28/10/2011

Bigre...

densité.jpg

 

 

Carouge va devenir New-York.

On ne se mouche pas du coude.

Va falloir apprendre l’English of course.

On a pu voir hier dans la Julie, une idée de ce que va devenir le quartier Jacques-Grosselin.

Densité à 3.9.

3000 logements.

Et surtout on construit en hauteur. Une suite du quartier des Tours.

Et là dedans, un parc de 6000 m², soit un timbre poste.

Bon, le débat est lancé.

Il risque d’être féroce.

Surtout parce que l’Etat s’y prend mal.

Pourquoi faire publier une esquisse, alors que les communes n’ont encore rien eu à dire.

Pourquoi ne pas penser global et d’abord imaginer le périmètre dans son ensemble.

Faire un concours d’architecture pour la parcelle de la Marbrerie, OK.

Mais le projet retenu va-t-il s’intégrer dans l’ensemble, ou va-t-on nous refaire le coup de la Tambourine.

Nous réclamons une concertation avec les autorités communales et non une information.

Densifiez oui, mais pas n’importe comment.

09:04 | Lien permanent | Commentaires (14) | La griffe orange

25/10/2011

Une avancée significative...

zone villa.jpg

 

 

Le Conseil municipal a accepté le déclassement en zone 3 de développement, de deux parcelles, qui se situent au début de la route de Pinchat (à gauche en montant depuis le Rondeau juste après Emmaüs).

Le déclassement de la zone villa, en zone 3 de développement, pose de gros problèmes, puisque le prix du terrain est défini par l’Etat (à 1000 francs le m²).

Les propriétaires ne veulent, la plupart du temps, pas vendre à « bas prix » et les projets s’enlisent.

Dans ce projet, les propriétaires, les prometteurs et la commune ont négocié intelligemment pour trouver un accord qui permettra de construire 180 logements.

Le Conseil administratif (merci à monsieur Walder) a veillé que l’on respecte une certaine hauteur ne dépassant pas la cime des arbres pour que les constructions sont intégrée dans cette zone arborisée de la colline de Pinchat. Il a aussi négocié des cheminement piétons et vélos.

Ce projet est novateur et va permettre de le citer comme exemple pour que d’autres projets soient initiés dans le canton.

Même avec un prix du terrain plus bas, on peut faire une bonne opération financière.

09:10 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

24/10/2011

Cocorico...

cocorico.jpg

Le Centre se renforce.

Pour la première fois, depuis des lustres, le PDC progresse.

Nous sommes le seul des partis gouvernementaux en Suisse qui augmentent le nombre de ses voix.

Champagne.

OK, ce n’est pas grand-chose + 0.12 % (8.96 %), mais pour nous c’est énorme.

Les Verts libéraux et le MCG ne nous ont pas fait de l’ombre.

Les Socialistes perdent 0.26 %.

Le PLR perd 1.62 %.

L’extrême gauche est à moins 0.23 %.

Et surtout l’UDC (-4.33%) et les Verts (-4.43%) ont du souci à se faire.

Si nous additionnons le PLR, le PDC et les Verts libéraux nous sommes à 29.26 % des suffrages.

Et dire que nous ne sommes pas représentés au Conseil administratif.

09:54 | Lien permanent | Commentaires (14) | La griffe orange

21/10/2011

Historique...

historique.jpg

 

 

Une manifestation devant la salle du Conseil municipal.

Les commerçants en colère.

A juste titre.

Notre projet de délibération, demandant la suppression de la taxe professionnelle pour 2011 et 2012, allait dans le sens de leurs préoccupations.

Elle a été prise en considération, à une large majorité et renvoyée en commission des finances.

Les débats risquent d’être chauds bouillants.

 

Pour le reste cette séance du Conseil municipal a été intéressante.

La présentation du budget a permis de constater que la commune reprenait à sa charge certaines tâches avec pour conséquence une augmentation de 17 postes de travail.

Nous sommes en train de voir apparaître la notion de commune omnipotente vivant en autarcie et se suffisant à elle-même.

Je fais tout, je ne délègue rien et surtout je ne fais pas vivre le tissu des PME.

Cela nous rappelle quelque chose.

Le problème, c’est que la « fortune » de la commune vient en partie de la bonne santé des PME locale.

Moins de travail, moins de revenu, moins d’impôts et bingo moins de sous pour payer le personnel.

Alors là, la gauche a la solution. On fait payer la classe moyenne en augmentant les impôts.

Nous allons nous battre pour que le budget 2012 n’augmente pas par rapport à celui de 2011.

Nous avions dit que le budget 2011 était un budget de gauche ou ce qui est la même chose un budget d’année électorale. Nous pouvons très bien vivre avec cette même somme d’argent.

08:48 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

20/10/2011

Ce soir, caviar ou soupe !

festin.jpg

 

 

Le moment de l’année que tout le monde attend.

