30/11/2010

Et voilà le programme !!!

superman orange.jpg

Suite au blog de jeudi passé qui montrait un VRAI bilan du PDC Carouge, voici ce que nous voulons changer et surtout faire ces 4 prochaines années.

Nous aurons besoin de votre soutien car sans vous tout est plus difficile.

Alors voilà le programme :

 

-       STOP au laisser-faire et à l'angélisme en matière de sécurité

ÞLes DC demandent, après la pose de caméras, une police municipale présente 24h/24 et 7j/7

-       STOP aux problèmes de stationnement incessants

ÞLes DC s'engagent pour que des parkings en sous-sol soient construits et que le système des macarons soit mis en place

-       STOP aux gaspillages énergétiques

ÞLes DC s’engagent à améliorer les infrastructures

-       STOP à l'abandon de nos aînés

ÞLes DC demandent qu’une structure d’aide aux aînés soit mise en place dans la commune

-       STOP au dénigrement du sport à Carouge

ÞLes DC demandent une vraie politique sportive et une reconnaissance du travail des bénévoles

-       STOP à la sur-densification de la Tambourine

ÞLes DC poursuivront leur engagement pour un meilleur aménagement de ce quartier

-       STOP aux passe-droits et galères des familles pour les places de crèche

ÞLes DC s'engagent pour créer une place de crèche ou d’accueil de jour pour chaque petit Carougeois et créer une fondation de droit privé pour la petite enfance

-       STOP au calvaire de la famille mono parentale

ÞLes DC s'engagent à améliorer leur quotidien

 

Vous pouvez encore plus.

Maintenant, vous pouvez voter en connaissance de cause.

13:26 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (14) | La griffe orange

26/11/2010

Nous sommes toujours plus intelligents après coup !

malvoyant.jpg

 

 

Zone 20.

Un beau concept, une puissante réflexion urbanistique, une théorisation de la ville, mais une absence complète de réflexion sur l’usage et l’usager.

C’est c…

Nous n’avions même pas pensé aux handicapés et aux malvoyants.

Un oubli de la part des biens portants.

Des évidences : les gravillons dangereux, le mobiliers urbains dangereux, l’absence de trottoirs dangereux.

La copie est à revoir.

Les gravillons vont disparaitre, des repères au sol vont être posé et le mobiliers urbains modifiés.

Cela va coûter à la commune.

Nous nous demandons si le mandataire n’est pas responsable de ce dysfonctionnement.

C’était à lui de consulter les organisations représentant les handicapés et les malvoyants.

Mais voilà, il les a snobés.

Alors elles en ont parlé à un parti politique.

C’était le PDC, cela aurait pu être n’importe quel autre parti.

09:22 | Lien permanent | Commentaires (12) | La griffe orange

25/11/2010

Le saviez-vous ?

parti_stroumpfs.jpg

 

Et oui brave gens vous allez bientôt être inondés de papiers expliquant que le parti concerné est le plus fort, le plus beau, le plus intelligent.

 

La grande différence c’est qu’avec le PDC Carouge c'est toujours vrai.

 

En voici la preuve, des faits, encore des faits, toujours des faits.

 

Savez-vous que…

 

-           La pose de caméras de vidéosurveillance

 

-           Les tarifs familles et l'ouverture en soirée de la piscine

 

-           Le "chèque activité" de CHF 200.- pour tous les jeunes Carougeois

 

-           La défense des commerçants durant les travaux d'aménagement

 

-           La Bibliothèque Municipale

 

-           Le parking souterrain de la place de la Sardaigne

 

-           Les crèches

 

-           La suppression de la taxe professionnelle

 

-           L'EMS des Pervenches

-           La participation communale à tout achat de vélo électrique

 

Sont, entre autres, des réalisations proposées et/ou mises en place par les démocrates-chrétiens ?

 

Et  bien si vous ne le saviez pas, vous pouvez maintenant voter en connaissance de cause.

