19/10/2010

Le temps des marrons…

comptabilité.JPG

L’automne, les feuilles mortes, les marrons, la grisaille.

La déprime pour certains et sacré nom d’un petit bonhomme le temps du budget.

Le doux plaisir de recevoir le classeur tant redouté.

Des chiffres, des chiffres et encore des chiffres.

Le réflexe, renfiler la patate chaude au spécialiste.

Celui qui, munit de sa combinaison étanche et de son casque, peut descendre sans oxygène dans la profondeur des lignes budgétaires.

Celui qui a la patience pour trouver la pépite.

Ce petit truc qui met à mal tout l’édifice, le détail qui tue.

Par exemple, tout le fric qui disparaît dans les programmes informatiques. C’est fou, ces machins qui devraient vous simplifier la vie et qui ne fonctionnent jamais. Ou alors avec une formation de 15 ans.

Par exemple ces nouveaux postes qui sont déjà pourvus.

Comment mettre à la porte quelqu'un qui travaille sous prétexte que son poste n’existe pas.

Par exemple les sommes astronomiques pour la communication.

Il semble que Carouge communique, vous vous en êtes rendu compte ?

Par exemple, toutes les subventions accumulées depuis des lustres pour des  groupes ou associations dont on ne sait jamais à quoi ils servent.

 

Chez nous c’est Stéphane qui s’y colle.

Normal, il est banquier.

09:38 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

Commentaires

il est banquier !! je croyais qu il etait vigneron.

j aime beaucoup son Frère Luc (helas je ne peux pas voter pour le federal mais je voterai pour stephane aux municipales)

Écrit par : rital | 19/10/2010

Un banquier PDC, ça existe ?

Écrit par : Aldo | 19/10/2010

et oui on a tous une brebi galeuse.

Écrit par : eric | 19/10/2010

je ne suis hélas pas banquier mais un simple petit employé de banque.

salutations

Écrit par : stephane barthassat | 19/10/2010

Trop modeste M.Barthassat!!

Par contre en politique, il faudra un peut plus assumer...

Écrit par : Aldo | 19/10/2010

aldo

si vous parlez du bilan du pdc carouge alors la oui, on assume, facile

Écrit par : stephane barthassat | 19/10/2010

Les commentaires sont fermés.