30/01/2012

Le service des automobiles !

san.jpg

 

 

Vendredi, séance du Grand conseil.

Nous discutons d’une motion contre le déménagement du SAN sur la commune de Bernex.

En l’absence de monsieur Müller…

Le CEVA se construit.

Et les promesses faites à la commune de Carouge ne sont toujours pas tenues.

Bernex ne veut pas du SAN. Depuis le début, cette commune a averti les autorités.

Et pourtant, une autre solution n’a pas été recherchée.

Il semblait que Bardonnex pourrait se laisser convaincre.

Résultat pour nous, le SAN reste où il est. La fourrière déménage pendant le temps des travaux, puis reviendra chez nous.

Le PDC avait demandé (lorsque la proposition avait été faite) que la cession des terrains du SAN et de la fourrière soit immédiatement signée devant notaire (idée défendue par François Velen) et que Carouge en devienne propriétaire.

On nous a traités de joyeux rigolos.

Résultats : on n’a rien et on n’aura probablement rien.

Fin de l’histoire.

09:09 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

26/01/2012

Ô Miracle !

miracle2.jpg

 

 

Le PDC aurait-il, une fois encore, lu dans les pensées de nos 3 Grâces ?

Aurions-nous un don insoupçonné ?

Et oui.

Pourquoi ?

Et bien il aura fallu que nous annoncions sur ce blog que nous allions demander la réouverture de la place du Marché pour que miraculeusement le CA agisse.

Magnifique.

Quand un blog à ce type de pouvoir cela ne se refuse pas.

On va devoir continuer à vous informer.

Mais cela ne s’arrête pas là.

Un deuxième miracle est arrivé.

Notre motion demandant que le CA interpelle les TPG, en réaction au nouveau réseau mis en place, n’aura pas eu le temps d’arriver au conseil municipal que déjà notre pouvoir exécutif avait fait un courrier allant dans ce sens.

Quel don merveilleux.

Promis, juré, on va vous donner les 6 numéros du loto.

Finalement, la question demeure : « Quelle vision à notre CA pour le futur de Carouge ? »

 

Si quelqu’un à des informations, elles sont les bienvenues.

06:35 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

25/01/2012

Fin de partie.

fin de partie.jpg

 

 

Une porte se ferme.

Un combat s’arrête.

La bêtise triomphe.

La haute école de gestion se construira à la Tambourine.

Les promesses non tenues, les mensonges ont gagné.

Savez-vous qu’il existe, à moins de 100 mètres du lieu choisi, un immense terrain vide, appartenant à l’université de Genève ?

Qu’il aurait été possible de construire à cet endroit.

Que l’Etat avait le temps de proposer un nouveau plan localisé de quartier.

Mais voilà, la paresse l’a emporté.

Les habitants et les étudiants continueront à se marcher dessus.

La Tambourine restera le pire ratage urbanistique du canton.

Il est piquant de constater que la Conseiller d’Etat responsable de ce résultat ne sera sûrement pas présent à la pose de la première pierre.

C’est peut-être la morale de cette histoire.

 

« L’Homme qui ment a les pieds qui reposent sur du sable »

Proverbe PDC

09:45 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

24/01/2012

On commence à trouver le temps long !

caméras.jpg

 

 

Cela fait plusieurs mois que nous poireautons.

On observe, on scrute, toujours rien.

Pas de caméras de surveillance.

A croire que nos Grâces n’aiment pas les motions que le PDC dépose au Conseil municipal.

Mais ne vous faites pas de soucis, elles arrivent.

Promis, juré, craché, cela va être fait. Les contrats sont signés, les ouvriers sont prêts.

Demain, peut-être après-demain.

Jeudi  dernier le Conseil administratif a concédé qu’il y avait un infime retard à l’allumage.

Un tout petit rien, madame la marquise.

Un problème de locaux pour installer les écrans de contrôle.

Mais croix de bois, croix de fer, dès que le nouveau bâtiment provisoire (qui va durer) de la police municipal sera construit, c’est comme si c’était fait.

Bref encore un dossier pour le futur conseil administratif.

09:01 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

20/01/2012

La délibération anti-délibération sera-t-elle validée ?

délibération.jpg

 

 

Hier soir à une forte majorité (18 pour, 5 non et 5 abstentions), le Conseil municipal a décidé de revenir sur sa décision d’allouer 3 mois de salaire aux Conseillers administratifs non réélus.

Le MCG ayant décidé de maintenir son référendum, c’est maintenant à la surveillance des communes de décider de la validité de cette décision.

Selon radio couloir, la surveillance des communes ne va rien décider et transmettre le dossier au Conseil d’Etat.

Le débat va être intéressant.

Qui a la primauté de la décision ?

Le peuple (puisque le référendum a été déposé et validé) ou le CM ?

Le PDC a défendu la première hypothèse.

Une fois qu’un référendum a abouti, c’est au peuple, en priorité, de trancher.

Il s’est donc opposé à cette délibération.

 

Qui vivra, verra… hugh et bonne fin de semaine.

Mais in fine, les socialistes ont retourné leur veste (sauf monsieur Paparou qui a fait une excellente déclaration, applaudie par une partie des l’assemblée, ce qui est rare).

08:56 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

19/01/2012

Enfin...

tours2.jpg

 

 

Nous avons failli attendre.

Le débat sur la Fondation HLM aura bien lieu ce soir  au Conseil municipal.

Nous allons devoir voter les nouveaux statuts de cette fondation.

Vous vous rappelez sans doute que la Cour des comptes avait rendu un audit plus que critique sur sa gestion.

Nous avions demandé un débat, en plénière, qui avait été refusé.

Sous prétexte que tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles.

Attribution des logements sans règles précises, rendement locatif de certains immeubles négatifs, loyers au-dessous de la moyenne des logements les plus bon marché à Genève, contentieux mal géré ou pas géré du tout, sous-locations pas contrôlées et dossiers des locataires pas mis à jour.

Pas terrible, terrible.

Il est vrai, qu’après avoir traité la Cour des compte de tous les noms d’oiseaux possibles, la Fondation HLM s’est mis à la tâche et à modifier ses règles d’attribution et ses statuts.

 

Disons le franchement : nous allons les refuser.

Pourquoi : simplement parce que nous considérons que les membres du conseil de la fondation ne peuvent pas en même temps siéger au Conseil municipal.

Nous nous sommes rendu compte que si le débat avait été escamoté, c’est parce que les Conseillers municipaux qui étaient dans les deux instances avaient beaucoup de peine à se remettre en question.

On ne peut pas être juge et partie.

Nous avons proposé de modifier les statuts, mais nos idées ont été balayées.

Nous n’allons pas changer d’avis et logiquement nous voterons contre.

 

09:30 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

18/01/2012

Est-ce juste ...

signatures.jpg

 

 

Jeudi, Conseil municipal et rutabaga.

Il va y avoir des étincelles et des envolées lyriques.

Mais revenons aux épisodes précédents pour pouvoir clarifier le débat.

Le CM, sur proposition du parti socialiste, a décidé d’octroyer une indemnité aux deux Conseillers administratifs non réélus.

Le débat a été fait, et bien fait, en plénière.

La majorité en a décidé ainsi et le MCG a immédiatement annoncé un référendum.

Les signatures ont été récoltées, déposées et le Conseil d’Etat les a validées.

Le peuple devrait donc se prononcer.

Et bien non, car il est probable que le CM vote une délibération annulant la délibération sur les indemnités.

Vous nous direz qu’il n’y a pas de chat à fouetter (pardon à la SPA) et que les conseillers municipaux, dans leur grande sagesse, se sont rendu compte qu’ils avaient été, sur ce coup là, un peu nigaud.

Mais, in fine, cela nous gêne.

Peut-on d’un coup de baguette magique, court-circuiter les droits populaires, empêcher le peuple de débattre de la rémunération des élus, sachant que l’on risque de se faire désavouer par la population, avec un score probablement nord-coréen.

Le PDC répond par la négative.

Le référendum a abouti, il a été validé, nous devons voter.

Un point c’est tout.

Assumons nos responsabilités et nos prises de positions.

