22/06/2010

PAV : La démocratie déraille…

pav2.JPG

 

Ah ce PAV (Peur Au Ventre ou Praille-Acacias-Vernets), il nous donne mal au cœur. Un coup à droite, un autre à gauche, tête à queue, dérapages contrôlés et non contrôlés et au final droit dans le mur.

Jeudi soir au Conseil municipal, nous allons voter un préavis communal modifiant les limites de zones.

Nous avons déjà voté un texte similaire, mais l’Asloca et les partis de gauche ont fait aboutir un référendum en ville de Genève.

A Carouge, cette tentative s’est soldée par un échec.

C’est alors que l’Etat a décidé de négocier avec les référendaires et a abouti à un nouveau projet.

Donc une minorité impose son avis à la majorité élue d’une commune et à tous ses citoyens.

Ce qui est bon pour la Ville de Genève est bon pour Lancy et Carouge.

Nous aurions compris la manœuvre si le référendum avait abouti dans les 3 communes. Cependant, ce n’est pas le cas.

Mais ce n’est pas tout.

Un groupe de suivi sera institué avec pour but de superviser l’élaboration du Plan directeur de quartier, des Plans localisés de quartier, leur densité, ainsi que la répartition des activités.

Et dans ce groupe qui retrouve-t-on ?

Les référendaires, tels des commissaires politiques sur le retour.

Donc des personnes extérieures à la commune, non élues, ayant échoué dans leur tentative de référendum vont décider à la place des élus.

Finalement, à quoi servent les élus ?

Pour ces raisons, le PDC va s’opposer à cette proposition.

09:02 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

Commentaires

encore une fois on subit les communards de la asloca, pourrait on leurs offrir un allé simple pour la Corée du nord

on verra si ils pourront faire opposition ?????????

Écrit par : rene blanc | 22/06/2010

ce n'est pas avec de haller que carouge va avoir un soupçon de démocratie, elle qui essaye de nous faire croire que les communistes n'ont jamais tué personnes

(même si ils ont fait plus fort que l'adolf) et que dire de son toutou qui la suit partout (le richard) par pitié ne voté plus pour a gauche toute... je vous en supplie

Écrit par : fred | 22/06/2010

René , fred

sur le fond l'asloca avait tous les droits de ne pas être d'accord avec les limites de zones du PAV, elle a d'ailleurs lancer un référendum qui n'a pas passé la rampe, par contre sur la forme c'est très discutable car elle fait la mauvaise perdante , se moque de la vrai démocratie, passe par la petite porte en menaçant de tout bloquer, c'est cela que le pdc carouge dénonce,, rien d'autre

(d'ailleurs la gauche à carouge avait voté pour le plan actuel et non pas pour celui que la asloca voulait ??? !!! et oui pas simple la politique)

Écrit par : stephane barthassat | 22/06/2010

Les commentaires sont fermés.