12:07 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

24/11/2010

Scènes de la vie ordinaire.

parking2.jpg

 

 

Lundi soir, pas tard, 21 heures, parking de Sardaigne.

Des personnes téléphonant, énervées, brouhaha.

Plusieurs voitures vandalisées, vitres explosées.

Pas une, pas deux, 5 à 6 au premier étage.

Et ce n’est de loin d’être un épisode unique.

Sacré exemple pour la commune.

La police municipale, aux abonnés absents, semble-t-il.

La police cantonale n’intervient pas pour ces cas de peu de gravité.

Alors un grand sentiment de ras le bol.

Que dire à ces personnes.

Comment bien faire.

Une police municipale présente 24 heure sur 24, atteignable, visible.

Cela suffit pour tranquilliser.

Avoir quelqu’un qui répond et qui vient constater.

Simple.

09:53 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

23/11/2010

Demandez vos 200 francs !

200 francs.JPG

Oui, posez la question à la mairie.

Faites un peu pression.

Dites tout haut : « Mais je n’ai pas encore reçu ce bon de 200 francs par enfant pour financer une activité sportive ou culturelle ! »

Un joli cadeau de Noël.

Mais peut-être que le père Noël va vous oublier.

Eh oui.

Comme l’idée n’est pas de gauche, ben il faut tout faire pour que vous ne receviez rien avant les élections.

Eh oui.

Il ne faut surtout pas que ces andouilles de PDC fassent une voix de plus.

Il semble que c’est super compliqué à mettre en marche.

Que le personnel communal ne va pas suffire.

Eh oui.

Une enveloppe, un bon, que vous donnez à votre club sportif  ou votre association culturelle.

Les bons sont rassemblés et renvoyés dans une enveloppe avec un bulletin de versement.

Terriblement complexe.

Eh oui.

Faites nous plaisir, bigophonez à  la mairie. Jouez les candides.

Posez la question…

11:06 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

22/11/2010

Ben dis donc…

agenda21.JPG

Carouge est à l’honneur.

Prix de l’éthique.

Prix de l’énergie.

Voilà une ville qui applique avec enthousiasme son Agenda 21.

Aucune divergence politique.

Tous d’accord pour un développement plus économique, plus social et plus respectueux de notre environnement.

Du bon boulot.

Maintenant, il faut que nous retroussions nos manches et dans une même optique et que nous réfléchissions aux problèmes de circulation.

Sauvons le Rondeau.

Réglons en urgence ce problème.

Avant la fin des travaux du CEVA.

Les TPG n’ont qu’à faire preuve d’imagination.

Le PDC va persister et déposer une nouvelle motion.

En espérant que le reste du Conseil municipal suive…

08:54 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

17/11/2010

Transports publics

proxibus.JPG

Transports pour tous.

Vraiment !

Difficile de se déplacer lorsque l’on est âgé.

Franchement casse-gueule.

Pas adapté, à part le tram et encore.

Monter dans un bus, une expérience souvent traumatisante.

Pas le temps de s’assoir, difficulté pour s’assoir avec des sièges peu adapté, pas le temps pour descendre à moins de se lever à l’avance et là le risque de tomber augmente.

Conclusion : on reste à la maison ou si on a de l’argent, on prend un taxi.

Il est donc urgent que nous réfléchissions, sur le plan communal, à une autre façon de transporter nos aînés.

Pourquoi pas un Proxibus réservé à nos aînés.

Un coup de bigophone, un peu à l’avance SVP, et Carouge vous conduira à destination.

Du service sur mesure.

Aux petits oignons.

Au prochain Conseil municipal, nous proposerons une motion.

Et dire que le PDC ne fait rien pour nos aînés…

08:46 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

16/11/2010

Réunion secrète du PDC à Carouge

chateau hanté.JPG

Samedi 13 novembre, à 19h30, a eu lieu une rencontre au sommet dans la plus pure discrétion à coté de la forteresse du qu'importe.