La présentation du budget.

Un montant de fonctionnement à 100'743'300 CHF.

Un excédent de revenus présumé à 25'000 CHF.

Un autofinancement de 13'729'126 CHF, ce qui signifie que sur le plan des investissements, prévus à un montant de 50'063'600 CHF, une insuffisance de financements de 36'334'474 CHF.

Un peu aride.

En plus simple :

Le budget augmente de 10 %.

Les investissements de 21 %.

Les charges augmentent de 9%.

Et l’avenir n’est pas rose du tout.

Cette année, il faut un budget d’avant tempête.

La voilure doit être minimum à part les investissements qui permettent d’injecter de l’argent dans l’économie. Encore faut-il que ces investissements soient utiles à la population et non à l’administration.

Il faudra donc batailler en commission des finances pour exiger une révision à la baisse de ce budget.

Les explications, qui seront données ce soir, nous permettront de mieux définir notre position et savoir si nous allons voter l’entrée en matière.

 

A part cela, nos trois propositions :

-         Dégrèvement de la taxe professionnelle pour les commerces (se battre pour éviter la fermeture de ces PME, la situation actuelle étant plus que critique).

-         La retransmission sur internet des séances du Conseil municipal.

-         L’incompatibilité du mandant de conseiller municipal et de commissaire dans une fondation.

09:53 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

19/10/2011

Arbitrage, deuxième épisode...

arbitre3.jpg

 

 

Suite et peut-être fin de l’affaire du bâtiment de la voirie.

Le CEVA va-t-il passer en tranchée couverte ou en tunnel sous ce bâtiment ?

Un arbitrage avait été demandé entre l’avis de la commune (tunnel) et de l’Etat (tranchée couverte).

Résultat : le tunnel avait été recommandé.

Et l’Etat a commencé à faire la sourde oreille, prétextant que c’était le maître d’ouvrage (les CFF) qui devait décider in fine.

Deux interpellations urgentes écrites PDC (Grand conseil) et une résolution PDC (Conseil municipal) plus tard, les choses semblent bouger dans le bon sens.

Le Conseil d’Etat écrit que la variante préconisée par la Ville de Carouge a été sérieusement prise en considération. Un dossier préliminaire appelé « dossier pilote » a été déposé, en septembre, auprès de l’Office Fédéral des Transports.

Il est remarqué que l’Etat de Genève n’est pas le seul maître d’ouvrage ni le seul financeur du projet CEVA.

Subtile changement par rapport à la première réponse où le canton se défaussait complètement sur les seuls CFF.

Donc acte…

Le suspense est à son comble.

Nous comptons sur le CA pour faire respecter notre bon droit.

09:41 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

18/10/2011

Un grand mystère...

poubelles.jpg

 

 

Mais où sont passées les nouvelles poubelles ?

Avons-nous fumé la moquette ou abusé des nobles produits de la treille ?

C’est peut-être un rêve éveillé.

A force de se lever aux aurores pour pondre ce blog…

Bon, nous résumons.

Nous avons cru voir, à l’arrêt du tram de la rue Ancienne, un tout nouveau mobilier urbain en forme de poubelle et par le plus grand des hasards ayant la fonction d’une poubelle.

Gris, de forme ronde, allongé avec deux ouvertures.

Ce matin plus rien, de nouveau l’ancien système.

Peut-être que la Ville de Carouge fait un test ?

Espérons qu’ils n’ont pas acheté un truc inutile, impossible à vider.

Nous disons cela parce la semaine passée, cette sacrée nouveauté est restée 5 jours sans être vidée.

Alors, vite une réponse.

Est-ce vrai, ou faut-il que nous commencions une cure de désintoxication !

08:52 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

13/10/2011

Changer ses habitudes...

habitudes.jpg

 

 

Difficile, voir impossible.

C’est tellement plus rassurant de savoir que les choses vont arriver à date fixe, à heure fixe.

Les séances du Conseil municipal, tous les mois, le jeudi soir.

Et dire que deux asticots cumulent les mandats et sont aussi députés.

Des gaillards qui ne se mouchent pas du coude.

A cause d’eux, il faut, quelques fois, agender la séance le mardi.

Dur, dur.

Et en plus, à cause d’agenda 21, l’informatique a pris le dessus.

Un site internet, une adresse E-mail, et en voiture Simone.

Plus d’envois papier.

Les convocations n’arrivent plus par la poste et les municipaux sont paumés de chez paumés.

Résultat, les conseillers oublient et une secrétaire de la mairie doit à chaque fois appeler tout le monde, avec une immense gentillesse, suggérer de consacrer sa soirée à un travail de commission.

Ne vous faites pas de mouron, ils vont s’habituer.

