14/08/2010

Carouge est-il le faubourg de Cruseilles ?

cruseilles.jpg

 

 

Il faut le croire. Un chemin porte ce nom. Il est peu connu, il s’appelait avant chemin Lucifer. Rien à voir avec l’enfer et le prince de démons, mais simplement avec l’entreprise qui créchait en ce lieu.

Bref, lorsque le chemin devint public, il reçu la dénomination de  Faubourg-de-Cruseilles.

Au début du XXème siècle, le Rondeau était le rendez-vous de tous les paysans et maraîchers savoyards. Ils venaient écouler leurs beaux produits, surtout grâce à la liberté de commerce instituée par les fameuses zones franches.

Certains se rappellent que nous devions passer deux douanes lorsque nous entrions en France.

Ces savoyards avaient créé une deuxième patrie a Carouge. Ils y passaient une grande partie de la journée et séjournait de longs moments dans les 7 bistrots du Rondeau.

Et en fin de semaine, il n’était pas rare de rencontrer des Carougeois le long de la route de Cruseilles venus rendre visite à leurs amis.

Il fut même fondé une « Commune libre du Faubourg de Cruseilles » avec un maire élu démocratiquement.

Les Carougeois ont toujours accepté d’être le faubourg de Cruseilles, mais jamais le faubourg de Genève.

10:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

Les commentaires sont fermés.