Un conseiller national PDC, un conseiller municipal PDC, un président d’association PDC ont grimpé tout en haut du donjon surplombant le quartier des bistrots où les carougeois aiment ripailler.
La sentinelle du donjon un Radical ….euh un libéral…enfin on ne sait plus avec toutes ces fusions, recevait ses cousins dans la clandestinité la plus totale.

Ce Monsieur More avec un X, bien connu pour ces magiques recettes et son coté « fin bec », s’était déjà affairé à ses fourneaux, pendant que les cousins et cousines décoraient l’allée et la montée d’escalier.
C’est complètement mort de faim, que les invités arrivèrent à bout de souffle au sommet de la lugubre tour.
Ils collèrent leurs oreilles contre la porte pour écouter en cœur les bruits de casseroles et les soupirs de désespoir.
Le fumet s’échappant du trou de la serrure les décidèrent de frapper à la vieille porte!

Une clef tourna dans la serrure, la poignée s’abaissa et la porte s’ouvrit dans un grincement à faire déplacer tous les graisseurs de la place !
Et là…apparut la mine réjouie de Monsieur More avec un X.

Nous rentrâmes donc à la queue leu leu, dans un petit couloir qui abritait une bibliothèque dans laquelle trônaient quelques bouquins à l’eau de rose.
Le toit du donjon était parsemé de poutres en bois rénovées, le maître des lieux avait enlevé les toiles d’araignées et avait du faire le ménage car une odeur d’eau de javel régnait à l’intérieur.
Ma voisine me souffla à l’oreille… « j espère que ce n’est pas l’odeur de la nourriture ».
La peur s’installa en nous!

Qu'allions nous manger ?

Une choucroute ? Une fricassée sanguinolente ? Allait-il nous empoisonné ?

Le bruit courait dans tout Carouge que la nouvelle génération des PDC était sur tous les fronts et gagnait du terrain dans les cœurs et les têtes des Carougeois.
Ce monsieur More avec un X aux allures de compte radicula….allait-il les faire tomber dans un piège et les jeter un à un au bas du donjon ?
Nous attendions impatiemment le premier plat en dégustant quelques verres de gewurstraminer.
3 heures plus tard, nous étions toujours vivants.

Nous avions dégusté les meilleurs plats qui soient.

Succulents, préparés avec finesse et professionnalisme.

Les vins étaient excellents…normal, c’est nous qui les avions amenés !
Pour le reste, une super soirée et des heures de discussions pour convaincre la brebis de rentrer dans le rang.

Mais rien à faire.

La meute n’a pas pu faire peur à l’agneau.

Le libéral campait sur ses positions et restait insensible aux valeurs démocrates-chrétiennes.

Finalement, c’est bien ainsi.

Il faut de tout pour faire un monde…

10:32 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

15/11/2010

Notre motion sur le dédommagement aux commerçants

travaux.JPG

Bonne nouvelle.

Jeudi soir, le Conseil municipal a accepté la motion PDC, qui demande que soit mise en place une procédure  de dédommagement des commerçants touchés par les travaux, interminables, de la rue Jacques-Dalphin.

Cette motion a été discutée en commission des finances et le Conseil administratif a fait une proposition de traitement des demandes des commerçants.

Ces derniers pourront faire valoir leurs prétentions.

Même s’il n’existe aucune obligation de la commune de dédommager des commerces, il nous était apparu logique, que dans certains cas, une exception à la règle pouvait être envisagée.

Cela nous semble logique et normal.

09:58 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

12/11/2010

C’est trop pas juste…

guerre.JPG

Des fois, on se dit qu’il vaut mieux rester chez soi, tranquillos, pepèros, que de faire de la politique.

Le PDC a été tiré à vue, hier soir, lors du débat sur le budget.

Passons les remarques injurieuses d’un élu socialiste qui est coutumier du fait.

Pour le reste, nous avons courbé l’échine sous les coups de butoir des « biens pensants ».

Nous sommes nuls, antisociaux, pour l’illettrisme et l’exploitation des masses, contre le personnel de la ville de Carouge et surtout madame Von Haller.

