25/01/2012

Fin de partie.

fin de partie.jpg

 

 

Une porte se ferme.

Un combat s’arrête.

La bêtise triomphe.

La haute école de gestion se construira à la Tambourine.

Les promesses non tenues, les mensonges ont gagné.

Savez-vous qu’il existe, à moins de 100 mètres du lieu choisi, un immense terrain vide, appartenant à l’université de Genève ?

Qu’il aurait été possible de construire à cet endroit.

Que l’Etat avait le temps de proposer un nouveau plan localisé de quartier.

Mais voilà, la paresse l’a emporté.

Les habitants et les étudiants continueront à se marcher dessus.

La Tambourine restera le pire ratage urbanistique du canton.

Il est piquant de constater que la Conseiller d’Etat responsable de ce résultat ne sera sûrement pas présent à la pose de la première pierre.

C’est peut-être la morale de cette histoire.

 

« L’Homme qui ment a les pieds qui reposent sur du sable »

Proverbe PDC

09:45 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Commentaires

bien ecrit, tres bon blog, il résume toute l histoire

Écrit par : rene blanc | 25/01/2012

ho oui, que faisait les copains du PDC dans cette histoire ?

Écrit par : lappal | 25/01/2012

C'est simplement scandaleux !
la Tambourine c'est un chemin large comme une piste cyclable où se croise voitures, deux roues et..et..et..des enfants sortant de l'école primaire...allons-y rajoutons une HEG là au milieu et voyons ce que cela donne...!
Quand on pense au magnifique terrain de 5hectares juste au dessus propriété de l'Uni depuis 50ans...ouvert, facile d'accès...

Dégouté une fois de plus par notre collège cantonal...j'espère qu'un jour les gens se mettront à voter...!

Écrit par : Anonymous | 25/01/2012

encore une fois totalement juste les DC

Écrit par : daniel | 25/01/2012

Les commentaires sont fermés.