27/08/2012

Une grande et belle famille.

 

famille.jpg

 

La demande faite par l’UDC à la cour des comptes de venir étudier le fonctionnement de l’administration communale provoque de sacrées réactions.

Prise de parole au Conseil Municipal avec lecture d’une déclaration.

Lettre courroucée de madame Von … au journal le Carougeois.

Lettre de soutien des chefs de services au Conseil Administratif.

On s’aime, on s’adore, tout va bien, tout fonctionne au poil.

On se tutoie, c’est probablement plus moderne.

Ce n’est pas Mesdames et Monsieur les Conseillers Administratifs, mais Chère Jeanine, Chère Stéphanie et Cher Nicolas.

Cette relation de potes nous gêne. Il faut une certaine distance pour pouvoir établir des relations objectives de travail.

A force de crier  sur tous les toits et gouttières carougeois que tout est génial dans le meilleur des mondes, nous allons finir pas croire que l’UDC a raison.

Cette affaire nous semble gérée avec un amateurisme un peu angoissant.

Qui dirige la commune.

Le CA ou les chefs de service ?

Dans un des dicastères nous le savons déjà, c’est clairement le chef de service.

Pour les autres, nous espérons le contraire.

La meilleure des réponses, aux attaques de l’UDC, aurait été de ne rien dire.

Et de contre-attaquer avec fermeté une fois connu le rapport de la Cour des comptes.

08:59 | Lien permanent | Commentaires (17) | La griffe orange

Commentaires

oula le pdc attaque pour la rentrée, pourtant il me semblait que m Barthassat n avais pas aimé la methode UDC.....

Écrit par : a droite toute | 27/08/2012

a droite toute

jene sais pas si Barthassat aime ou pas la methode mais le blog ne parle pas de cela mais parle du style de reponse du CA. un peu loufouque.

l' udc s'est trompe de target en attanquant les services, c'est le CA qu'il fallait attaquer, encore une fois l udc na rien compris et la je suis certain que M Barthassat est d'accord avec moi

Écrit par : daniel | 27/08/2012

Bien le bonjour,
J'aime le propos du PDC !
Ben oui pourquoi pas ne pas reconnaître les bonnes choses.
Depuis la lettre, avec toutes les réactions de bisous, de big bisous, des Autorités carougeoises, des Chefs de service et des employés, l'UDC aurait-il mis le doigt où il ne fallait pas. J'ai vu une Conseillère administrative faire des bisous sur la place du Marché à des Gardes municipaux....etc.
Autant de réactions glamour présumant un petit foyer d'angoisse pour le sérieux du traitement des dossiers.
Si l'UDC a agi de la sorte c'est bien qu'il se passerait des choses pas simples au sein de l'Administration carougeoise, dénoncées par des employés qui aujourd'hui n'osent plus parler et qu'il appartient dès lors à un organe externe de faire la lessive.
Sur Face de Bouc Carouge, les employés sont devenus tous amis des CA !!!!!
Ah au fait, paraît que la soeur d'une haute personne à responsabilité travaillerait à la bibliothèque. Et qu'une cousine de ces deux dernières oeuvrerait également pour le bien être de Carouge. Tiens je croyais que la politique des petits copains existait uniquement à droite !!!
Enfin, l'immense copinage entre toutes et tous, du plus petit au plus haut, n'est pas professionnel. Au boulot, nous pouvons être de bons collègues et non des Amis aux bisous en veux-tu en voilà.
Le PDC a parfaitement raison, le CA de Carouge aurait dû laisser arriver la Cour des comptes, pour autant qu'elle entre en matière, et réagir ensuite si le rapport était en faveur de Carouge.
Le CA et les Chefs de service ont-ils des doutes sur la gestion humaine de la Commune ?
La Mairie de Carouge, c'est devenu l' UDC, l'union des coeurs !
Un patron est un patron et ne doit pas tomber dans le glamour des journées folles de Carouge.
Je suis pour une parfaite harmonie mais avec des barrières de respect et non d'amateurisme humain.
Salut les copains du 14 place de la Mairie, à midi on se fait un pique nique dans le parc de la Mairie et on se fait plein de bisous d'amitiés au grand jour, puisque nous sommes tous des copains !
Une édition vivante du célèbre "Salut les Copains" à Carouge ?!!!!!
Cela dit, en marge du volet politique, tous les employés de la Mairie et le CA ont mon respect et celui de l'UDC.
Allez bonne journée !

Écrit par : François Velen | 27/08/2012

Je trouve la méthode UDC plus que limite. Maintenant et c est le sujet du blog , la lettre copain copain de CA et des chefs de services n est pas très maline. Les gens parlent , avaient ils le choix , et si un des chefs n avait pas signe que se serait il passe ? et j en passe . On n avait dit que le blog devenait tout mou j avais répondu que le CA allait sûrement nous aider pour trouver des sujets. Voilà c est fait

Écrit par : Stéphane barthassat | 27/08/2012

je trouve ce blog très bien écrit, bravo a son auteur (un fameux DOC)

il est vrai que la fameuse lettre souléve des doutes, ont ils été obligé ??

pouvaient ils refuser de la signer, allez savoir

Écrit par : eric fabre | 27/08/2012

"Relations objectives de travail" : travaille pratique : donner une définition à intelligible à cette phrase alambiquée.

Écrit par : Djinus | 27/08/2012

@Djinus, si je conçois que l' "objectivité" n'est pas toujours votre fort et que le message de cette partie de phrase est peut-être abscons, votre commentaire comporte une faute d'orthographe et un mot de trop, doit-on en faire tout un fromage pour autant

Écrit par : Toto | 27/08/2012

@Toto,

C'est vraiment trop bête de la jouer professeur d'école en notant mes fautes d'orthographes (*) et omettre en même temps la ponctuation qui doit clore votre phrase.

Sinon, une idée sur ce que peut bien être des "relations objectives de travail" ?

(*) Ce qui est considéré sur la plupart des forums comme le niveau +/- zéro de l'argumentaire.

Écrit par : Djinus | 27/08/2012

On peut en causer chez moi http://fr.reddit.com/r/genferei/comments/ywgh9 , je promets de ne tutoyer personne.

Écrit par : Djinus | 27/08/2012

mais vous pensez vraiment que les employes ont eu le choix, vous rigolez

les sbires de von haller ont fait leurs boulots

Écrit par : valerie | 27/08/2012

Ya un truc à Carouge, ce sont ce que font leurs services sociaux, qui y décide, et pourquoi?, de quel droit? aux mains de qui? qui décide de qui recevra quoi... dont j'y ai vu un fonctionnement plus que douteux, le porte-feuille ouvert au bénéfice d'étrangers sans papiers plus que douteux, quémandant et obtenant tout d'une "avocate", Mme D..is et de son acolyte lui emboîtant le pas.
(ma mère dont la mère était carougeoise y étant venue chercher un papelard).

Ya un autre truc qui foire à carouge, c'est le services des étrangers, où les employés s'arrachent les cheveux, à devoir "appliquer la loi" à contre-sens dans le quotidien de leur job.
(l'une de mes cousines y ayant été employée).

Écrit par : Pierre à feu | 27/08/2012

précision: l'avocate en question semble être française.

Écrit par : Pierre à feu | 27/08/2012

Le pavé n'était pourtant pas grand... Mais visiblement la mare est profonde !

Écrit par : Baud Michel | 27/08/2012

Cher Docteur Buchs,
Pourriez-vous publier la " Lettre de soutien des chefs de services au Conseil Administratif " afin de pouvoir juger en toute connaissance de cause ?

Écrit par : l'iconoclaste | 27/08/2012

Ah le PDC, jamais aussi heureux que lorsqu'il peut sournoisement attaquer ceux qui bossent et se coltinent la gestion d'une commune telle que Carouge. Et je ne parle pas des donneurs de leçons, le premier, Ali Bubuchs qui n'a jamais géré que ses crayons pourrait mourir de soif les deux pieds dans l'eau alors que son fidèle sherpa Barthassat trouverait moyen d'importer du sable au Sahara. Il est vrai que le côté copain copain, le PDC il ne connait pas. On l'a du reste bien vu dans l'affaire de la BCGE et autres déroutes immobilières où certains illustres caciques du parti faisaient du portage pour les autres. bref, c'est un peu le Munster qui dit au Roquefort qu'il pue.

Écrit par : anastase | 28/08/2012

anastase votre analyse Buchs et Barthassat serait parfait pour l actuel CA de carouge

mots pour mots

Écrit par : valerie | 28/08/2012

Valérie nous la joue "C'est toi qui dit qui y'est", c'est merveilleux de finesse.

Écrit par : Djinus | 28/08/2012

Les commentaires sont fermés.