27/10/2010

PAV

floue.jpg

 

 

Ah les acronymes.

Hier c’était le CEVA, aujourd’hui le PAV.

Les deux projets qui vont complètement modifier  Carouge.

CEVA d’un côté, PAV de l’autre.

Un vrai couple.

Et beaucoup de soucis.

Le projet du PAV : big mystère.

Nous votons des déclassements, nous revotons des déclassements et …

Un plan, une esquisse, un début de concept…

Rien de rien.

Nous votons, nous revotons, l’Asloca surveille, huitième conseiller d’Etat.

Allez, une idée, juste pour ne pas être mangé sans savoir.

Et bien attendez.

Votez et faites confiance.

Bon, c’est vrai sur Carouge, nous ne savons pas comment faire avec les entreprises présentes et les voies de chemin de fer.

Il faudrait peut-être que le CFF les enterre. Hypothèse, conjoncture et voyance.

Alors pour les logements, difficile de les prévoir, il faut d’abord délocaliser. Mais où…

La pauvre directrice du projet. Encore là, pas découragée, un exploit.

Parce qu’au niveau politique cela manque cruellement de leader, de vision, de volonté.

06:55 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

26/10/2010

Le CEVA

CEVA.jpg

 

 

Démarrage difficile.

A quand les travaux ?

Il faudrait que la commune puisse un peu anticiper, car cela va être le super grand petchi dans la région du bureau des autos.

6 ans de travaux, si tout se passe bien.

Une zone de détente et de sport qui ne va plus être utilisable, une circulation qui sera chaotique et cauchemardesque.

Une bonne et une mauvaise nouvelle.

Commençons par la bonne.

Il semble que le passage du train se fera sous le bâtiment de la voirie et non en plein milieu.

La mauvaise :

Le Grand conseil n’a toujours pas discuté du projet de loi délocalisant le service des autos.

Le problème : où le mettre, puisque les communes sensées l’accueillir s’y opposent.

Les promesses de Conseil d’Etat risquent de ne pas être honorées.

Nous demandons que la population carougeoise soit informée en tout temps de l’évolution de ce grand projet.

La transparence, s’il-vous-plaît…

Vous pouvez compter sur nous pour vous tenir au courant.

07:01 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

25/10/2010

Mais, où sont les femmes ?

femme-et-politique2.jpg

 

 

Bigre, il faut une liste de candidates et candidats.

Les élections approchent.

Les rumeurs, les intox, les ballons d’essai.

« Nous, pas de problème ; 58 noms sur la liste avec une parité parfaite »

« Tu parles, tu n’as pas le plus petit début d’un volontaire ».

Bref, c’est le stress.

On recycle des vieilles gloires, on fait du charme, on impose, on implose.

Bon cela avance, mais pour les femmes c’est le désert des Tartares.

Elles ne veulent pas.

Mesdames, SVP, vous êtes les meilleures.

Nous les hommes, nous sommes de gros nuls.

Nous vous laissons la place.

Engueulez votre douce moitié.

Imposez-lui d’être à la maison quand vous êtes en séance.

Nous avons besoin de vous.

Et si votre barbu ne veut pas, la commune vous rembourse les frais de garde.

Alors…

06:50 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

22/10/2010

Le réseau vert…

cycliste.JPG

Aujourd’hui, spécial dédicace pour les Verts.

Cela fait des lustres qu’ils attendent et réclament un réseau de pistes cyclables digne de ce nom.

Et sœur Anne, rien que la route qui poudroie.

Oui, c’est vrai quelques lignes jaunes qui ne protègent personne et encore moins un vélocipédiste.

Alors, au dernier Conseil municipal, ils ont déposé la millième motion pour demander leur dû.

Et nouvelles promesses.

Le problème, c’est qu’entre temps, l’image du valeureux pédaleur aux mollets noueux, c’est très nettement dégradée.

Le manque d’endroits protégés a obligé, les héritiers du bi, à courber les règles de la circulation et à devenir aussi dangereux pour les piétons, que les autos.

Et en plus, les bobos en manque de condition physique utilisent la Ferrari des vélos, celui qui s’est électrifié.

Alors là, mesdames et Messieurs, planquer les gamins, les grand-mères et les belles-mères et faites super gaffe.

Nous, les pédestres, sommes devenus une espèce menacée.

A quand des couloirs protégés.

Vous dites que ça existe déjà, vous appelez cela comment…des trottoirs…

08:56 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

21/10/2010

Pour un petit pipi…

pissoir.JPG

La gauche se préoccupe de votre vessie.

Un petit besoin pressant et hop vous pouvez foncer dans le premier magasin situé sur votre chemin et le propriétaire vous ouvrira avec gentillesse et plaisir ses gagouinces.

En fin de journée, les services municipaux, sourires aux lèvres et en sifflotant, viendront nettoyer les lieux d’aisance.

Enfin…c’était la vision idyllique de la motion socialiste.

Le Conseil municipal n’a pas suivi.

Le problème, c’est que la commune n’a pas de toilettes publiques dignes de ce nom.

Sales, mal fréquentés et c’est un euphémisme.

Les âmes sensibles, s’abstenir.

Les socialistes ont jugé que l’investissement pour transformer les clochemerles carougeois serait trop élevé et en bons théoriciens de la lutte des classes, ils ont imaginé faire participer les représentants du capital.

Logique.

Mais nous leur proposons d’aller plus loin.

Une hypoglycémie, les restaurants vous proposerons un petit en-cas.

Une panne de douche, les coiffeurs vous laverons les cheveux gratuitement.

La société idéale.

Petite question, en cas de petits besoins pourrions-nous avoir l’adresse des élus municipaux pour pouvoir, selon nos idées politiques, aller soulager nos consciences et nos vessies.

09:33 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

20/10/2010

En politique, il faut savoir se répéter.

Rondeau.JPG

Mais pas radoter, différence essentielle.

Depuis des mois, nous insistons pour que le Rondeau de Carouge soit transformé.

Nous avions déposé une motion qui avait été refusée par le Conseil municipal, les thuriféraires des TPG ayant frappé.

Nous venons d’apprendre qu’un projet de loi existe et qu’il propose de densifier les parcelles situées à droite en montant la chemin de Pinchat (parcelles 533, 534, 2050 et 539) en les déclassant en zone de développement 3.

Donc immeubles et indice d’utilisation du sol (IUS) de plus de 1 (actuellement 0.4).

Donc des projets, mais toujours pas de modification de la circulation au niveau du Rondeau.

La région se développe à grande vitesse et le Rondeau reste comme il est, soit un goulet d’étranglement.

Nous ne pouvons plus attendre.

Ce problème est prioritaire et le Conseil administratif doit en faire son projet phare pour la prochaine législature.

Nous allons revenir devant le Conseil municipal avec des nouvelles propositions et également saisir le Grand conseil par une motion.

Au travail.

08:06 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

19/10/2010

Le temps des marrons…

comptabilité.JPG

L’automne, les feuilles mortes, les marrons, la grisaille.

La déprime pour certains et sacré nom d’un petit bonhomme le temps du budget.

Le doux plaisir de recevoir le classeur tant redouté.

Des chiffres, des chiffres et encore des chiffres.

Le réflexe, renfiler la patate chaude au spécialiste.

Celui qui, munit de sa combinaison étanche et de son casque, peut descendre sans oxygène dans la profondeur des lignes budgétaires.

Celui qui a la patience pour trouver la pépite.

Ce petit truc qui met à mal tout l’édifice, le détail qui tue.

Par exemple, tout le fric qui disparaît dans les programmes informatiques. C’est fou, ces machins qui devraient vous simplifier la vie et qui ne fonctionnent jamais. Ou alors avec une formation de 15 ans.

Par exemple ces nouveaux postes qui sont déjà pourvus.

Comment mettre à la porte quelqu'un qui travaille sous prétexte que son poste n’existe pas.

Par exemple les sommes astronomiques pour la communication.

Il semble que Carouge communique, vous vous en êtes rendu compte ?

Par exemple, toutes les subventions accumulées depuis des lustres pour des  groupes ou associations dont on ne sait jamais à quoi ils servent.

 

Chez nous c’est Stéphane qui s’y colle.

Normal, il est banquier.

09:38 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

18/10/2010

Premières impressions

poney2.JPG

Pluie incessante, température très fraîche : voici pour la météo.
Rire d'enfants, discussions entre les marchands et leurs clients, le tout sur un fond de jazz offert par le PDC aux Carougeois : telle était l'ambiance sonore.
Crayons, bonbons, cabas en papiers, ballons et même des tours en poney : servez-vous on offre des tas de cadeaux.
Un élu au Grand conseil, deux élus au Municipal de Carouge, 5 candidats : on ne se moque pas de vous, on se déplace en nombre.

