30/11/2011

Les TPG ne laissent personne indifférent

bel-air.jpg

 

 

Punaise.

Il suffit que la Julie reprenne notre interrogation sur les nouvelles lignes de tram, compliquant l’accès à la gare depuis Carouge, pour que plus de 100 internautes donnent leurs avis.

Les TPG ne laissent jamais personne indifférents.

Il est certain que ce n’est pas la fin du monde de devoir changer de trams.

Nous comprenons que tous les changements d’habitudes angoissent un petit poil.

Il faudra tester, prendre ses marques.

Notre souci, c’est Bel-Air.

Il va y avoir à cet endroit une foule de personnes qui vont changer de lignes.

Se déplacer avec ses bagages ne sera pas simple.

Se déplacer lentement, à cause d’une mobilité réduite due à l’âge, s’avèrera très périlleux.

Aucun concept urbanistique.

Un place Cornavin 2, aussi ratée et dangereuse.

Vous allez devoir traverser les rues Basses (vous faufiler entre les vélos, les trolleys, les trams et les véhicules de livraisons), puis traverser la rue du Rhône (ses bus, ses véhicules privés qui n’ont rien à y faire) pour atteindre votre arrêt.

Bonne chance, et surtout restez zen.

09:01 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

28/11/2011

Lumière !

Eclairage-9.jpg

 

 

Etes-vous montés le soir, depuis le Rondeau, pour rejoindre la Tambourine à travers le parc ?

Eclairage minimaliste.

Pas de trottoir.

Vous avez intérêt à regarder où vous posez vos pieds.

Il est vrai qu’il existe un point de référence, la maison de quartier, qui est éclairée comme un sapin de Noël.

Cette lumière nous guide vers les très hauts bienfaits de madame Von Haller.

Mais nous nous égarons, revenons à notre nuit.

Pas très engageant pour rentrer chez soi à point d’heure.

Un sacré sentiment d’insécurité.

A quand des vrais quinquets ?

C’est juste, quand les poules auront des dents et que le canton assumera ses devoirs.

La Tambourine est toujours une enclave cantonale au sein de la commune de Carouge.

Que pensez-vous d’une Interpellation Urgente Ecrite au Grand conseil ?

09:40 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

24/11/2011

Il faut des mesures immédiates.

TABLE RONDE.jpg

 

 

Le Conseil d’Etat a décidé de prendre des mesures pour éviter que le canton ne sombre dans un déficit budgétaire impossible à contrôler.

Le revenu des personnes morales (impôts des entreprises) est en train de chuter d’une façon préoccupante.

Nous l’avons dit et nous le répétons : Le budget voté uniquement par le gauche, à Carouge, est une immense bêtise.

Il va manquer, l’année prochaine, dans les caisses de la commune entre 10 et 15 millions.

Nous demandons que la Conseil administratif réunisse tous les partis pour pouvoir mettre en place un plan d’urgence de réductions des dépenses.

Nous ne pouvons pas attendre l’année prochaine.

09:32 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

22/11/2011

Les carougeois n'ont pas de gare et, bientôt, plus d'accès à la gare.

 

cornavin.jpg

 

 

C’est sûr, le titre est un peu racoleur.

Mais aujourd’hui nous n’allons pas être polémiques mais constructif.

Franchement, nous n’avons pas vu passer le puck (pardon la rondelle).

La restructuration des lignes de trams nous a semblée judicieuse.

Nous nous sommes dit, en aparté et en chœur, que de devoir changer à Plainpalais ou à Bel-Air, ne nous semblait pas être un exploit digne d’un sportif d’endurance.

Bref circulez, en tram, il n’y a rien à voir.

Les TPG nous ont promis un changement des plus simples.

Vous descendez et quasi en face vous remontez.

Mais voilà, la direction de la mobilité est passée par là et comme d’habitude c’est génial.

Ceux qui ont pu prendre connaissance du concept Bel Air ont disparu. Ils se sont perdus et personne n’a pu les retrouver. A l’heure qu’il est, ils doivent être à Romanshorn.

Et hier, lorsque nous avons lu l’avis de la directrice de l’urbanisme sur l’aménagement de Bel-Air, nous avons commencé à douter.

Et c’est là que nous sommes atteint d’un « big » remord.

Comment vont faire les personnes âgées ?

Comment vont faire les familles avec enfants et bagages ?

Prendre un taxi ?

C’est promis, dès décembre, on teste dans toutes les conditions.

Et si nous revenons vivants, on vous raconte.

09:08 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

18/11/2011

la droite carougeoise est responsable.

