12/11/2010

C’est trop pas juste…

guerre.JPG

Des fois, on se dit qu’il vaut mieux rester chez soi, tranquillos, pepèros, que de faire de la politique.

Le PDC a été tiré à vue, hier soir, lors du débat sur le budget.

Passons les remarques injurieuses d’un élu socialiste qui est coutumier du fait.

Pour le reste, nous avons courbé l’échine sous les coups de butoir des « biens pensants ».

Nous sommes nuls, antisociaux, pour l’illettrisme et l’exploitation des masses, contre le personnel de la ville de Carouge et surtout madame Von Haller.

3 heures de débats, hargneux, houleux pour avoir simplement demandé que madame Von Haller assume ses promesses dans le cadre de la bibliothèque.

Une augmentation de postes avait été votée l’année passée pour pouvoir élargir les heures d’ouverture.

Rien.

Alors, nous avons simplement suggéré de d’abord utiliser les postes accordés avant de demander, pour la même raison de nouveaux emplois.

Rien de plus logique et en adéquation avec une saine gestion des finances communales.

La réaction : punaise il fallait être là pour l’entendre.

A croire que tous les problèmes de notre planète Genf sont de notre responsabilité.

Mais comme nous sommes de bons chrétiens culpabilisés par la faute originelle, nous jurons sur la tête de Jacques-Dalphin que nous n’allons jamais, au grand jamais, recommencé.

Et comme nous sommes, en plus, masos et inconscients, nous avons osé dans la foulée suggérer la suppression de la création d’un poste de travailleur social en charge des ainés et des contrats de quartiers.

Franchement nous sommes vraiment des débiles profonds pour n’avoir pas compris que la solution à tout est l’augmentation exponentielle des postes dans le social.

Nous avons argumenté que nous sommes contre les contrats de quartier, inutile, non démocratique, ne servant qu’à contourner les structures existantes et pour les associations d’habitants ou les clubs des ainés.

Les ainés n’en veulent pas de ce travailleur social. Ils l’ont dit et répété hier soir.

Et pourtant, il faut faire leur bien contre leur gré.

Soit, la messe est dite, allez en paix.

L’année prochaine, comme nous n’existerons plus, nous pourrons tranquillement regarder Babar à la télé.

Zut et crottes de nez…

10:56 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

Commentaires

Vous devriez lire l'article de la tribune de Genève de ce jour sur le vote du budget d'hier soir, il n'est pas très élogieux pour les PDC.

Bravo à vous pour vos idées lumineuses de réduction pour le budget.

-Pas de personnel pour les bibliothèques.
-Pas de travailleurs sociaux .

Continué comme ça, vous pourrez bientôt vous apparenter avec l’UDC et le MCG avec d’aussi bonnes idées.

Écrit par : Titi | 12/11/2010

Je ne sais pas comment vous gérez votre budget, mais vous me faites du souci.
Nous n'allons pas relancer la polémique, il suffit de lire notre blog. Il me semble clair.
Nous ne cherchons pas les éloges.
La politique n'est pas seulement des effets de manche et des belles déclarations.
Je ne supporte plus l'effet "bonne conscience" de la gauche.
Quand au social ,je crois que comme médecin je n'ai pas de leçon à recevoir et que j'en fait plus que probablement la majorité du choeur des "bouches en coeur".
Et arrêtez d'être agressif et démago.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 12/11/2010

Titi
la tribune a son avis

nous avons seulement voulu calmer le jeux des engagements.

nous avons jamais dit

-Pas de personnel pour les bibliothèques.
-Pas de travailleurs sociaux .

mais moins d'engagement vu que cela avait été fait l'année passée avec des promesses non tenues de Mme Von Haller

je pense aussi que le pdc a fait beaucoup pour le social en Suisse, à Genève et à Carouge

salutations

Écrit par : stephane barthassat | 12/11/2010

Arrêtez de jouer les caliméros. Votre religion ne vous empêche pas de vous battre avec plus de convictions politiques. Vous n'êtes pas les martyrs de Carouge. Rien que de lire votre blog nous nous endormons. Heureusement que vos collègues de la droite sont plus accrocheurs. Le PDC joue toujours la carte tranquille, ne déranger personne, au calme vert, la vie en rose, mais non d'une pipe soyez une femme et deux hommes de courage politique par le verbe. Vous êtes à la limite de l'anesthésie non opératoire. Opéraitionnel vous l'êtes, vous n'avez toutefois par la fibre de bons débataires montant au créneau.
Conclusion, votre blog est bien mais il est trop gentil, vous n'êtes pas à l'église entrain de lire un texte biblique. Priez à haute voix, clairement..... Les gentils, les mieleux PDC de Carouge, continuez ainsi vous allez voir les élections !

Écrit par : TTCCarouge | 12/11/2010

C'est franchement pas notre journée.
Nous avons donc tous les défauts du monde.
Tant pis, au moins nous, nous nous exprimons.
Et avec conviction.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 12/11/2010

@TTC Carouge

en vous lisant nous pourrions penser que vous parlez du reste de la droite
car je peux vous dire que nous sommes beaucoup plus mais alors beaucoup plus accrocheurs qu'eux, venez aux seances du CM.

salutations et vive l'entente accrocheuse

Écrit par : stephane barthassat | 12/11/2010

C'est pour ça d'ailleurs M.Barthassat que vous avez proposé et votés les amendements avec les reste de la Droite.

Un soir vous êtes avec l'Entente et le lendemain soir vous les trouvez pas assez accrocheurs. C'est ce qui s'appelle une bonne entente.....

Écrit par : titi | 12/11/2010

Je souscris évidemment à presque tous vos commentaires, par contre je ne peux pas cautionner votre commentaire sur le budget, non pas pour la forme ou le fond, mais simplement parce que votre texte est truffé de fautes de syntaxe ou de grammaire! A bon entendeur ...!

Écrit par : claude morex | 13/11/2010

Chers amis PDC, ce matin je me suis amusé à relire votre fameux blog du 10 novembre 2010 qui était consacré à “la séance de l’année tant attendue“ sur le budget 2011 et j’ai bien rigolé.

Première prédiction PDC pleine de lucidité annoncée dans ce fameux blog.

“Avec pour résultat, un budget qui enfle comme la grenouille de la fable, des postes supplémentaires proposés par l’Alternative, des subventions en veux-tu en voilà, une impression de déjà chacun pour soi dans les services communaux“


Résultat: Aucun poste supplémentaire et aucune subvention n’ont été proposés par les partis de l’Alternative et en prime CHF 500'000 d’économies sur le budget sur les travaux à des tiers.



Je continue sur les propositions courageuses des PDC dans leur blog.

“Comme chaque année, nous allons proposer une réduction des postes, une meilleure gestion des subventions et une politique d’investissement cohérente“

Résultat :

Réduction des postes : Suppression de deux postes de bibliothécaire,d'un poste de travailleur social et de deux postes aux RH.

Soit au total environ CHF 220'000 fr d’économies sur CHF 3'500'000 de nouveaux postes proposés par un conseil administratif à majorité de droite.


Une meilleurs gestion des subventions : Aucune proposition des PDC


Une politique d’investissement cohérente. Aucune proposition des PDC



Je poursuis par un bon constat sur le travail des PDC en amont :

“Nous regrettons une fois encore de ne pas avoir réussi à construire un budget avec un travail en amont, que le PDC demande depuis longtemps“

Résultat : En tout et pour tout 5 questions posées par le représentant du PDC lors des 4 commissions qui ont duré 5 heures.



Je termine avec le summum des prévisions PDC

“L’Entente vote contre, l’alternative s’abstient. On fait voter ses amendements et on s’abstient. Bonjour la clarté du débat politique“

Résultat : L’Alternative a voté le budget et l’entente s’est abstenue……..

PS.J’espère que vous serez meilleurs dans vos prévisions sur les prochaines élections municipales.

A bon entendeur...!

Écrit par : Aldo | 13/11/2010

Et oui l'erreur est humaine.
Mais au moins les prévisions avaient de la gueule.
J'avoue que sur ce coup là nous n'avons pas été les meilleures.
Mais nous avons fait une travail d'équipe avec le PLR et comme dans tout travail d'équipe il faut faire des concessions.

Un grand merci à Aldo.
Au moins notre blog est lu et ccommenté.
Excellent.
Vous savez quoi, nous commençons à faire peur.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 13/11/2010

Les commentaires sont fermés.