25/01/2011

Les pigeons...

pigeon.jpg

 

 

Ce qui ne semblait pas être un problème, jeudi dernier au Conseil municipal, devient une affaire d’importance.

Le PDC a posé une question sur la disparation des pigeons carougeois.

Les habitants des Tours avaient remarqué la présence de dizaines de cadavres de pigeons.

Un risque potentiel pouvait exister pour la population.

Empoissonnement, maladie…

Le Conseiller administratif Aebi a immédiatement réagi en demandant un examen toxicologique des oiseaux.

La Tribune de ce jour tire la sonnette d’alarme.

Faites gaffe à vos chiens et chats et surveiller vos enfants pour qu’ils ne mettent pas à la bouche des graines qu’ils auraient pu trouver par terre.

Franchement, il n’y a quasiment plus de pigeons à Carouge.

Et dire que nous allions construire un pigeonnier communal.

Quel est le petit malin qui joue le « Serial Killer » des volatiles.

Franchement débile.

Vous nous direz qu’il reste encore le PDC, et comme pigeons nous sommes bien là.

 

PS : nous avons retiré le blog qui était illustré par une photo de la Musique Municipale de Carouge à la demande de son président. Cette vaillante phalange étant complètement apolitique, un voisinage avec le PDC risquait de donner de l’urticaire à certain.

Toutes nos excuses.

10:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

Les commentaires sont fermés.