30/05/2012

Notre commisaire politique favori...

monney.jpg

 

 

Bravo à Patrick Monney qui a été élu, hier au soir, président du Conseil municipal.

Une élection stalinienne et enthousiaste.

25 voix sur 26.

Mazette ça c’est du score…

Nous espérons, Patrick que tu ne va pas trop stresser.

Alors cool mec, tu dois être zen.

Respires lentement, lorsque madame Molinari prendra la parole pour la 999ème fois.

Penses à tes dernières vacances lorsque madame Stebler annoncera le grand soir, la fin du capitalisme et la destruction de toutes les bagnoles.

Ne perd pas les pédales, lorsque monsieur Paparou te ferra remarquer que tu ne respectes pas le règlement et que tu n’es pas précis dans tes locutions.

Pour les votes, un conseil, comptes à la louche.

Depuis que ce municipal existe, les préposés aux calculs se foutent dedans en largeur et en longueur.

La faute aux petits malins que ne lèvent pas le bras ou tellement peu mais qui avaient l’intention de le faire ou toujours du même, et nous tairons son nom, qui a toujours tout voté, pour, contre et abstention.

Bref ce n’est pas grave.

Lorsque la gauche vote, la droite s’oppose et versa vice.

De plus nous à droite nous sommes super contents parce cette année la gauche va avoir une voix en moins.

Courage Patrick, on te ferra quelques crasses, mais promis pas méchantes.

Après cette expérience tu verras la vie va te sembler tellement simple.

09:35 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

29/05/2012

Les bons comptes font les bons amis...

comptes.jpg

Juste pour la route.

La déclaration que nous avons faite lors du dernier Conseil municipal.

Franchement, il y a quelques soucis à se faire…

 

 

 

 

 

 

     La droite avait rendu les clés des finances à la gauche dans un état remarquable. Il est hélas fort probable que le passage de témoin dans 3 ans ne se fasse pas dans les mêmes conditions !!! A moins que…., nous y reviendrons plus tard.

 

     Si nous étudions la répartition des revenus et des charges, nous remarquons que depuis 2010 les revenus augmentent de 2,85%soit 2.7 millions de francs. les charges augmentent de 15.48% soit 13.3 millions. Nous voyons qu’en 7 mois la gauche a mis les bouchées doubles.

 

     Depuis 10 ans, la dette n’a cessé de diminuer mais comme par enchantement celle-ci vient d’augmenter de 15 millions pour l’exercice écoulé. Les générations futures apprécieront ce geste !!! On voit que la gauche a déjà pris le taureau par les cornes.

 

-         Malgré les engagements tant demandé et obtenu par la gauche, nous remarquons que l’externalisation des tâches continue de plus belle. Au passage, nous rappellerons que le CA actuel est farouchement opposé à cette pratique. A ce propos, que font donc les nouveaux collaborateurs qui devaient s’occuper de ces fameuses tâches ? Vous savez, celles qui ne devaient plus êtres externalisées mais qui le sont toujours !?!?!?!

 

-         Nous remarquons aussi que la culture reçoit deux fois plus de subventions que le sport. Etonnant ! Car les infrastructures sportives sont bien plus utilisées et demandées que celles de la culture. Une petite correction serait grandement appréciée par la population.

 

-         Il semble évident que si la gauche continue dans cette direction, elle voudra augmenter les impôts. C’est plus facile de faire payer le peuple que d’avoir une gestion responsable et maîtrisée des deniers publics. Les familles qui ont déjà des difficultés à joindre les deux bouts apprécieront.

 

Le PDC demande que le Conseil Administratif prenne des mesures pour :

 

1.      Trouver avec l’Etat une nouveau mode de financement des investissements communaux.

Le PAV, le Rondeau, le nouveau stade, euh pardon théâtre, nécessiteront des engagements financiers qui dépasseront probablement les possibilités financières de la commune. Il est également certain que la fiscalité des entreprises sera revue à la baisse. Il est donc essentiel et nécessaire qu’un nouveau mode de financement soit trouvé. Le PDC cantonal a déjà proposé des pistes.                                             Il ne faudra pas non plus oublier que l’Etat a promis une convention entre les communes de carouge, Lancy et Genève pour pouvoir financer les infrastructures liées au PAV.

 

2.      Stopper l’augmentation du ménage communal.

L’administration ne doit pas continuer à croître et finir par vivre pour elle-même, par elle-même. Nous sommes soucieux de l’augmentation des charges et nous l’avons dit en préambule. Arrêtons de materner les citoyens carougeois. N’oublions pas que, nous tous, n’avons pas seulement des droits mais aussi des devoirs.

 

3.      Améliorer la mobilité dans notre cité.

En effet, il ne suffit pas de réaménager la voirie publique, il faut également repenser les flux de circulation et prévoir, anticiper et surtout agir. Nous demandons que le Conseil Administratif prenne en compte les besoins de tous les usagers. Il faut des parkings souterrains. Il faut aménager au plus vite le Rondeau de Carouge afin d’éviter que la circulation toujours plus importante dans ce lieu n’étouffe tout Carouge. Il faut également des aménagements bien éclairés pour garantir la sécurité de tous les usagers.

07:24 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

24/05/2012

Enfin !

enfin.jpg

 

 

Nous saluons l’accord qui a été signé entre le Conseil d’Etat et la commune de Carouge concernant les terrains de la fourrière et du service des automobiles.

Enfin une clarification qui devenait urgente et nécessaire.

Enfin des actes et non des promesses.

Ces terrains avaient été promis.

Carouge en a besoin pour développer, après les travaux du CEVA, sa zone de loisir.

Carouge va souffrir, plus que toutes les autres communes, pendant 6 à 7 ans.

La construction du CEVA va complètement modifier le fonctionnement de la commune.

Il va falloir se serrer les coudes.

Le changement de conseiller d’Etat a permis, en un mois, de faire ce qui n’avait pas été fait sur des années.

Une négociation facile selon Monsieur Longchamp.

Mais peut-être, enfin, un bon Conseiller d’Etat.

Reste le prix de vente.

Monsieur Müller avait évoqué un « prix d’ami ».

Il faudrait en imaginer le coût, car la commune doit penser investir de fortes sommes ces prochaines années.

Alors…Combien…

10:01 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

23/05/2012

Des petits trous, encore des petits trous...

lilas2.jpg

 

 

Avez-vous déjà essayé d’acheter un billet en utilisant les nouvelles machines des TPG ?

Vous avez probablement raté 4 trams avant d’avoir compris le mode d’emploi, puis 4 nouveaux trams et essayant de la faire marcher et finalement, si vous avez le toupet d’utiliser une carte bancaire, vous allez vous rendre compte que 4 autres motrices vous ont passé sous le nez.

En plus vous avez probablement évité de justesse d’être occis par le quidam qui attend depuis 30 minutes de pouvoir se munir de ce foutu ticket.

Deux solutions : vous ne payez pas ou vous allez à pied.

Après cette petite digression en forme d’amuse-bouche, quelques nouvelles de notre motion demandant le rétablissement d’une ligne directe vers la gare.

Tout baigne, tous les partis soutiennent, le grand amour centriste.

Nous avons appris que la ville de Genève a demandé une étude à l’EPFL.

Nous attendons ses conclusions avec impatience.

Une solution existe. Il faut simplement un peu de courage politique pour, peut-être, se dire qu’on s’est un petit poil trompé.

Carouge n’est pas la seule commune qui est unanimement fâchée.

Genève et les Trois-Chênes également.

Alors on s’allie et on passe en mode commando…

09:13 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

21/05/2012

Mauvaise fin de semaine !

relégation.jpg

 

 

Etoile carouge n’a pas pu éviter la relégation.

Une saison en dent de scie et une défaire mortifiante contre le dernier.

Une fois la déception passée, on repartira comme nous en avons l’habitude.

Car Etoile Carouge ne peut pas mourir. C’est le club Phénix qui renaît toujours.

Les gamins sont là, les jeunes bossent et le relève fait plaisir.

Le sport est essentiel pour donner aux jeunets des principes, une discipline.

Le sport doit être une école de vie et la commune doit soutenir l’éducation par l’activité physique.

Apprendre à être ensemble, à partager, à penser à l’autre.

 

Même si Carouge descend en ligue inférieure, nous soutiendrons la demande de crédit pour mettre le stade aux normes.

Car nous savons que dans un an, nous fêterons un retour en deuxième division.

08:10 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

16/05/2012

Dégommage raté...

225ème.jpg

 

 

Cela ne vaut presque plus la peine de venir aux séances du Conseil Municipal.

De plus en plus courtes

Peu ou pas de débats.

A 20h30 poutzé, vendu.

Les ripailles peuvent commencer à des heures normales.

Certains ont voulu dégommer le 225ème.

Timides attaques, vite contrées.

Un dépassement de crédit de 300000 francs du à des charges supplémentaires imprévisibles.

A mettre en perspective.

Une fête qui a lieu tous les 25 ans.

Un super succès, un souvenir qui va durer, du bonheur pour longtemps.

Petit calcul : 300.000 divisé par 25 = 12.000 francs soit 1.60 francs par habitants.

Des sourires et des rires pour 1.60 francs.

Pas mal.

Merci à Morex et à toute son équipe.

Dans 25 ans, c’est la gauche (si elle existe encore) qui sera chargé de l’organisation.

Chiche…Dépassement de crédit de 1 million garanti.

09:03 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

15/05/2012

Ce soir, comme d'habitude, nous allons énerver la gauche.

Enervement-3.gif

 

 

Ce soir, on compte et on recompte.

Débat sur les comptes de la commune.

Pas terrible.

40000 francs de bénéfice en attendant le déficit 2013.

Une dette qui monte, des charges qui explosent.

Comme le disait Hollande, hier au soir, les temps vont être difficiles.

C’est pourquoi, nous réclamons un changement au Conseil Administratif.

Nous ne pouvons pas attendre 3 ans.

Le prochain budget doit être un budget de consensus négocié avec la droite.

Nous sommes d’accord de tendre la main et de travailler ensemble pour le bien de la commune.

Mais pour que cela soit possible, il faut qu’une place se libère au CA pour un représentant de la droite.

Ce soir, nous allons demander officiellement qu’une de nos trois grâces démissionne.

Le choix ne devrait pas être trop difficile, non…

09:27 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

10/05/2012

Il va falloir mettre le stade aux normes.

EtoileCarouge.jpg

 

 

Pas facile de jouer au football en Suisse. Déjà que le championnat n’est pas passionnant, passionnant, du genre qui peut battre Bâle à part Bâle.

Il faut suivre un règlement, montrer patte blanche, obtenir une licence et surtout mettre les stades aux normes.

Dès que vous montez en grade, paf les normes augmentent.

Et si vous ne faites pas les travaux et bien, pénalités, amendes, retour à la case départ.

Notre super équipe d’Etoile Carouge se bat pour rester en deuxième division.

Pas simple, mais on y croit.

Comme dirait Barthassat, d’abord Carougeois, puis Servetien mais jamais Sédunois.

Mais la licence pour l’année prochaine et bien on ne l’a pas. Donc travaux obligatoires pour le stade.

On ne discute pas, on ne mégote pas.

A Carouge, on dépense plus pour la culture que pour le sport.

Equilibrons les choses. N’oublions pas que le stade est un bâtiment communal.

Stellien un jour, stellien toujours.

08:12 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

08/05/2012

Externalisation des tâches municipales...

beurre.jpg

 

 

Terme barbare qui veut simplement dire que l’on donne à faire à un tiers certains travaux.

Le précédent Conseil Administratif s’était fait critiqué, vilipendé, voué aux gémonies, par la gauche bobo réunie pour avoir osé déléguer certaines tâches.

Ce qui permettait de faire travailler des entreprises carougeoises et éviter d’augmenter les effectifs communaux.

Depuis un an, la révolution zapatiste étant en marche, le mot d’ordre est : on sait faire, on fait tout.

On engage et miracle, l’externalisation des tâches ne change pas.

Cerise sur le gâteau, 105000 francs pour du personnel intérimaire au service parcs et promenades.

Gestion maison, aux petits oignons.

En attendant, il n’y a plus un fifrelin dans les caisses.

C’est la vision communautariste de la gauche : le beurre, l’argent du beurre et la crémière.

09:19 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

04/05/2012

Aujourd'hui, place aux voisins...

Grands-Esserts2.jpg

 

 

Une solution a été trouvée pour les Grands-Esserts.

Du simple bon sens.

On discute avec la commune, on écoute, on propose, on corrige et on construit.

Dans les projets portés par une commune, nous arrivons à des solutions rapides, efficaces et surtout nous mettons à disposition des nouveaux logements.

On ne peut pas travailler autrement.

Nous l’avons vu à Carouge avec le projet immobilier situé au-dessus du Rondeau, le long du chemin de Pinchat.

Ce projet des Grands-Esserts nous concerne, car il nous obligera à repenser les flux de circulation entre Carouge et Veyrier.

Il va falloir être novateur.

Imaginer d’autres moyens de transport.

Rendre les transports publics performants et rapides.

Construire la voie Cottier.

Les Grands-Esserts sans un plan de mobilité sérieux et crédible ne sont pas viables.

07:43 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

02/05/2012

Le PAV va-t-il vraiment débuter ?

marbrerie.jpg

 

 

Le concours d’architecture de la Marbrerie est fini.

Ses vainqueurs sont connus.

Petits-fours, flonflons et sourires pour la photo.

Et pourtant.

Pas de plan d’urbanisme.

2 tours posées là sans savoir ce qui va se passer à côté.

Un peu plus loin le projet Baylon a tellement du plomb dans l’aile qu’il s’est, semble-t-il, crashé.

Où seront les écoles, les crèches, les équipements sportifs, les espaces verts ?

Après des années de travail, des directeurs de projet qui démissionnent les uns après les autres, on ne sait toujours rien.

Nos petits doigts nous disent que la Conseil Administratif n’est pas convaincu par la Marbrerie.

Il a tout notre soutien.

Rien ne doit se construire sans un plan d’urbanisme crédible de la zone Praille Acacias Vernet.

08:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

01/05/2012

Le chemin de Damas...

Damas.jpg

 

 

La révélation divine.

Le parti socialiste a reçu la Grâce.

Non pas sur le chemin de Damas, mais sur celui de Chambéry.

Le Conseil Municipal rendait visite à la ville de Chambéry.

Suite logique aux liens tissés pendant le 225ème.

Le grand vieux parti des ex s’ébaubissait sur le nombre de rues piétonnes et asticotait ce pauvre PDC, leur souffre douleur favori.

Nous leurs faisions remarquer les multiples parkings souterrains qui se situaient à côté de ces rues.

Bref la discussion tournait à l’aigre, lorsque Madame l’adjoint au maire, fit remarquer qu’avant de décider d’une piétonisation, il fallait construire des parkings.

Et là le ciel s’entrouvrit, la musique céleste retentit, Dieu pris sa grosse voix et dit : «  Carougeois construisez un nouveau parking souterrain proche de la place du Marché avant d’ouvrir votre sacré zone piétonne ».

Les Socialistes comprirent. Ils savaient.

Il fut décidé sur le champ de faire poser une plaque commémorative.

« Ici, le parti socialiste carougeois reçu la grâce ».

07:48 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange