22/09/2010

Mauvaise journée…

socialiste2.JPG

 

Hier soir, le bon père Buchs c’est fait asticoter par les socialistes, pas contents, mais pas contents du tout.

Notre lecture sociologique, politique, philosophique de leur position sur les caméras de surveillance était, selon eux, fausse et tendancieuse.

Dont acte.

Mea culpa, mea maxima culpa.

Nous irons nous confesser à Sainte-Croix en demandant au père Alexis d’intercéder auprès du Très-Haut.

Et nous écrirons 100 fois les phrases suivantes.

« La prise de position des socialistes était limpide comme de l’eau de roche ».

« Si nous n’y avons rien compris, c’est parce que nous dormons pendant les séances ».

« Il ne faut pas avoir d’abord compris Kant, pour pouvoir apprécier la dialectique socialiste ».

« Le PDC est jaloux ».

« Le PDC est un petit parti de rien du tout ».

« Les Socialistes étaient ni pour ni contre ».

Zut, il ne faut pas écrire cette dernière phrase, aie, aie, aie, nous allons encore nous faire traiter de papistes enragés.

Bref, comme dirait une élue bien connue pour la couleur de ses cheveux : « Cela, reste flou ».

09:09 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

Commentaires

M Buchs laissez les pauvres sosc se mélanger les pinceaux

ils ont même pas le courage de dire qu'ils ont des avis différents,,il semblerait qu'ils ont hontes de leurs opinions

svp continuez

Écrit par : rital | 22/09/2010

Les commentaires sont fermés.