Les PDC carougeois se sont présentés aux habitants de Carouge, à la place du marché, ce samedi 16 octobre.
L'accueil a été excellent, les gens reconnaissent le travail effectué.
Mais il y a encore du boulot : ça tombe bien, on en redemande.
Faites-nous confiance, vous ne serez pas déçus.
Prochain rendez-vous sur la place du marché : samedi 13 novembre.

Venez nombreux!

09:32 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

15/10/2010

Il y a des soirs comme cela…

victoire.JPG

 

Pas d’opposition, unanimité, accord, consensus…

Hier soir, le PDC a fait passé, devant le Conseil municipal, toutes ses propositions.

En plus, soutenue par l’entente.

Lettre de protestation au Conseil fédéral concernant la hausse des primes d’assurance maladie.

Ouverture d’une salle pour les jeunes en partenariat avec les communes de Veyrier, Troinex, Bardonnex et Lancy.

Et surtout, et nous ne l’attendions pas, à la raclette (13 contre 12, les arroseurs de gauche ont été arrosés par un fameux libéral, Claude Morex), le bon de 200 francs par enfants de 5 à 25 ans pour financer leurs activités sportives ou culturelles.

Presque 3 ans pour arracher un accord.

Les bonnes idées finissent toujours par être reconnues.

Et nous en avons entendu des vertes et des pas mûres : électoralisme, arrosage, dilapidation des biens communaux.

Nous sommes contents pour les familles carougeoises.

Un peu des bonis (500’000 francs) reviennent dans leur porte-monnaie.

Et pas seulement les familles, mais aussi tous les clubs de sport, les associations culturelles, vont bénéficier de cet argent.

Une pierre, deux coups…

Bon on va s’arrêter là, car on va finir par avoir le melon.

09:18 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

14/10/2010

Une salle pour les jeunes, une urgence…

moa.JPG

 

La fermeture du MOA a mis en évidence le manque de structures adaptées aux jeunes de 18 à 25 ans.

Vous voulez aller danser, alors courage.

Vous avez intérêt à avoir un portemonnaie bien garni et une tête qui revient au videur.

Sinon vous rester dehors à traîner.

Dernières possibilités, faire la queue devant l’Usine en espérant une place, ou prendre une voiture pour aller à Lausanne.

Pas terrible.

Le PDC va demander ce soir, lors du Conseil municipal, que le Conseil administratif se saisisse de ce dossier et en partenariat avec les communes de Veyrier, Troinex, Bardonnex et Lancy trouve un lieu adapté.

Notre action servira, aussi, à renforcer la motion interpartis qui sera déposée devant le Grand conseil et qui demande que le MOA puisse continuer à fonctionner.

Alors, un peu d’imagination…

10:37 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

13/10/2010

Au menu…du prochain Conseil Municipal

prime maladie.JPG

 

Assez, cela suffit, ras le bol.

L’augmentation des primes d’assurances maladie est scandaleuse car non justifiée.

La disparition des réserves est une honte.

C’est votre argent, il vous appartient et doit vous être redistribué.

Le système actuel est entré en déliquescence.

La LAMAL est en train de mourir.

La solidarité entre assurés est devenue une loi de la jungle.

Le PDC va déposer, jeudi, devant le Conseil municipal, une résolution demandant au Conseil administratif de faire un acte purement symbolique.

Ecrire au Conseil fédéral pour dire que Carouge n’est pas d’accord et refuse l’augmentation des primes.

Sur le papier, cela ne va rien changer.

Carouge ne peut pas faire grand-chose.

Mais nous avons le devoir de défendre les habitants de notre commune.

Nous avons l’obligation de dire haut et fort notre désapprobation.

Stop cela suffit.

Nous espérons que d’autres communes suivront notre proposition.

Le même soir au Grand conseil, le PDC déposera la même résolution, en urgence, en demandant en plus que le canton saisisse les tribunaux pour contester l’augmentation des primes.

Le PDC ne restera pas les bras croisés.

Nous sommes furax.

09:41 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

12/10/2010

Grand nettoyage d’automne…

nettoyage.jpg

 

Samedi, nous sommes allés nettoyer le quartier de la Tambourine.

Alors armés de nos balais et suivis par une balayeuse nous avons essayé de rendre plus propre ce quartier.

Etonnant, le nombre de bouteilles en pet, de papiers, de déchets en tous genres que nous avons ramassés.

Nous avions fait cette promesse aux habitants et nous avons tenu parole.

Le problème, c’est que les terrains appartiennent au canton et à des privés.

Que tout le périmètre est considéré comme non public et que par conséquent la commune de Carouge ne peut pas et ne veut pas intervenir.

Et comme personne ne s’est mis d’accord pour savoir qui va s’occuper de la propreté, c’est le grand flou.

Déjà pour remplacer les lumières, il a fallu des mois pour trouver une solution.

Bref, les habitants votent sur Carouge, payent des impôts sur Carouge, mais vivent dans un endroit qui n’existe pas pour la commune de Carouge.

Kafka, au secours…

09:48 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

08/10/2010

Rendre la commune lisible !

texte flou.JPG

 

L’essayiste français Pierre Rosanvallon répète sans cesse que la politique doit assurer  « la production d’un monde lisible ». (La contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance. Edition du Seuil, 2006).

Essayez d’appliquer ce principe à votre action politique ou à celles de vos adversaires et néanmoins amis.

 

Essayer de savoir si votre commune est lisible.

La réponse est simple : peut mieux faire, pas terrible.

Et la lisibilité passe par l’explication et la communication.

C’est le pourquoi de notre blog.

 

Mais revenons à nos moutons.

Carouge a engagé un communicateur, qui est payé bonbon.

Génial, nous allons pouvoir tout comprendre.

Etre averti à l’avance.

Pouvoir consulter un site internet qui informe vraiment.

Que nenni.

Pour circuler munissez-vous d’un GPS et d’une boussole.

A pied, faites gaffe aux trous et gardez votre téléphone portable toujours allumé, cela peut servir pour vous localisez en cas de problème.

Nous allons tous devenir fou.

Dans notre tête passe en boucle la chanson du poinçonneur des Lilas : un petit trou, un petit trou, toujours un petit trou, encore un petit trou.

Le dernier en date : au Rondeau.

Le petchi intégral.

Et toujours pas de communication. Il est vrai que nos trois sages disent toujours qu’ils n’ont pas été informés.

Alors le PDC vous annonce officiellement, avec quelques jours de retard que vous avez meilleur temps d’éviter le Rondeau. Zone sinistrée, triangle des Bermudes.

 

Puisque nous sommes aux annonces : Demain action nettoyage du PDC. Comme personne s’occupe du domaine public de la Tambourine, nous avons loué une balayeuse pour faire le travail. Rejoignez nous de 10h à midi, avec un balai.

11:21 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

07/10/2010

Grave question…

singes.JPG

 

Nous sommes angoissés, perplexes et nous pensons demander l’avis de la Faculté.

Depuis plus de 3 ans, nous ne l’avons jamais entendu parler.

Pourtant elle existe.

Elle est présente aux séances des commissions et du Conseil municipal.

Et elle se tait.

Un silence de trappiste.

Peut-être a-t-elle atteint le degré suprême de la sagesse !

Pourquoi dire des choses sans importance et inutiles.

Pourquoi s’abaisser devant les mesquineries de la politique.

La hauteur convient aux gens de bien…

Ou alors n’a-t-elle rien à dire.

Bref le PDC décomplexé (merci monsieur Walder de nous avoir enlevé nos doutes) a besoin de votre aide.

Avez-vous dans vos archives un enregistrement de sa voix.

Un document sonore exceptionnel…

Aidez nous…

Selon nos services de renseignements (un agent double infiltré dans son parti, monsieur R…), elle aurait une très belle voix.

Nous ne pouvons plus rester dans le doute.

Nous voulons l’entendre.

Madame Von Haller, parlez-nous, s’il vous plaît.

09:30 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

06/10/2010

A tout seigneur tout honneur

trou noir.JPG

 

A quelques mois des élections il nous semble important de vous faire un petit bilan.

Et comme nous ne sommes pas sectaires nous allons commencer par le bilan de la gauche carougeoise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne cherchez pas trop car il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent.

A part les défibrillateurs…certainement pour les sortir de leurs grands dodos.

Qui a dit qu’ils jetaient aussi l’argent pas la fenêtre ?

Celle qui gaspille votre argent c’est la conseillère administrative de gauche  (si vous dites que c’est lié c’est que c’est vrai).

Bientôt tout ce qu’a fait le PDC pour les carougeois durant ces 3 dernières années.

10:46 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (14) | La griffe orange