3 heures de débats, hargneux, houleux pour avoir simplement demandé que madame Von Haller assume ses promesses dans le cadre de la bibliothèque.

Une augmentation de postes avait été votée l’année passée pour pouvoir élargir les heures d’ouverture.

Rien.

Alors, nous avons simplement suggéré de d’abord utiliser les postes accordés avant de demander, pour la même raison de nouveaux emplois.

Rien de plus logique et en adéquation avec une saine gestion des finances communales.

La réaction : punaise il fallait être là pour l’entendre.

A croire que tous les problèmes de notre planète Genf sont de notre responsabilité.

Mais comme nous sommes de bons chrétiens culpabilisés par la faute originelle, nous jurons sur la tête de Jacques-Dalphin que nous n’allons jamais, au grand jamais, recommencé.

Et comme nous sommes, en plus, masos et inconscients, nous avons osé dans la foulée suggérer la suppression de la création d’un poste de travailleur social en charge des ainés et des contrats de quartiers.

Franchement nous sommes vraiment des débiles profonds pour n’avoir pas compris que la solution à tout est l’augmentation exponentielle des postes dans le social.

Nous avons argumenté que nous sommes contre les contrats de quartier, inutile, non démocratique, ne servant qu’à contourner les structures existantes et pour les associations d’habitants ou les clubs des ainés.

Les ainés n’en veulent pas de ce travailleur social. Ils l’ont dit et répété hier soir.

Et pourtant, il faut faire leur bien contre leur gré.

Soit, la messe est dite, allez en paix.

L’année prochaine, comme nous n’existerons plus, nous pourrons tranquillement regarder Babar à la télé.

Zut et crottes de nez…

10:56 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

10/11/2010

La séance tant attendue…

budget2.JPG

Lundi macaroni, jeudi budget.

La SEANCE de l’année, celle qui ne faut pas rater.

Celle qui dure et qui use.

Chausse-trapes, retournement de vestes, interruption de séances, ambiance assurée.

Avec pour résultats, un budget qui enfle comme la grenouille de la fable, des postes supplémentaires, des subventions en veux-tu en voilà, une impression de chacun pour soi dans les services communaux.

Aucune cohérence.

En l’état, le PDC va certainement s’opposer, comme chaque année, à ce budget.

Comme chaque année, nous allons proposer une réduction des postes, une meilleure gestion des subventions et une politique d’investissement cohérente.

Et que dire de la politique culturelle. Aucune vision à long terme et encore moins à court terme. Presque 25 millions pour le dicastère de Mme Von Haller alors qu’il n’y a rien de nouveau et qu’il ne fallait que 16 millions il y a 4 ans.

Sans oublier, qu’un jour, nous devrons intégrer la diminution de la taxe professionnelle.

Nous regrettons une fois encore de ne pas avoir réussi à construire un budget, avec un travail en amont, que le PDC réclame depuis longtemps.

Même si, depuis 3 semaines nous avons travaillé avec l’Entente sur une déclaration et des amendements communs.

De toute façon, la gauche étant majoritaire, elle fera passer ses idées.

C’est comme cela, avec en prime cette année un chantage à l’abstention de la part de certains verts-rouges.

Il est possible, en fonction de la bêtise crasse de certains, que nous nous retrouvions sans budget.

L’Entente vote contre, l’Alternative s’abstient.

On fait voter ses amendements et on s’abstient.

Bonjour la clarté du débat politique.

Il semble que la fête du 225ème énerve certains élus.

Alors soyez intelligents, pour une fois, et refusez cette dépense.

Et n’inventez pas un faux prétexte pour éviter de vous prononcer.

10:13 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

09/11/2010

Je planifie, tu planifies, il planifie…

planification.JPG

Y-a-t-il un planificateur dans la salle ?

Ce métier existe-t-il ?

Ou alors est-ce une maladie honteuse ?

Vous cherchez un sujet de conversation !

Simple. Parlez de travaux, de trous, de tranchées et immédiatement vous allez intéresser.

On creuse sans logique.

