29/08/2012

Mon petit doigt m'a dit...

 

petit doigt.jpg

 

Mesdames et Messieurs les contribuables carougeois sortez vos crousilles, les impôts communaux vont augmenter.

 

Cela fait 5 ans que nous répétons la même chanson.

Les charges sont trop élevées.

La crise arrive avec une baisse des rentrées fiscales.

Il faut se préparer en réduisant la voilure.

Et pourtant, on a continué à engager.

On a continué à dépenser à tout va.

C’est pourquoi nous avons refusé les 5 derniers budgets.

Résultat, la dette repart à la hausse et il n’y a plus de sous dans la caisse.

Comme il faut payer le personnel communal et bien l’augmentation des impôts était prévisible.

La Gauche nous promet, la main sur le cœur, que cette année, il n’y aura aucun engagement.

C’est un poil trop tard. Nous ne voyons pas quel poste la commune peut encore créer.

Il est clair que nous allons nous opposer à cette augmentation du centime.

Nous exigeons des coupes drastiques dans les subventions.

Nous demandons de revoir l’utilité de certains postes de cadres supérieurs.

C’est seulement après que nous aurons sabré tout ce qui superflu, inutile, ostentatoire, que le PDC entrera en discussion sur une augmentation des impôts.

Chaude ambiance en perspective…

08:38 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

Commentaires

vous savez tout les dc, et encore uns fois vous etes justes

la gauche ne sait que donner qu' a ses copains, ou couper les subventions a ceux qui ne sont pas leurs copains, n est ce pas MMe de haller

Écrit par : un liberal | 29/08/2012

Bien le bonjour,
C'est bien ce que les déclarations UDC crient haut et fort ! L'UDC ne se laissera pas intimidé par une gauche arrosoir.
L'UDC Carouge s'opposera à toutes augmentions d'impôts.
Elle ne veut plus d'engagement de personnel incontrôlé et inutile.
Elle ne votera pas un budget comportant des augmentations des charges et plus fort un budget déficitaire.
Les familles, les entreprises, ne doivent pas être plus assommées fiscalement qu'aujourd'hui.
De plus, la taxe professionnelle va-t-être supprimée sur 5 ans à concurrence de 20 % par année. Quelle substitution ?
Une chose est plus que certaine, s'il y a augmentation d'impôts l'UDC lancera un référendum.
Et là au delà des clivages politiques, la droite devra faire bloc unie contre une gestion financière qui pourrait devenir déplorable et vivement dangereuse pour le porte monnaie.
Amen !!!
Allez bonne journée !
François Velen

Écrit par : François Velen | 29/08/2012

allez tous à la tondeuse

Écrit par : henry paul | 29/08/2012

la gauche va essayer de vous endormir avec les engagements

soyez ferme

Écrit par : lance | 29/08/2012

Si la crise arrive avec promesse de baisse de rentrée fiscale, c'est bien la preuve qu'il faut augmenter le centime additionnel pour maintenir un budget équilibré. Merci d'en avoir apporté la démonstration.

Écrit par : Djinus | 29/08/2012

Djinus : le problème de Carouge c'est les charges qui sont absolument disproportionnées par rapport aux autre communes genevoises. Carouge a vécu comme la cigale de la fable.
Exemple: Carouge subventionne 3 théâtres, est-ce bien raisonnable ?
Carouge a augmente son budget a chaque augmentation des rentrées fiscales, sans imaginer qu'un jour cela allait s'arrêter. Elle a crée des postes peu ou pas utiles. Surtout des postes de cadres plus que bien rémunères.
Je ne crois pas que nous pouvons donner comme exemple Carouge.
Alors faut-il dire oui a l'augmentation des impôts, sans critique et décisions qui seront douloureuses ?

Écrit par : Bertrand Buchs | 29/08/2012

Comme nous vivons dans une démocratie représentative, où le budget est décidé par le parlement, il me semble que vous vous battez contre des moulins à vent.

Pourquoi ne pas plutôt proposer un changement de fond qui permettrait de soumettre chaque budget (également les vôtres quand l'alternance vous remettra au pouvoir) au vote des citoyens ?

Écrit par : Djinus | 29/08/2012

Les commentaires sont fermés.