Enfin pas tous, on risque de perdre l’UDC en route…

08:43 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

11/10/2011

Démission

démission.jpg

 

 

Notre représentante, au sein de la Fondation et de l’Association de l’EMS de Drize, a donc démissionné.

Suite logique de son combat, de ses remarques, et surtout du refus d’inscrire au PV certaines de ses observations ayant trait à la politique d’engagement des cadres.

Elle a simplement fait remarquer que quasiment tous les cadres vivent dans le canton de Vaud.

Il lui semblait logique de d’abord rechercher des candidats sur le marché local.

Cette EMS appartient à trois communes genevoises (Troinex, Bardonnex et Carouge).

Des investissements conséquents ont été faits.

Il nous semblait logique qu’au moins une certaine partie des impôts retournent dans le portemonnaie des investisseurs.

Il fallait donc nous donner la preuve que ces candidats locaux n’existaient pas.

Ce qui n’a pas été le cas.

Notre seule façon de protester était donc de partir.

Le débat est ouvert.

09:46 | Lien permanent | Commentaires (18) | La griffe orange

10/10/2011

les commerçants en colère.

commerçants.jpg

 

 

Le commerce à Carouge va mal.

Concurrence de la France voisine.

La force du franc suisse.

Crise économique.

Accès aux commerces difficiles, à cause des travaux en cours.

Pour attirer l’attention des citoyens, chaque commerce a placardé un affiche rouge avec le texte : « Ici, bientôt des bureaux ».

Le PDC a déposé, lors de la précédente législature, une motion demandant  que les commerçants de la rue Jacques-Dalphin puissent recevoir une compensation sur la perte de leur chiffre d’affaire, en relation avec les travaux de transformation de cette rue.

Le CA devait venir avec une proposition.

Nous attendons…

Nous avons donc décidé de déposer un projet de résolution pour le prochain Conseil municipal, demandant que la taxe professionnelle ne soit pas perçue durant les années 2011 et 2012.

Nous espérons que le CA prenne conscience de la gravité de la situation et imagine des propositions.

La gauche aime-t-elle les PME ?

La réponse au prochain épisode.

08:54 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

06/10/2011

Vite un GPS...

GPS.jpg

 

 

Arrivez-vous à vous retrouver dans le chaos carougeois ?

Tous les jours le plan de circulation change. Les rues doivent être prises un jour dans un sens, le lendemain dans un autre.

Les TPG creusent quand bon leur semble.

Le rue de Veyrier  est depuis Mathusalem en chantier.

L’accès au parking de Sardaigne ressemble à un labyrinthe.

Il ne faut pas être cardiaque.

La rue Jacques-Dalphin est un sapin de Noël avant l’heure.

La pire rue, 20 km/heure, du monde.

Et on ne parle pas de la Débridée, de la région de l’école des Pervenches qui sont devenues des zones sinistrées.

Carouge, la ville où les travaux sont perpétuels.

Et ne comptez pas sur votre GPS, les fabricants refusent d’intégrer la ville de Carouge dans leur logiciel, trop compliqué.

 

09:24 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

04/10/2011

La belle au bois dormant...

Belle_au_bois_dormant_1.jpg

 

 

Silence, ne dérangeons pas le sommeil réparateur du CA,

Franchement, ces derniers temps c’est le calme plat.

Pas de réunions de commissions.

Pas de nouveaux projets.

Pas de suivi dans les anciens.

Le changement d’équipe ne semble pas être simple.

Logique et compréhensible.

La doyenne du Conseil administratif joue-t-elle son rôle ?

Ou continue-t-elle à ne penser qu’à sa propre personne ?

Nous ne pouvons pas répondre, car avec le peu de réunions agendées, nous ne pouvons pas nous rendre compte de son apport.

Durant la dernière législature, nous ne l’avons jamais entendue, mais elle avait l’excuse d’être minorisée.

Nous attendons…

08:43 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

03/10/2011

La secrétaire générale du PDC est carougeoise.

sophie2.jpg

 

 

 

Un grand BRAVO à notre nouvelle secrétaire générale PDC, Sophie BUCHS.

Cette jeune femme de 24 ans vient de terminer de brillantes études à l’université de Genève.

Elle assume déjà la responsabilité d’assistante parlementaire pour le groupe PDC de la constituante.

Elle représente la jeunesse et la vivacité dont le parti avait besoin.

Avec elle, c’est l’image du parti qui va changer.

Il est certain que nous allons gagner à être connu.

Notre association n’est pas peu fière d’avoir dans ses rangs : un député, un constituant et maintenant une secrétaire générale.

De là à dire que nous sommes des générateurs de talents il n’y a qu’un pas, mais nous ne le franchirons pas.

C’est simplement un signe de la volonté de faire avancer notre parti.

Alors si vous n’êtes pas convaincu, rejoignez-nous.   

Vous en ferez le constat par vous-même.

09:37 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange