02/11/2011

Le CA est déjà en danger...

travaux.jpg

 

 

La lune de miel aura été courte.

Les commerçants en ont marre et on les comprend.

Ce soir, ils rencontrent le CA.

Explications en vue.

Baisse du chiffre d’affaire, difficulté d’accès, non respect de la compensation des places de parking supprimées.

Le CA a voulu passer en force et appliquant un concept, il n’a pas voulu être à l’écoute.

Résultat une pétition avec plus de 2500 signatures et une perte de confiance qui rendra difficile la gestion de Carouge.

Le PDC a été le seul parti à soutenir ces PME.

Il a d’abord demandé que les commerçants de la rue Jacques-Dalphin puissent obtenir des compensations financières suite au chantier « homérique » qui a défiguré cette rue.

Puis il a proposé que la taxe professionnelle soit restituée à tous les commerçants pour les années 2011 et 2012.

Nous attendons encore la réaction des autres partis.

08:20 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

Commentaires

c'est le problème des nouveaux CA au lieu de s'assoir et réfléchir , ils foncent commes des chiens fous et boum on tombe

Écrit par : fred | 02/11/2011

plus dure sera la chute

Écrit par : marc levy-martin | 02/11/2011

je vous trouve polémique dans le bon sens mais attention à ne pas déraper

Écrit par : pierre brun | 02/11/2011

@pierre brun : on fait attention.

Écrit par : Bertrand Buchs | 02/11/2011

Indemniser les commerçants et par qui ? l'Etat bien entendu !!! voyons donc ces fustigeurs de l'Etat social, ces pourfendeurs du trop d'Etat, ces stigmatiseurs du contrôle étatique, ces critiques de l'impôt vorace venir pleurer misère vers leur République chérie. Là on nage en plein délire mais au moins c'est clair, on voit pour qui vous roulez au PDC. La réponse à votre question est NON. Et comme vous êtes minoritaires au CA, on s'en cogne. Vous êtes sur le siège passager ne l'oubliez pas, si le style de conduite ne vous plait pas, vous descendez au prochain feu rouge. Lorsque les commerçants de la rue Jacques Dalphin vendont autre chose que des bougies odorantes et des antiquités moisies, on pourra peut-être envisager des mesures d'accompganements financées de manière paritaire par l'Etat et les commerçants eux-mêmes.

Écrit par : Anastase | 02/11/2011

@Anastase : votre mauvaise foi est impressionnante. Vous l'avez mauvaise parce que la gauche part en quenouille à Carouge.
Soyez courageux et venez nous parler en face à visage découvert.
Vous n'êtes qu'un pauvre imbécile qui a les chocottes.

Écrit par : Bertrand Buchs | 03/11/2011

C'est ça Bertrand, insultez-moi cela va redorer votre blason. je vois que mon commentaire a fait mouche et qu'il est au coeur du débat.je suis peut-être un pauvre imbécile comme vous dites mais je ne suis pas hypocrite. Et en pèolitique c'est rare.

Écrit par : Anastase | 03/11/2011

@Anastase

de vous cacher derrière un pseudo, fait de vous un hypocrite qui n'assume pas ses points de vues.

votre 1er commentaire insulte clairement les commerçants de Carouge, vous savez ces petits commerçants patron de PME qui participe à la vie locale quotidiennement et nourrit la politique de gauche en faisant du commerce de proximité.. vous avez oublié certainement cela n'est-ce pas ?

Heureusement que le MCG est là pour veiller au équité pour tous lorsqu'on voit que la gauche PS/Verts attribuent des placards dorés que à ses membres et que le PLR/PDC en fait autant avec des salaires indécents attribués à ses non élus

Commerçant de Carouge ne baisser pas les bras, le MCG est avec Vous !



Pour ma part,

Écrit par : jc mahe | 03/11/2011

Les commentaires sont fermés.