffisait de se plaindre que la place de Sardaigne était fermée à la circulation et que les TPG circulaient définitivement par la rue du Collège, pour que, par un coup de baguette magique, tout redevienne comme avant.

L’arrêt de bus, de nouveau à côté de l’Eglise et la place réouverte au trafic.

Nous ne pensons pas que notre blog, de l’autre jour, soit responsable de ce miracle, mais plutôt l’avancement  des travaux de la rue Jacques-Dalphin.

Alors faites gaffe, n’entrez pas dans le rue du Collège, par habitude ou inattention,  vous risquez de ne plus pouvoir en sortir.

Ou bien allez à pied, c’est meilleur pour la santé.

Et surtout n’attendez pas que la mairie vous avertisse. Question communication, ce n’est pas bien terrible.

Allez, c’est pour votre bien.

Votre mémoire. N’oubliez pas !

09:05 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

30/03/2010

Le PDC Carouge défend le sport et la culture et soutient Etoile Carouge

Etoile Carouge.JPG

 

Le sport : synonyme de santé et de bien-être  pour tous et à tout âge.

La culture : échanges de pratiques dans un groupe social.

 

A Carouge, le PDC a proposé une motion dont le but est que chaque enfant jusqu'à 18 ans puisse bénéficier d'un bon de CHF 200.- pour des pratiques sportives et culturelles.

Et oui !

Suite aux énormes bénéfices que la commune a fait (ceci grâce à vos impôts et non pas grâce à la gestion de ceux-ci) il est normal q'une partie de ces bénéfices  revienne aux citoyens carougeois à travers les enfants, la culture et le sport.

Espérons que les autres partis nous suivront dans cette démarche et qu'ils oublieront un instant les petites jalousies qui ne font pas avancer Carouge avec des fausses excuses ou de la mauvaise fois...

Le PDC carouge aime le sport et soutient son club de cœur. En demandant une augmentation des subventions et l'annulation d'un prêt envers la commune de Carouge. Ceci dans le but d'aider l'Etoile Carouge dans son excellent travail de formation de jeunes joueurs.

N'oublions pas que l'Etoile Carouge c'est plus de 400 jeunes garçons et jeunes filles qui jouent, s'entraînent, gagnent et perdent ensembles, forment des amitiés et apprennent à respecter l'autre.

N'oublions pas aussi la première équipe, vitrine du club qui a toujours été une fierté pour sa ville, qui a toujours fait parler d'elle et qui sert de porte drapeau à notre commune.


Malheureusement, cela déplaît à quelques  BOBO dont le sport populaire n'a aucun intérêt mais qui sont prêt à dépenser des millions de vos impôts dans de pseudo projets culturels dirigés par quelques amis bien lotis.

Alors….convaicus !?!?!

 

Venez soutenir l’Etoile Carouge lors du repas de soutien qui aura lieu le 22 avril.

10:50 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

29/03/2010

Chemin Baumgartner : faut-il un mort !?

garcon-balle-accident.jpg

Route de Pinchat, route de Troinex, route de Drize, chemin Vert, chemin Baumgartner, le petchi complet.

File de voitures, attente, bus en retard, stress, manœuvres dangereuses pour essayer de gagner du temps.

Se faufiler au travers du chemin Baumgartner permet de gagner 200 à 300 mètres. Tentant. Le problème, le chemin est très étroit, le virage avec la route de Drize est à 90 ° et il n’y a pas de trottoirs. Les enfants prennent cet itinéraire pour se rendre et revenir de l’école de la Tambourine.

Super dangereux. Les habitants en colère ont manifesté cette semaine et ils ont eu bien raison.

Depuis que la commune de Troinex a décidé de fermer certaines routes sur son territoire, c’est l’horreur et l’enfer.

La commune et le canton ne veulent rien faire, alors que ces mesures sont un échec. Il faudra attendre cet été pour savoir si le plan de circulation va être revu.

Dingue, absurde, débile.

Faut-il attendre l’accident de trop, celui qui aurait pu être évité.

Le PDC a fait voter une résolution par le Conseil municipal pour protester et demander au Canton de faire marche arrière.

La pétition des habitants du quartier a reçu, à l’unanimité, le soutien du CM de Carouge.

Manifestement, passer par les voies légales ne sert à rien…

09:51 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

26/03/2010

Place de Sardaigne fermée. Vive la rue du Collège

Route-barree.jpg

Rue du Collège.

Souvenirs d’enfance.

L’école Jacques-Dalphin (vous savez celle de Titeuf), le petit magasin de bonbons tenu par deux vieilles filles. Le Tiki à 5 centimes, le « colle aux dents » bleu.

Une rue toute simple, étroite, sans risque. Des mamans et des enfants sortant de l’école, des cris, des pleurs et des rires.

Et puis…La fermeture de la place de Sardaigne, la décision des TPG de passer par là…

Une rue pas faite pour le trafic, un stop à son extrémité sans visibilité, des piétons traversant, des trams débouchant, des scooters se faufilant, des nerfs en pelote, des conducteurs sur les nerfs, du bruit, une odeur de gaz d’échappements. Toute la sainte journée.

Pas de solution en perspective.

Les TPG se portent pâles lorsque le conseil municipal demande des explications.

Les motions, interpellations, résolutions, questions, ne reçoivent pas de réponses.

Faut-il vraiment fermer la place de Sardaigne ?

Ne faut-il pas attendre un plan de circulation adapté et viable ?

Ayons le courage de dire que la solution actuelle n’est pas pertinente.

Acceptons de dire que nous nous sommes trompés et rétablissons la situation antérieure.

08:46 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

24/03/2010

Quartier de la Tambourine...où va-t-on ?!

tambourine.JPG

Mais que se passe-t-il dans le quartier de la Tambourine ?

Pas simple, terriblement compliqué, ardu, bref il faut au minimum un bac +10.

D’abord le décor, l’ancien parc Battelle au-dessus du Rondeau de Carouge. Un PLQ qui date de 1994 et qui est actuellement en force.

10 immeubles construits depuis 2000 et pas moins de 2000 habitants (10 % de la population carougeoise), une densité démente mais semble-t-il en accord avec la loi.

Une absence d’aménagement extérieur, des routes sans trottoir, des voitures qui passent au travers de ce quartier pour éviter les bouchons, des enfants qui vont à l’école à leur risque et péril. Pas de magasins, pas de place publique, peu ou pas de verdure entre les barres d’immeubles.

Un pseudo campus (Hautes écoles et Uni) qui désire s’agrandir. Une Haute Ecole de gestion qui doit s’installer dans un nouveau bâtiment devisé à 52 millions.

En 2005, une pétition déposée sur le bureau du Grand conseil. La promesse, en 2006, du Conseil d’Etat de modifier le PLQ avant d’autoriser la construction de la HEG. Et puis plus rien…

Vous nous suivez !

Un Conseil communal unanime qui désire une modification du PLQ.

La direction des Hautes Ecoles qui demande à l’Etat de pouvoir se développer.

Et pour simplifier le tout, nous apprenons que le bâtiment projeté est situé en dehors du PLQ.

Vous avez une Aspirine® !

Mais alors… mais c’est bien sûr, nous pouvions faire opposition. Pourquoi n’avoir pas été mis au courant. Panne d’information, rétention, oubli bienvenu.

Que faire.

Clarifier de façon urgente la situation et surtout ne rien décider avant d’avoir eu un entretien avec le Conseil d’Etat.

Lire la suite

08:44 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

23/03/2010

Allez !!!! On se lance !!!

  Il n’est pas trop tôt pour bien faire. Le PDC carougeois se lance et va venir vous casser les pieds et le reste régulièrement.

Il faut communiquer, causer dans le poste, montrer sa frimousse à la télé.

Inventer le slogan qui tue, le répartie du siècle. Bref ne rien dire pour tout dire.

Alors nous …

Mieux que les autres, plus intègres, plus intelligents. Sûrement pas, mais nettement mieux. Allez, on rigole…

Alors ce blog, simplement pour vous raconter la préparation de la campagne pour les élections communales, nos coups de sang, nos petits travers, la vie de notre commune.

Pour parodier « Genève, un monde en soi », nous allons nous appelez « Carouge, le centre d’un monde ».

Et voilà c’est parti… attachez vos ceintures.

08:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange