22/02/2011

Huis-clos...

huis-clos.jpg

 

 

Quelle déception !

Pour une fois que le Conseil municipal décide le huis-clos, nous nous sommes dits que : super, nous allons laver notre linge sale, nous étriper comme au Grand conseil, nous renverser des verres de bières sur la tête (en prévision nous avions pris nos munitions, non pas ce terme car c’est un copyright UDC, nos provisions) et nous nous étions entraîner à expectorer le plus loin possible.

Et  puis rien.

Le calme plat.

De toute façon nous ne pouvons rien dire.

Les autres ont déjà parlé.

A peine la séance terminée, le grand déballage, obligeant la Présidente a nous rappeler nos devoirs.

En résume, un huit-clos raté, pour rien.

Ces choses là doivent être traitées en public. Il ne faut pas en avoir peur. Tout doit être mis sur la table.

Nous n’avons rien à cacher.

De toute façon, dans cette affaire nous n’allons pas nous prononcer sur ce qui est grave, soit de menacer quelqu’un avec une arme, puisque la justice doit d’abord trancher, mais sur  un problème relationnel au sein de la fondation HLM.

Nous rappelons qu’il faudrait peut-être que le Conseil municipal balaie devant sa porte, car nous n’avons jamais pris de sanction contre cet élu UDC, malgré son comportement souvent limite durant les séances de commissions.

 

13:36 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

Commentaires

et cela vous etonne ?? le meilleur moyen de garder quelquechose de secret c'est de dire qu'il ne l'est pas

Écrit par : rene blanc | 22/02/2011

cette liste n'est pas a huis clos

voici la liste No 8 PDC Carouge

BUCHS Bertrand, Député, Conseiller municipal, médecin, 54 ans marié, 4 enfants

FRIES-WALZER Séverine,Conseillère municipale, ergothérapeute, mère au foyer, 39 ans , mariée 3 enfants

BARTHASSAT Stéphane, Conseiller municipal, employé de commerce, 43 ans,
2 enfants

BARBUZZI Dominique, chargé de projet, 40 ans , marié 2 enfants

BENECHE Marie-Marthe, Agente de nutrition, auxiliaire petite enfance, 62 ansmariée 1 enfant

CLERC Laurent, Policier,39 ans, marié 2 enfants

DA SILVA-BARTHASSAT Suzanne, Diplome HEG, mère au foyer 39 ans ,mariée
2 enfants

FRAOMENE Raffaele, Chef d'entreprise, 26 ans, célibataire

GRAS Patrice, Employé de commerce, 32 ans, marié 2 enfants

HEREDIA Jesus, Chef d'entreprise,47 ans, 2 enfants, séparé

HORNER Patrick, Restaurateur, 41 ans, marié, 4 enfants

MBU Rombaut, Chef cuisinier, 49 ans, marié

TERRIER Jean-Philippe, Membre de l'Assemblée constituante, ingénieur gestion des eaux, 37 ans, célibataire

Écrit par : stephane barthassat | 22/02/2011

tout cela pour un pauvre type

il ne sera pas élu, la gauche lui fait de la pub c'est tout

Écrit par : walter | 22/02/2011

tout juste walter

votez BARBUZZI Dominique, chargé de projet, 40 ans , marié 2 enfants

Écrit par : mathieux | 22/02/2011

Messieurs le PDC,

Vous parlez d'un comportement limite en parlant de l'attitude de ce personnage, je parlerai plutôt d'un comportement inadmissible pour un membre d'un conseil municipal.

En effet, et vous le savez très bien, ce monsieur s'est permis dans différentes commissions et à plusieurs reprises de menacer et d'insulter plusieurs de ces membres.

Vous avez raison nous aurions déjà dû le sanctionner depuis longtemps.

Écrit par : loal | 22/02/2011

vous avez raison Walther, c'est vraiment un pauvre type qu'il ne faut élire nulle part, des séances avec lui c'est à la limite du supportable.
Alors votons la liste No 8 celle du PDC, ce sont les meilleurs et ils ont tous la rage de travailler pour le bien commun et en plus, ils sont jeunes!!

Écrit par : MGD | 22/02/2011

Sans doute un pauvre type dont les électeurs se chargeront de faire un non-élu.

À Carouge, pour du nouveau, votez liste 7 MCG ! Des candidats courageux, vaillants mais polis !

Écrit par : Andrès Gomez | 23/02/2011

C'est misérable ce qu'il s'est passé au Grand Conseil. Quand je pense que ce sont ces gens alcoolisés (et ce ne sont pas les seuls qui ont des problèmes d'alcool) qui prennent des décisions pour la construction de l'avenir de Genève. A mon avis, nous devrions dissoudre l'assemblée du Grand Conseil, cela trop loin. Tous ces malades qui nous dirigent comme disait l'autre!
Pourquoi s'étendre sur ces faits, les journalistes devraient aussi écrire d'une autre manière et relever le débat, car à vous entendre, vous ne faites rien pour effectuer un travail professionnel d'enquête. Les détails ne nous intéressent pas.
Pas un pour sauver l'autre! Alors merci de pratiquer votre travail avec une autre éthique journalistique. La direction devrait engager d'autres journalistes à la Tribune de Genève, car la seule rubrique que nous lisons: les décès. Nous achetons de plus en plus le temps, vous faites couler votre journal. Bien sûr que je vais être censurée, je m'y attends. Mon message ne passera pas. Vive la liberté d'expression.

Écrit par : rose des sables | 23/02/2011

@rose des sables : il me semble que vous vous êtes trompée de rubrique.
Nous ne sommes pas journalistes de la "Julie" mais de simples citoyens essayant de faire de la politique.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 23/02/2011

Les commentaires sont fermés.