22/02/2012

la fin d'une longue histoire ?

 

cure.jpg

 

 

La saga du parc de la cure.

Depuis des décennies la paroisse catholique veut construire.

Un projet novateur, trop novateur à l’époque, avait été fait par l’architecte Botta.

Les voisins, de peur d’avoir devant leurs fenêtres des immeubles, avaient lancé une initiative pour sauver les parcs carougeois.

Résultats, le parc de la cure, propriété privée, devenait un parc Cottier bis.

Alors qu’historiquement, il n’y avait jamais eu de parc à cet endroit, puisque les anciens se rappellent de la chapelle de la persécution puis du théâtre de Carouge et des bâtiments des scouts. Il ne restait que quelques mètres carrés pour jouer au foot.

Le parc est apparu une fois ces édifices détruits, mais pour un laps de temps réduit, car la paroisse avait l’intention de construire sur la parcelle.

Résultats des courses, un parc que personne n’utilisait, car trop sombre et humide, qui a fini par être fermé au public.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais un jour, la paroisse a décidé d’y mettre un parking provisoire dans l’attente d’un projet. Le problème, il n’y avait jamais eu d’autorisation de construire.

Ce parking, pour les responsables catholiques, était aussi provisoire dans l’attente d’un projet immobilier.

Mais comme le provisoire à Genève a tendance à devenir définitif, certains commençaient à s’angoisser.

Rassurez-vous le projet existe, et il respecte toutes les restrictions demandées par l’Etat.

La paroisse et Foyer Handicap proposent un petit immeuble avec 16 logements et un encadrement médical.

Hier soir la commission de l’urbanisme a donné un préavis favorable. La fin d'une longue histoire ?

09:12 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Commentaires

Bien le bonjours les copains DC,
Est-ce voulu la fin sans fin de votre sympathique papier ?
S'agit-il vraiment de Foyer Handicap ou de la "Carougeoise" ?
Cela dit, il est grand temps que cette saga politico-juridique cesse.
Jusqu'à maintenant les démarches n'ont pas été constructives pour le bien des Citoyens carougeois et la bonne utilisation de ce parc.
Il est temps d'honorer l'initiative qui n'a laissé qu'une place pour un petit immeuble pouvant contenir que 16 appartements !!!!
Merci la gauche.......
Excellente journée bien ensoleillée.
Allez bonne journée.
François
(PS : dites à vos fidèles d'arrêter de prier pour moi..... je vais super bien, d'aucuns vous le dirons. Alors rassurez les "grenouilles de bénitier" !!!!

Écrit par : François Velen | 22/02/2012

M Velen on est content pour vous, mais qui etes vous ?

Écrit par : ivan | 22/02/2012

Nous sommes PDC et monsieur Velen est UDC canal historique.
Si notre blog le rend heureux...

Écrit par : Bertrand Buchs | 22/02/2012

J'ai fais les scouts à Carouge entre 1989 et 1995 et je vous assure qu'il n'y a jamais eu de bâtiment scout à l'emplacement du parc. Les locaux des scouts était au sous-sols des bâtiments "locatif" de la cure. De même sous les combles, il y avait les studio de Radio Cité 92.2 !

Par contre le parc existait et il était très sympa, avec des jeux pour enfants, tourniquet, bac à sable arbres et cheminements.

Je constate surtout que l'esprit de la Cure Catholique de carouge à bien changé. Les scouts ont été prié de se reloger et de libérer l'espace, radio Cité également et le parc a lui été fermé au public.

Quel bel esprit d'ouverture Chrétienne.

Exit les activités pour les enfants et les jeunes, la culture et les espaces de détentes. Place aux mises en location des locaux et des surfaces contre monnaie sonnante et trébuchante.

Écrit par : Olivier | 28/02/2012

Les commentaires sont fermés.