Responsabilite-culpabilite.jpg

 

 

Hier soir, les élus PDC, PLR et UDC ont refusé de siéger lors de la discussion sur le budget. Ils n’ont pas pris part au vote.

Ils se sont contentés de lire leur déclaration.

Avant  de sortir le PDC a demandé que le Conseil Administratif retire son budget.

Nous avons proposé de travailler tous ensemble pour aboutir à une solution de compromis. Un budget de consensus pour sauver Carouge de la banqueroute.

L’idée, qu’un jour, la Commune soit gérée par 3 administrateurs, nommés par l’Etat, n’est plus de la politique fiction.

Le budget voté hier, va aboutir obligatoirement à une hausse des impôts.

Cette hausse sera refusée par la droite et  attaquée en référendum

Si ce référendum est voté, Carouge est en faillite ( une commune ne peut pas faire de déficit).

Nous pensons que la gauche n’a pas mesuré la gravité de la crise économique qui arrive.

Carouge fait comme si de rien était.

Nous sommes étranglés par les charges et nous en rajoutons (17 postes de plus). Nous n’avons pas l’argent pour couvrir nos investissements et nous augmentons les projets.

Chaque semaine, le département des finances, revoit à la baisse les prévisions de rentrée fiscale.

Carouge s’en moque et prend l’hypothèse la plus haute pour établir son budget.

Nous sommes tristes pour notre commune.

Le CA a définitivement perdu la tête.

Va-t-il pouvoir tenir 4 ans ?

Nous en doutons.

09:09 | Lien permanent | Commentaires (26) | La griffe orange

17/11/2011

Retour à l'expéditeur...

refusé.jpg

 

 

Niet.

Refusé.

Retour à l’expéditeur.

Nous n’allons pas voter le budget ce soir.

Nous ne pouvons pas le voter.

Il en va de notre responsabilité d’élus.

Nous espérons que dans un éclair de lucidité, le Conseil administratif va le retirer et revenir avec un autre projet.

Mieux vaut les 12ème que cette catastrophe.

La commune de Carouge va droit dans le mur.

L’augmentation des impôts est certaine.

Va-t-on voir un jour des administrateurs, nommés par le canton, reprendre la gestion de notre ville ?

Carouge croule sous les charges.

Carouge engage du personnel alors que nous ne savons pas si nous aurons de l’argent pour le payer.

L’Etat revoit chaque semaine, à la baisse, ses rentrées fiscales.

Le CA ferme les yeux et n’intègre pas cette « chute » dans son projet de budget.

Ce n’est plus de l’amateurisme mais de l’imprévoyance.

 

Alors ce soir, c’est non, sans amendement, un refus clair et net.

08:51 | Lien permanent | Commentaires (12) | La griffe orange

15/11/2011

Nous n'irons pas (fable non politiquement correcte)...

inauguration.jpg

 

 

Non pas au bois, ni  au bal,  mais à la pose de la première pierre du CEVA.

C’est comme cela, nous boudons.

Carouge s’est fait rouler dans la farine.

Carouge va se faire avoir.

Tous les désagréments et rien en échange.

Le passage en tunnel, sous le bâtiment de la voirie, aux dernières nouvelles, vous pouvez oublier. Sa majesté des CFF n’en veut pas.

 

Le passage en tunnel sous l’Arve a été rejeté sous le faux prétexte de la protection de la nappe phréatique. La vraie raison : pour permettre aux trains de marchandise d’emprunter ce tronçon, il faut une pente minimum.

Sur ce sujet, à chaque fois que nous avons posé la question, on nous a répondu à côté de la question.

Ne vous faites pas d’illusions les trains estampillés « Evian » passeront la nuit sous vos lits.

 

La récupération des terrains du service des automobiles et de la fourrière : rien n’est fait, le flou complet. Et à quel prix ?

 

Carouge continuera à être la seule ville de Suisse sans gare.

Impossible, trop près du Bachet et de Champel.

Donc sans aucune utilité pour la population de Carouge et par extension de Veyrier.

Les problèmes de circulation vont persister et même s’aggraver après la construction des Grands Esserts. Une gare au Val d’Arve aurait eu sa raison d’être, mais…

 

Il ne nous reste plus qu’à écrire une motion pour que notre commune achète des vaches pour qu’elles puissent regarder passer les trains.

09:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

14/11/2011

Les promesses rendent les imbéciles heureux.

imbécile.jpg

 

 

C’est ce que l’on dit.

Dans ce cas nous sommes des imbéciles au carré ou au cube.

Madame Von Haller (Madame Silence) l’avait dit Urbi ou Orbi (est-ce permis pour une simili-communiste ?).

Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais chez Staline.

Cet automne, chaque jeune de moins de 18 ans recevra 200 francs en bons pour des activités sportives et artistiques.

Vous vous rappelez, cette fameuse motion PDC de 1812, qui demandait que chaque enfant reçoive 200francs.

C’était du temps béni, avant la prise de pouvoir par la gauche, où Carouge faisait des bénéfices faramineux.

Depuis, elle a traîné cette motion, l’Arve a eu le temps de passer  et de repasser sous le pont de Carouge.

Jusqu’à ce jour de promesses électorales.

Madame Von Haller avait pris la parole. Nous avions entendu sa voix.

Pourquoi sommes-nous si naïfs.

Cela devait être un rêve, Madame Von… ne parle jamais.

09:37 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

10/11/2011

Le Conseil Administratif est magique...

magie.jpg

 

 

D’un coup de baguette magique, les fées et le magicien vert ont fait disparaître les rues piétonnes de Carouge.

Hier soir, plus rien.

Les commerçants ont été mis au courant  hier matin.

Chapitrés et sermonnés par la grande prêtresse du lendemain radieux.

Il semble que nos trois lutins ont voulu faire signer quelque chose, une espèce de reconnaissance de dette ou du ventre.

Etrange façon d’accepter sa défaite.

Ont-ils voulu prendre de vitesse l’Entente ?

Un petit tour de passe-passe.

Pas de chance, notre motion a été déposée avant et nous réclamons la paternité de l’idée.

Supersonique le traitement des motions par le CA.

Déposée vendredi dernier, et acceptée le mercredi suivant.

Le Conseil municipal court-circuité.

Circulez (c’est le cas de le dire), il n’y a plus rien à discuter.

Bonjour l’ambiance au sein de la gauche élargie.

Ce n’est plus de la politique, mais panique à bord.

08:27 | Lien permanent | Commentaires (20) | La griffe orange

09/11/2011

Nous tenons nos promesses...

promesse.jpg

 

 

Certains trouvent étrange que nous défendions les commerçants de Carouge.

Nous, nous trouvons étrange qu’ils pensent que c’est étrange.

Mais, c’est vrai que par les temps qui courent, certains partis ont tendance à marcher sur la tête.

Bref à l’intention de nos plus chers ennemis, nous entonnons notre refrain favori : «  Le PDC est, entre autre, le parti des PME et le sera jusqu’à sa mort ».

 

Dans cet esprit, nous avons déposé, avec le PLR, une motion demandant la réouverture de la zone piétonne.

Nous vous la présentons, juste pour votre intérêt et pour que les débats soient objectifs.

 

PROJET DE MOTION

Au sens des articles 32, 33 et 34 du règlement du Conseil municipal de Carouge

Titre de la MoREOUVERTURE PROVISOIRE MAIS IMMEDIATE DE LA ZONE  PIETONNE SITUEE NORD DE LA  PLACE DU MARCHE, RUE ST-JOSEPH

Mesdames les Conseillères municipales,

Messieurs les Conseillers municipaux,

 

Texte de l'exposé des motifs

Vu la pétition signée par plus de  4'000 citoyennes et citoyens

 

Vu que l’étude pour la compensation des places de parc supprimées en surface                 n’est pas prête

 

 Vu les problèmes d’accès à Carouge.

 

Vu le risque de faillite toujours plus important dans cette période économiquement difficile pour les commerçants.

 

Vu la durée et le nombre de chantiers actuellement en cours à Carouge.

Vu l’obligation de prendre des mesures rapides et efficaces pour sauver nos   commerces.

Vu la responsabilité sociale de ce conseil à protéger les emplois par le biais de ses PME.

Par ces motifs, le Conseil municipal de Carouge

 

Invite le Conseil administratif

 

 

À LA REOUVERTURE PROVISOIRE MAIS IMMEDIATE DE LA ZONE PIETONNE SITUEE NORD DE LA  PLACE DU MARCHE, RUE ST-JOSEPH

 

 

Pour le PDC, parti Radical et Libéral : Stéphane BARTHASSAT, Bertrand BUCHS, Alain VOIGNIER et François WOLFISBERG

 

Nous, au moins, nous tenons nos promesses.

10:10 | Lien permanent | Commentaires (17) | La griffe orange

07/11/2011

Le député dépité...

dépité.jpg

 

 

Au début de cette législature, il avait été décidé, et accepté par l’ensemble des partis, que les séances du Conseil municipal se tiendraient le mardi si une séance du Grand conseil avait lieu le jeudi.

« Because » deux CM sont députés.