08:49 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

17/01/2012

Constituante : un deuxième représentant du PDC carougeois.

maurice.jpg

 

 

Et oui…..comme quoi notre section ne se porte pas si mal que cela.

Même si certains pensent le contraire.

C’est donc Maurice Schneeberger qui a fait son entrée à l’Assemblée constituante.

Lui qui a été président de la section PDC de Carouge ainsi qu’élu municipal.

Etant avocat de profession, il peut apporter ses compétences juridiques à l’élaboration de la constitution genevoise.

Et nous sommes convaincus qu’il le fera avec passion et ferveur.

Aujourd’hui, ce n’est pas une surprise de le voir siéger dans un hémicycle de cette importance.

Il saura certainement être une force de propositions qui allie bon sens et responsabilité.

Nul doute qu’il prendra en considération les problématiques liées aux communes et à leur rôle dans l’Etat.

Ce rôle, qui semble-t-il devient celui d’observateur plutôt que d’acteur.

Il fera briller les couleurs de Carouge au-delà de notre frontière communale.

Alors si vous le croisez…n’oubliez-pas de le féliciter.

06:48 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

12/01/2012

Une copie ne vaut jamais l'original...

copie.jpg

 

 

On s’y attendait un peu.

Les bonnes initiatives ne sont jamais reconnues mais elles suscitent l’intérêt de chacun.

Et finalement quelques partis communaux ont osés franchir le pas.

C’est courageux et téméraire à la fois.

Certains diront que c’est de la démocratie.

D’autres que c’est du « copier/coller ».

Pour nous ce n’est qu’une façon de nous remercier d’avoir ouvert la porte, d’avoir été transparent avec nos électeurs, d’avoir dit tout haut ce que les autres pensaient tout bas, d’avoir apporté des informations à la population qui ne sait plus sur quel pied danser dans la jungle politique actuelle.

Mais trêve de devinettes, vous aurez compris qu’il s’agit de notre blog.

L’essentiel reste qu’il faut intéresser le citoyen à la chose publique.

On ne peut pas rester dans l’attente et subir les choix des autres.

C’est dans cet esprit que nous travaillons et que nous voulons partager nos préoccupations.

En utilisant tous les moyens de communications à notre disposition et notamment ce blog.

Nous verrons si cette nouvelle concurrence dans les blogs sera à la hauteur…

09:22 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

11/01/2012

328 000 francs.

info.jpg

 

 

Pour cette somme, vous aurez droit à des panneaux « infoparking » et un fléchage.

Un but, louable en soi : Informer les automobilistes de l’état de disponibilité des parkings carougeois.

Ce système existe déjà en ville de Genève.

A-t-il démontré son utilité ?

Nous en doutons, les usagers continuant à faire la queue devant l’entrée d’un parking plein.

Le taux d’occupation d’un parking est en relation direct avec sa localisation.

Nous ne pensons pas qu’une telle installation va dissuader le citoyen lambda.

Il préfère Sardaigne, à l’Octroi ou au Théâtre.

Meilleure accès, plein centre, plus facile à parquer, moins angoissant la nuit.

Gardons cette somme pour le projet d’agrandissement de Sardaigne.

Un projet que nous soutenons à 100 %.

09:27 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

09/01/2012

Le retour...

Le retour.jpg

 

 

Pas de chance, nous sommes de nouveau là.

Prêts à affronter la dernière année de l’humanité !

Bon, avant de disparaître, on ira écluser quelques verres à l’apéro communal, vendredi prochain.

Et on écoutera religieusement Madame le Maire.

Va-t-elle annoncer des scoops ?

Une révolution à la carougeoise.

Notre rattachement à l’Italie ?

Bref, comme dirait l’autre, on sera toutes ouïes ouvertes.

Nous, on continuera notre petit bonhomme de chemin.

Par exemple, nous allons déposer une motion au prochain Conseil Municipal demandant que la ligne de tram qui traverse notre belle cité (le seule qui reste snif...) desserve la gare et non plus Annemasse.

Qu’en pensez-vous ?

Franchement, on est tout content de vous retrouver.

On commençait à s’ennuyer....

10:23 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange