17/09/2010

Epilogue…

fin.JPG

 

Deux heures de débat, des interruptions de séance (c’est fou ce que la gauche a comme besoins pressants, lorsque la droite discute devant les toilettes), des envolées lyriques, des rebondissements, des interprétations du règlement (entre nous : mauvais règlement à changer de toute urgence) et un vote nominal.

Les caméras de surveillance sont acceptées. Le PDC, le PLR et le parti du travail ont voté pour, un socialiste s’est abstenu.

5 caméras supplémentaires seront installées aux Tours de Carouge.

Le parti radical a suivi les demandes réitérées des Socialistes, qui dans les débats en commission et en public ont toujours déploré l’absence de caméras dans ce quartier, en déposant un amendement.

Le parti Ecologiste et Solidarité ont défendu un refus de principe.

Les Socialistes n’ont pas été plus clairs que mercredi soir lors du débat public.

« D’accord si vous engagez un policier municipal supplémentaire par caméra.

D’accord si vous ne filmez que de minuit à 6 heures du matin.

Les caméras ne servent à rien, car mal placées (alors où et combien ?).

Et, en fin de compte, même si vous acceptez les amendements, nous ne sommes pas sûrs de voter oui. »

Cette valse hésitation a été relevée par le PDC.

Une année après l’installation un bilan sera fait (amendement écologiste accepté).

Et pour ceux qui ne peuvent pas accepter cette décision, vous avez 30 jours pour récolter environ 1300 signatures.

11:44 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Commentaires

bravo au pdc

qui n'a pas eu peur d'aborder le sujet sans tomber dans le populisme, sans propos haineux, en expliquant bien que la camera n'es pas la solution mais une précieuse aide

maintenant si la gauche fait la sourde oreille c'est son problème mais attention que le mcg ou l udc ne leur prennent pas des électeurs

je suis assez surpris du pdc , ferme mais a l'écoute des autres

belle semaine pour vous , la famille selimi, les cameras, les assurances maladies, apprentissage pour les enfants de sans papiers longue durée mais scolarisé en suisse depuis longtemps

il semblerait que l on peut être ferme sur des sujets et très ouvert sur d'autres.... c'est cela que le peuple veut, pas de malade dogmatique de gauche ou de droite


Stéphane Barthassat

Écrit par : rene blanc | 17/09/2010

suite

Stephane Barthassat et Bertrand Buchs ont fait un excellent travail et j'espere vraiment qu'il vont continue


vraiment vous etes tres bon

Écrit par : rene blanc | 17/09/2010

M Blanc

merci pour le message même si j'ai été surpris de voir mon nom dans votre message à la fin ??

Écrit par : stephane barthassat | 17/09/2010

M Barthassat

je ne suis plus tout jeune, 71 ans et je n'ai pas réussi a mettre tout mon message sur 1 désolé (nul en ordi)

mais encore bravo

Écrit par : rene blanc | 17/09/2010

Les commentaires sont fermés.