23/07/2010

Grange-Collomb

Grange-Collomb.jpg

 

 

Aujourd’hui, nous quittons le centre de Carouge pour aller très loin, aux marches de la commune, au « confine del Stato » comme disent les vraies familles carougeoises.

Après, il n’y a plus rien, le vide sidéral.

Grange-Collomb, vous connaissez, non…

Allez à côté du collège « Madame de Staël », oui juste avant le magnifique dépôt des TPG (Toujours Trop Cher).

Ce lieu doit vous être connu, car la Commune ne sachant pas quoi faire de ses sous à décider de rénover une ruine pour plus de 6 millions et en faire une salle polyvalente.

De toute façon, vous devrez dans le futur devenir un habitué des lieux pour justifier la dépense.

Attention, il n’y a pas de parking, alors vous devrez porter la grand-mère si vous voulez organiser sa fête de 90 ans.

En 1446, le notaire Jacques Collomb acheta toute la région et y fit construire une grange, qui était en fait une ferme. Il semble qu’une vigne donnait une bonne petite piquette gouleyante à souhait.

Ce fut un lieu de bataille, puisqu’en1589 des combats opposèrent les troupes genevoises au duc de Savoie. On découvrit les cadavres de 18 savoyards dans un des corps de bâtiment de la ferme.

En 1754, le domaine devient genevois grâce au traité de Turin.

Et voilà la petite histoire qui fait la Grande Histoire.

12:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

Commentaires

Cher politiciens, soucieux du bien-être des Carougeois, pourquoi ne militer pour que les bus descendant du sud du canton en direction de votre cité radieuse (44 et 45) emprunte le chemin Grange Collomb, qui restera fermé à la circulation privée, plutôt que la route de Drize. Les élèves des collèges y gagneraient et les pendulaires pourraient prendre le tram sur la route de St Julien sans devoir attendre bêtement dans la queue des voitures. Accessoirement le bus 44 pourrait aller quérir les frontaliers jusqu'à Collonges sous Salève, quand on aura modifier le règlement stupide qui empêche les bus à plaque suisse de circuler en France alors que les bus à plaque français peuvent circuler en Suisse... Ce sera toujours autant de voitures cousines en moins qui traverseront votre belle cité. (cousine eu égard au fait que Carouge fut savoyarde plus longtemps qu'elle est genevoise)

Écrit par : jf mabut | 23/07/2010

Cher JF

Les TPG règnent en maître sur le canton et m'aiment pas les bonnes idées comme la tienne mais préfèrent souvent leurs mauvaises idées..

mais qui me tente rien n'a rien... alors on va essayer

Écrit par : stephane barthassat | 23/07/2010

Cher Monsieur Mabut, votre proposition est excellente.
Mais les TPG sont difficiles à manier.
Pour Grange-Collomb l'accès à notre magnifique salle polyvalente reste un problème pour les personnes handicapés ou agées.
Il faut bien dépenser notre argent.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 23/07/2010

Les commentaires sont fermés.