02/11/2012

La Gauche carougeoise a de la chance...

chance.jpg

 

Un sacré bol.

Toute la république se met en quatre pour aider notre belle commune à diminuer son déficit budgétaire.

La commission des finances du Grand conseil n’a pas hésité à faire preuve d’altruisme.

En refusant la subvention cantonale pour le projet Vélolib, elle va permettre à Carouge de faire 1 million d’économie.

Il est vrai, le moribond a encore une deuxième chance au grattage, mais il est peu probable que le plénum donne un autre avis.

Donc exit le projet Vélolib.

L’Etat et les communes doivent se concentrer sur des tâches importantes, comme par exemple sécuriser les cheminements pour les vélos et arrêter de vouloir materner chaque citoyen en lui donnant un vélo gratuit.

Nous allons proposer au Conseil administratif d’adresser une lettre de remerciement au bureau du Grand conseil.

De sacrés bon potes sur qui on peut compter.

 

06:27 | Lien permanent | Commentaires (21) | La griffe orange

Commentaires

je decouvre votre blog depuis peu, mais j adore

de plus la photo est tout simplement geniale, et je fais du velo et je l avoue je suis pour velib, mais la photo est geniale

Écrit par : fernand | 02/11/2012

le pdc retombe dans ces travers, je n'aime pas ce blog, velib est une bonne chose

Écrit par : M Seiler | 02/11/2012

seiler

possible mais ce genre de projet on le fait quand nous avons le pognon !!!! on ne monte pas les impôts pour quelques personnes puissent prendre un vélo, ou sont les priorités

Écrit par : gueular | 02/11/2012

Bertrand,

tu oublies de mentionner que ton groupe le PDC, à la commission des finances a voté pour le projet VELOLIB.

ABE

Écrit par : thierry | 02/11/2012

Exact, un commissaire, l'autre étant absent.
Cela ne représente pas l'avis du groupe.
Très régulièrement le caucus se possitionne différemment.

Écrit par : Bertrand Buchs | 02/11/2012

Quel cachottier ce Bertrand..

Merci Thierry

Écrit par : Koug | 02/11/2012

En pendant ce temps, la traversée de Vesenaz à un dépassement -accepté sans sourciller- pour un montant 10 fois supérieur au crédit refusé par le Grand Conseil pour la mobilité douce ... si ça c'est pas de la politique de la mobilité avec des oeillères !

Écrit par : Djinus | 02/11/2012

cachottier bertrand , non il dit tout, et la on parle de Carouge

Écrit par : gueular | 02/11/2012

@Djinus : Je peux vous dire que le dépassement de crédit de Vesennaz n'est pas accepte sans sourciller.
Il y aura un dur et long débat au Grand conseil.
Je suis personnellement favorable a ce que la commune assume la totalité du dépassement.

Écrit par : Bertrand Buchs | 02/11/2012

Vous croyez VRAIMENT que le Grand Conseil ne va pas accepter le dépassement ? (qui en toute logique sera réparti entre commune, canton de la même façon que le crédit initial)

D'ailleurs, mon chiffre de 10x tient déjà compte de cette répartition.

Écrit par : Djinus | 02/11/2012

Je ne suis pas certain du vote.
La commune a amplement les moyens de payer.

Écrit par : Bertrand Buchs | 02/11/2012

Pourquoi notre parlement de droite ferait il payer cette pauvre commune qui héberge nombre de ses donateurs alors que l'ensemble du canton pourrait payer ? (Socialisons les pertes, un des dogme néo-libéral)

Et vous savez que j'ai raison ...

Écrit par : Djinus | 02/11/2012

djinus

Pourquoi notre parlement de droite ferait il payer cette pauvre commune qui héberge nombre de ses donateurs alors que l'ensemble du canton pourrait payer et car la droite est plsu honnete que la gauche

maintenant la gauche carougeoise de diminurait pas les subventions données aux potes au lieu d'augementer les impôts ??? hein pourquoi

Écrit par : gueular | 02/11/2012

@gueular, je vous ai relu 3 fois: rien compris.

Écrit par : Djinus | 02/11/2012

Moi j'ai tout compris.

Écrit par : Bertrand Buchs | 02/11/2012

L'échec du Vélolib doit autant aux complots d'une commission vouée aux intérêts néo-libéraux qu'à l'incurie d'une gauche dont les élus ont choisi la trahison sociale pour privilégier de leurs intérêts particulier. Honte à Marc Walder et au CA d'avoir laissé passer cette chance unique face à une opposition scélérate qui préfère le sport et la culture à l'écologie d'état.

Écrit par : Anastase | 02/11/2012

arrêter de vouloir materner chaque citoyen en lui donnant un vélo gratuit.

On vous savait un peu crétin Bertrand, on vous découvre menteur.

Écrit par : Anastase | 03/11/2012

"On vous savait un peu crétin Bertrand, on vous découvre menteur."

Vous devriez apprendre à modérer votre langage M. Langaney. Ce n'est pas parce que vous abusez de l'anonymat que le respect ne doit plus être de mise.
Au lieu de jouer au troll chez les autres, pourquoi n'ouvrez vous pas votre propre blog aux débats qui vous tiennent à coeur ? Un peu de courage voyons...

Écrit par : Jérôme Demont | 03/11/2012

"Moi j'ai tout compris.", alors une petite explication de texte néo-libérale s'impose pour ceux d'entre nous qui n'ont pas encore été endoctriné ?

Écrit par : Djinus | 03/11/2012

Djinus : la symétrie des faiblesses : une question de subvention.

Écrit par : Bertrand Buchs | 03/11/2012

C'est avec satisfaction mais sans grand enthousiasme que je salue l'élection de Guillaume Barazzone, mon candidat par défaut face à l'incurie incarnée par ses opposants. Voilà un homme qui saura replacer la compassion et la justice sociale au centre de l'action politique.

Écrit par : Anastase | 04/11/2012

Les commentaires sont fermés.