01/10/2010

Le PDC est un bien mauvais perdant

Mais il assume.

Ce soir, inauguration du complexe de Grange-Collomb.

Samedi et dimanche, portes ouvertes.

La rénovation qui devait coûter 185 000 francs et qui au total est revenue à 5 000 000 de francs.

Ou comment dépenser « intelligemment » votre argent.

Dysfonctionnement majeur de l’administration communale, sommeil de nos exécutifs ou désintérêt.

Résultat : un bâtiment grand luxe pour une compagnie de marionnette qui fait un spectacle tous les 2 ans et pour les ateliers de la fondation Bruckner (céramique).

Pour vous faire avaler la pilule, le Conseil administratif déclare que ce palais sera au service de la population.

Vous pourrez le louer (prix ?) pour vos fêtes de famille, pour des concerts, des repas de société.

Bref la pierre philosophale, le chaînon manquant de la théorie de l’évolution de la politique culturelle carougeoise.

Darwin doit en manger son chapeau (avait-il un chapeau ?).

En résumé, le PDC n’y a rien compris. Nous sommes des râleurs incultes du Neandertal inférieur.

Question à cent sous : Où est situé Grange-Collomb ? (facile nous avons écrit un chronique historique sur cette région cet été).

Question à amende d’ordre : Où allez-vous garer votre voiture ?

Question pour nos anciens : Allez-vous pouvoir venir ? Nous en doutons, vu la localisation et l’accès très difficile (étroit et en montée).

Nous sommes vraiment de très mauvais perdants.

10:24 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

Commentaires

après avoir rencontré Stéphane Barthassat dans les rues de Carouge, je suis convaincu que la succession de son frère à Berne est bien partie.
Félicitations M. Barthassat il faudrait plus de gens comme vous.

Écrit par : Dusonchet | 01/10/2010

J'ajouterai que ce bon genevois fait la fierté de cette ville.
merci pour à vous pour votre dévouement

Écrit par : 14 | 01/10/2010

Les commentaires sont fermés.