21/06/2010

Les macarons…

macaron.JPG

On les attend.

Avec impatience.

Nous en rêvons.

Nous imaginons nos voitures se parquant sans difficulté, arborant ce précieux sésame.

Fini les véhicules ventouses, squattant à l’année des places et se reconnaissant à la couche de poussière sur le capot.

Toutes les communes voisines ont ou vont adopter ce moyen pratique et simple.

Carouge, ville ouverte, venez tous.

Votre permis vous a été retiré pour 6 mois, Carouge accueillera avec plaisir votre moyen de locomotion.

Gratuit, sécurisé, avec une vue imprenable.

Mais ne nous précipitons pas.

De la mesure.

Il faut d’abord réfléchir, étudier la question, compter les places, imaginer qui fait quoi, le logo, la colle, l’endroit sur le pare-brise.

Vous croyez quoi…on ne fait pas n’importe quoi !!!

Allez voir chez les autres, s’associer à leurs démarches, ben dites donc vous ne vous mouchez pas du coude.

Carouge aura des macarons, des vrais de vrais, des spéciaux « made Carouge », un jour…

Comme dit la chanson : « un jour viendra… ».

Nous attendons le Prince charmant.

Nous encourageons la population à embrasser toutes les grenouilles qu’elle trouvera.

Peut-être qu’une de celle-ci se transformera en macaron !

09:11 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

Commentaires

genial et il parrait qu'il y a plien de princes charmants a carouge

Écrit par : silvie | 21/06/2010

Les commentaires sont fermés.