Résultats, à Carouge, les promesses, on s’assied dessus.

Les deux prochaines séances se tiendront le même jour que le Grand conseil.

Surtout, la plus importante, celle du budget.

Résultat, une voix en moins pour le MCG et le PDC.

Ah, l’époque bénie où madame Von Haller était députée.

Jamais une séance mal placée.

Et dire que le Président du Conseil municipal est de droite…

Les langues perfides nous diront que cumuler est un vilain défaut.

Nous leur répondons que le fait d’être député est extrêmement important pour la commune.

Certains dossiers peuvent être débloqués, et les oppositions de la commune sont mieux perçues car expliquée en commission.

Etre dans les deux assemblées est un plus pour Carouge.

 

PS : Les dates ont été changées en cours de route. Elles ne correspondent plus au planning reçu. Qui est le coupable ? L’administration ?

08:54 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

03/11/2011

Chauds, les marrons ...

chataignes.jpg

 

 

Atmosphère, atmosphère, hier soir à la salle du Rondeau.

200 commerçants, chauds bouillants, face aux trois Grâces.

Une certitude, ils ne vont pas partir en vacances ensemble.

Soyons précis, 2 Grâces car madame Von Haller était présente physiquement  mais absente verbalement.

(Aparté : « que ceux qui l’ont, une fois, entendue prendre la parole, nous fassent parvenir un enregistrement audio, c’est pour le Guinness Book ».)

Revenons à nos moutons noirs.

Les commerçants sont angoissés. Leurs chiffres d’affaires baissent. Les fins de mois deviennent difficiles et là-dessus le CA invente des concepts de circulation, sans un minimum de concertation.

L’accès aux commerces devient quasiment impossible. Avez-vous testé le rue Saint-Victor ? Bonne chance et courage.

Une mesure d’apaisement s’impose, sinon nous avons peur que le vélo du « melon vert » soit vandalisé.

C’est vrai que le CA n’est pas entièrement responsable du capharnaüm carougeois. Il a été bien aidé par les SIG et les TPG.

Mais le passage en force pour imposer la zone piétonne est arrivé au pire moment.

Le PDC et le PLR ont donc décidé de déposer une motion, lors du prochain Conseil municipal du 17 novembre, demandant la réouverture immédiate à la circulation de la zone piétonne, en attendant que les travaux soient terminés et qu’un projet, sérieux, de parking souterrain soit proposé aux conseillers municipaux.

08:52 | Lien permanent | Commentaires (26) | La griffe orange

02/11/2011

Le CA est déjà en danger...

travaux.jpg

 

 

La lune de miel aura été courte.

Les commerçants en ont marre et on les comprend.

Ce soir, ils rencontrent le CA.

Explications en vue.

Baisse du chiffre d’affaire, difficulté d’accès, non respect de la compensation des places de parking supprimées.

Le CA a voulu passer en force et appliquant un concept, il n’a pas voulu être à l’écoute.

Résultat une pétition avec plus de 2500 signatures et une perte de confiance qui rendra difficile la gestion de Carouge.

Le PDC a été le seul parti à soutenir ces PME.

Il a d’abord demandé que les commerçants de la rue Jacques-Dalphin puissent obtenir des compensations financières suite au chantier « homérique » qui a défiguré cette rue.

Puis il a proposé que la taxe professionnelle soit restituée à tous les commerçants pour les années 2011 et 2012.

Nous attendons encore la réaction des autres partis.

08:20 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

01/11/2011

Irresponsables...

irresponsable.jpg

 

 

C’est de la folie.

La commune va droit dans le mur.

Préparez-vous à une augmentation des impôts en 2013.

Le budget 2012 frise la folie des grandeurs.

Les revenus augmentent de 4.25% et les charges de 17%.

Carouge est la commune de Genève qui a le plus de charges.

Nous vivons au-dessus de nos moyens. Le réveil va être difficile.

Quelques chiffres : en 2002, 54 millions de charges, en 2012 plus de 100 millions.

Quasi le double et qu’elle a été l’augmentation de la population ?

En 2007, les charges du personnel se montaient à 21 millions, au budget 2012 à 31 millions. Cherchez l’erreur !

Le PDC ne votera pas ce budget (super scoop).

Il proposera de revenir aux chiffres 2011, soit 91 millions et de proposer des coupes linéaires pour 9 millions.

 

Message spécial pour le gauche.

Ne voyez-vous pas venir la tempête.

Ne savez-vous pas que les rentrées d’impôts baissent ?

Ne savez-vous pas que la taxe professionnelle va être supprimée ?

09:14 | Lien permanent | Commentaires (12) | La griffe orange