04/05/2010

Ouverture

union.JPG

 

Il est vrai que Carouge est le centre de l’univers et que la gare de Perpignan n’est rien.

Nous pourrions nous suffire à nous-mêmes et imaginer de créer la république carougeoise.

Passer le pont et entrer sur le territoire genevois donne à certains une réaction proche de l’attaque de panique.

Et imaginer aller à Veyrier, ça c’est trop, impossible on risque de prendre le Salève sur la tête.

Il paraît que le FLP (Front de Libération de Pinchat) a été créé, et que des âmes noires et damnées travaillent pour le rattachement de ce bout de terre à Carouge.

Mais…

Ne faut-il pas s’ouvrir un peu et se dire que la force vient de la diversité.

Chaque commune dans son coin, alors que les problèmes sont communs, un peu stupide, non…

Les problèmes de circulation concernent aussi bien Carouge, Troinex, Veyrier, Bardonnex que Plan-les-Ouates.

La solution ne peut venir que d’un plan soutenu par tous.

Le PDC carougeois n’a pas attendu le « bon vouloir » de ses autorités et a déjà organisé une réunion entre élus Démocrates-Chrétiens de Troinex, Veyrier et Carouge.

Et nous ne nous arrêterons pas là. Il est éjà prévu de faire des propositions communes déposées en même temps dans chaque Conseil municipal et relayées au niveau du Grand Conseil.

Parlons-nous…

08:26 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

Les commentaires sont fermés.