On ouvre des chantiers non prévus, ou alors décidés il y a tellement longtemps que personne ne s’en rappelle.

Chaque régie travaille la tête dans son sac et ne communique pas.

Les TPG, les SIG, champions toute catégorie de l’imprévu.

Les communes s’arrachent leurs rares cheveux.

Nous votons un crédit, les travaux débutent 3 à 4 ans après.

Il a fallu un long parcours du combattant pour qu’enfin une autorisation entre en force (quel discours martial).

Et le projet définitif est souvent nettement différent de celui qui a été décidé.

Etrange, les circonvolutions administratives.

D’où le besoin d’un nouvel australopithèque appelé planificateur.

Peut-être que 2 à 3 coup de pieds au derrière peuvent suffire !

10:24 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

08/11/2010

Zone 30 km/h

zone 30.JPG

Modérer, ralentir, coussin berlinois, gendarme couché, inscriptions sur la route.

Franchement, vous êtes avertis.

Et pourtant ces zones ne servent à rien, à part mettre en danger le piétonus vulgarus.

Un doux délire.

Absence de passage piéton, vous avez le droit de vous faire écraser où bon vous semble.

C’est tellement inutile que l’Etat ne veut plus en faire.

Et pour les coûts, comme d’habitude, super bonbon.

Deux solutions pour ralentir les véhicules à moteur.

Construire un dédale où tout dépassement de vitesse entraîne la destruction de votre titine.

Ou mettre un radar, intelligent ou pas, mais qui fonctionne et là vous allez voir immédiatement le résultat.

Des vrais agneaux, les pétaradants.

Mollo sur la pédale.

Un vrai plaisir.

08:22 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

04/11/2010

Dans une semaine, le vote sur le budget…

budget.JPG

C’est sympa, le budget…

Il y plusieurs façons de le lire.

La première, on zappe, on fait confiance et on écoute benoîtement nos 3 Grâces.

La deuxième, on ne désire pas zapper, on se dit que demain on va le lire en détail et catastrophe on n’arrive pas préparé en séance et on écoute benoîtement nos 3 Grâces.

La troisième, on délègue au spécialiste.

La quatrième, on discute, on compare, on s’énerve et on prépare des amendements.

Et on découvre des perles (merci Séverine).

Des postes et des dépenses budgétés mais pas encore discutés et votés.

Le bon de 200 francs n’a pas été prévu, mais le pigeonnier oui.

L’argent pour les contrats de quartier, bien sûr, mais le débat et le vote n’a pas encore eu lieu.

L’augmentation du personnel de la bibliothèque, le pompon.

Il faut étendre les heures d’ouverture.

Super, c’est vrai que 21 heures par semaine, ce n’est pas terrible.

Mais l’année passée, nous avions voté un poste à 80% pour justement augmenter ces plages horaires.

Et résultat, rien.

Et on gonfle, on gonfle, l’administration, la grenouille va bientôt éclater.

Bref, il y a du pain sur la planche et un long débat en vue.

08:40 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

03/11/2010

Notre bon tram

tram.JPG

A Carouge, le tram berce nos nuits et nous réveille dès potron minet.

A Carouge, le centre vit au rythme des passages du 14, du 12 et du 13.

A Carouge, ne vous avancez pas trop sur la route avec votre nouvelle auto et n’oubliez pas de regarder à gauche, sinon…

A Carouge, le tram fait partie de notre vie.

Alors la grande question qui revient tous les 6 mois, comme les apparitions de la Sainte Mère à Lourdes : Faut-il maintenir son trajet actuel ?

Et imaginer un centre ville sans voiture et transport public, le tram empruntant le boulevard des Promenades.

Bigre…

Quel choc…

Il faut y réfléchir.

Au moins convoquer une commission idoine.

Nous, franchement, nous ne sommes pas trop pour.

Le trajet actuel a son utilité.

Le trajet actuel correspond au plan de circulation historique de Carouge.

Les transports en commun vivifient un centre ville.

Alors, encore un projet à 100 balles !?!?

08:39 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange