26/09/2012

Peu satisfaisant !

 

13.jpg

 

30 mesures pour améliorer nos transports publics.

C’est bien, c’est un début.

Une copie à reprendre et à retravailler.

Des chiffres, des milliers de voyageurs transportés, 200 000 pour la ligne 12.

Des cadences.

Une gestion tip top du matériel roulant.

Et un raton laveur, la promesse d’un bus direct, Carouge-la Gare.

Génial, bleu ciel.

 

Mais rien sur la satisfaction de l’usager.

Mais rien sur ces satanés nœuds de transbordement.

Syndrome de Sarkozy.

On donne l’impression d’être actif. On annonce des tonnes de choses, mais on ne parle pas des vrais problèmes.

 

Nous à Carouge, on continue à demander le rétablissement de la ligne de tram 13. On ne laisse pas tomber. On ne laissera pas tomber.

Parole de PDC.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

25/09/2012

Similitudes...

 

similitude.jpg

 

La Ville de Genève vient de refuser une étude portant sur 50 rues piétonnes.

Carouge se débat depuis des mois sur la mise en application de deux rues piétonnes.

Similitudes.

A chaque fois, l’avis des commerçants a tout simplement été oublié.

A chaque fois, l’avis des usagers, qui sont souvent des personnes qui viennent de l’extérieur, ignoré.

Un concept.

Une étude urbanistique et architecturale, qui coûte bonbon.

Et c’est tout.

Terminé, poutzé.

Et, pourtant, lors de l’essai fait à Carouge, il a été clairement démontré une baisse du chiffre d’affaire d’environ 30 % et une diminution de la fréquentation du marché du mercredi.

Les expériences faites à l’étranger ont mis en évidence que les rues piétonnes fonctionnent seulement si les parkings sont en suffisance et à côté. Mais surtout que les commerces qui s’installent et qui marchent sont des enseignes de grands groupes. A de rares exceptions des petits artisans.

Carouge ne peut pas vivre avec seulement les clients locaux.

Carouge a besoin de l’extérieur.

Un client qui renonce à cause des difficultés de circulation ne reviendra plus.

Carouge doit attendre, au minimum, la fin du CEVA pour rediscuter son projet de rues piétonnes.

Du simple bon sens.

06:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

21/09/2012

Nous avons la peste...

 

Peste.jpg

 

La noire, la bubonique comme dans Camus.

Ecartez-vous lorsque vous nous croisez.

Franchement si nous avions su, nous n’aurions pas osé.

Demander à Madame Von, pas si aphone que cela hier au soir, de travailler un petit peu, c’était probablement trop.

Cela a même réveillé les socialistes de leur sieste idéologique.

Bon, vous avez probablement où nous voulons en venir.

Ben oui, nos 200 francs par enfant pour des activités sportives et culturelles.

Cette « magnifique » idée, trop belle pour la gauche qui, depuis 2007, souffre de dyspepsie rien qu’en y pensant.

Depuis 2008, nous attendons une proposition du Conseil administratif.

Depuis 2008, on nous promène en bateau et en vélo électrique, nous promettant un projet qui est à chaque fois remis aux ides de mars.

Le service sociale de la Ville de Carouge est débordé et n’a pas le temps pour cette broutille.

Les socialistes de Lancy, qui sont plus EVEILLES que les nôtres, ont repris notre motion. Ils ont mis en place un projet en 6 mois, sans augmentation d’effectif, surmenage et burnout.

Franchement devant tant de mauvaise foi, que faire…

On vous quitte, étant le ventre mou de la droite (dixit les Verts), on va s’inscrire au fitness pour muscler nos abdominaux.

06:52 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

20/09/2012

Mollo ma non troppo...

 

ma non troppo.jpg

 

Ce soir, séance de rentrée du Conseil municipal.

Petite cuvée.

Aucun projet d’envergure.

Tout le monde est dans l’attente du budget.

On va donc aller, mollo ma non troppo, histoire d’être frais comme un gardon pour les mémorables séances qui vont suivre.

Nous aurons quand même une oreille, l’autre étant bouchée, aux propos de madame Von, notre maire adoré, sur la cour des comptes.

Va-t-elle donné suite a la plainte de l’UDC ou classe-t-elle l’affaire ?

Et puis miracle, notre proposition de 200 francs pour les enfants revient sur la table du plénum.

Probablement pour être stigmatisée, vilipendée et mise définitivement à la poubelle.

Mais, mais, mais, attention au retour de flammes…

06:42 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

18/09/2012

Mais à quoi sert un parking ?

 

petchi.jpg

 

La nouvelle mode, à Carouge, s’est de se parquer sur la place devant l’église ou derrière le temple.

De grosses et belles voitures.

A 20 mètres d’un parking public.

Déjà que la zone 20 est un ratage complet.

Quasiment un syndrome de Diogène, tellement il y de choses accumulées.

Rien à voir avec le même espace créé à Martigny avec la mise en valeur de la Place centrale.

Tiens le Conseil municipal pourrait aller voir ce qu’est un aménagement réussi.

Bref, comme dirait l’autre, c’est légèrement le cheni.

Mercredi dernier, il y avait 5 voitures derrière le Temple.

Pas une seule prunée.

Pourquoi se gêner…

07:11 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

12/09/2012

Pas terrible, terrible !

 

APM.png

 

On l’avoue ; nous avons voté le crédit de construction.

Et on se retrouve avec une charmante bicoque en plein sur le mail des promenades.

Effet garanti et suppression de la perspective.

Une grosse verrue quoi.

Nous ne sommes pas très fiers et fanfarons sur ce coup là.

Ne donnez jamais un plan à lire au Député Dépité, il est nul de chez nul.

Bref, comme dirait l’autre, on se retrouve avec un provisoire qui va durer au moins 10 ans, une espèce de bunker avec des fenêtres ridicules.

Il est probable que la police municipale va demander une prime pour locaux déprimants.

Vivement l’inauguration.

On pourra boire un petit coup pour oublier…

07:18 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

10/09/2012

Le retour du tram 13 ?

 

tram 13.jpg

 

Il y a avait le blues du tram 12, il y a maintenant le possible retour du tram 13.

Le rapport du professeur Kaufmann a été remis au CA de la Ville de Genève.

Le « Matin Dimanche » en a parlé longuement hier.

C’est faisable et c’est même indispensable pour pouvoir avoir un système cohérent.

Carouge avait raison de se plaindre.

Le PDC a eu raison, dès décembre 2011, de se battre contre ce nouveau système de lignes.

Notre motion a été acceptée à l’unanimité du Conseil municipal.

Notre CA va s’associer avec les communes de Genève et Chêne-Bougeries pour faire pression sur le Conseil d’Etat.

 

Après plus de 6 mois d’exploitation, la colère des usagers ne s’est pas calmée.

Les pôles de transbordement sont toujours aussi dangereux et peu pratiques.

Rien ne pourra les améliorer.

Il faut donc que Carouge puisse avoir un accès direct à la gare.

Ce sont les usagers qui décident et non les techniciens des TPG.

07:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

04/09/2012

Impayable

impayable.png

 

 

Tous les 2 mois, nous attendons avec impatience la parution de la Pravda carougeoise.

Le journal « Carouge ! » fait cette fois plus que fort.

Sous le titre « 1ère année de législature », nos trois grâces, sourires colgate® de circonstance, nous annoncent qu’elles mettent la démocratie participative au cœur de l’action politique.

Génial.

Révolutionnaire.

Juste que là, nous pensions que la démocratie helvétique était largement participative.

Et bien, nous nous trompions.

Carouge montre et va montrer l’exemple.

Contrat de quartier, autogestion, avec dans l’idée de supprimer le Conseil municipal, qui ne sert à rien et qui est peuplé d’une minorité de glandeurs de droite.

Ah, souvenirs, souvenirs, de la grande époque des soviets.

 

« Il faut donner une nouvelle impulsion à la politique carougeoise, dans le respect des décisions antérieurement votées et des engagements pris par le Conseil administratif, est la principale caractéristique de cette première année de législature ». 

Et tonton, pourquoi tu tousses ?

Le respect des décisions votées. Alors là c’est le gag de l’année.

Nous attendons toujours les caméras de surveillance et les 200 francs par enfants, entre autre.

Bref quand on a rien à dire, il vaut mieux se taire.

 

09:07 | Lien permanent | Commentaires (21) | La griffe orange