01/02/2013

Le paradoxe de l'administration carougeoise !

 

paradoxe.jpg

Il était une fois une employée (la fourmi) heureuse et productive, qui tous les jours, arrivait de bonne heure à son travail. Elle passait toute sa journée à travailler dans la joie et la bonne humeur, poussant même la chansonnette.

UNE EMPLOYEE, UNE !

Elle était heureuse et son rendement était excellent mais, malheur ! Elle n’était pas pilotée par un MANAGER… La Guêpe, CA de l’administration, considérant qu’il n’était pas possible que la situation puisse perdurer, créa un poste de manager pour lequel il recruta une Coccinelle avec beaucoup d’expérience.

DEUX EMPLOYEES, DEUX !

La première préoccupation de la Coccinelle fut d’organiser les horaires d’entrée et de sortie de la fourmi. Elle créa également un système de compte-rendu et de fiches navettes. Très vite, il fallut une secrétaire pour l’aider à préparer les dossiers et le reporting, si bien qu’elle recruta une Araignée.

TROIS EMPLOYEES, TROIS !

…….Qui mit sur pied un système de classement et qui fut chargée de répondre au téléphone. Pendant ce temps-là, la fourmi heureuse et productive continuait de travailler, travailler, travailler.

La Guêpe, CA de l’administration, était ravie de recevoir les rapports de la Coccinelle, si bien qu’elle lui demanda des études comparatives avec graphiques indicateurs et analyse de tendance. Il fallut donc embaucher un Cafard pour assister le manager et il fallut acheter un nouvel ordinateur avec imprimante.

QUATRE EMPLOYES, QUATRE !

Assez vite, la fourmi heureuse et productive commença à baisser de rythme et à se plaindre de toute la paperasserie qui lui est dorénavant imposée.

La Guêpe, CA de l’administration, considéra qu’il était temps de prendre des mesures. Il créa donc le poste de chef de service pour superviser la fourmi heureuse et productive. Le poste fut pourvu par une Cigale (amie de la Guêpe, CA de l’administration) qui changea tout le mobilier de son bureau et qui demanda un nouveau fauteuil ergonomique ainsi qu’un nouvel ordinateur avec écran plat. Seulement, avec plusieurs ordinateurs, il fallut aussi installer un serveur de réseau.

CINQ EMPLOYES, CINQ !

Le nouveau chef de service ressentit rapidement le besoin de recruter un adjoint, le ver de terre (qui était son assistant dans son ancienne entreprise), afin de préparer un plan stratégique de pilotage ainsi que le budget de son nouveau service.

SIX EMPLOYES, SIX

Pendant ce temps-là, la Fourmi était de moins en moins heureuse et de moins en moins productive.

Il va bientôt falloir commander une étude sur le climat social, dit la Cigale. Mais, un jour, la guêpe, CA de l’administration, en examinant les données, se rendit compte que le service dans lequel la fourmi heureuse et productive travaille n’est plus aussi productive, elle décida donc d’engager encore 3 Cigales.

NEUF EMPLOYES, NEUF !

Une année et demi après, le CA décida d’augmenter les impôts car les charges ne cessaient d’augmenter, allez comprendre !

N.B. : Toutes ressemblances avec des faits réels ne seraient que pure coïncidence.

06:37 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

Commentaires

A hurler de rire, genial et tellement vrai ! toutes ressemblances, pure coincidence, sans aucun doute

Écrit par : carougeois | 01/02/2013

très très bon

Écrit par : marc favre | 01/02/2013

Il était une fois deux PLR au conseil administratif de notre belle ville de Carouge (2007 - 2011) avec cerises sur le gâteau, un PLR aux finances…..

Pendant cette période plus de 41 nouveaux postes proposés aux conseillers municipaux......

Il était une fois, une majorité PLR au CA durant 4 ans…….qui n'a pas anticipé la baisse des rentrées fiscales et la crise économique.

Il était une fois un CA totalement de gauche (et oui ça vous donnent des boutons) qui lui, a très vite pris conscience de la situation économique puisque il a immédiatement procédé au début 2012 à des mesures d'économies pour 1,8 million sur les nouveaux postes votés dans le cadre du budget 2012.

Il était une fois un CA totalement de gauche qui n'a proposé aucun nouveau poste au budget 2013.

Et pour terminer, il était une fois des PDC dépités, sans propositions, sans idées et qui ne font que critiquer et qui me font penser dans leurs manière de fonctionner au MCG Carougeois.

Quelle référence vous êtes d'accord…...


Bonne journée quand même les oranges amères.

Écrit par : Kroug | 01/02/2013

kroug

ou les vilains mensonges ! aucun poste en 2013 et en 2012 16 poste fait par la gauche.

de plus les postes entre 2007 et 2011, 80 % de la masse des salaires des nouveaux poste viennent de Mme De Haller.

kroug, restons serieux svp, ^pas d'info populiste à la MCG ou d' A gauche toute.

et de la a dire que le PDC ne propose rien, vous êtiez les premiers a raler car ils proposaient toujours des réformes avec leurs motions, encore une fois soyons sérieux

Écrit par : radi | 01/02/2013

radi pour une fois qu'une remarque de la gauche était teintée d'un peu d'humour, vous la détruisez, pas cool

Écrit par : ivan | 01/02/2013

je trouvais des fois le PDC un peu pénible mais ils ont raison, la gauche est incapable de faire une autocritique, c'est toujours la faute des autres.

on les prend les doigts dans la boîtes a mensonges et ils disent encore que ce n'est pas eux.

Écrit par : un liberal | 01/02/2013

je crois que c'est le meilleur blog que vous avez écrit depuis le début !
Par contre, j'aimerais apporter une précision concernant la remarque sur les engagements de 2007 à 2011 : tous ces nouveaux postes ont été voulus par Madame De Haller qui, je crois savoir, n'est pas PLR !!!

Écrit par : claude morex | 01/02/2013

@kroug...votre méconnaissance est consternante !

Écrit par : Marc Nobs | 01/02/2013

Il était une fois un ennuque et un branleur, l'un est médecin, l'autre est gestionnaire d'infortune. Ils sont de droite mais disent qu'ils sont au centre. Ils n'avaient jamais rien dirigé dans leur vie mis à part une assistante médicale et une secrétaire. Ils n'ont aucune idée concrète mais un avis sur tout. Leur vision de la politique c'est de torpiller la gauche par tous les moyens y compris en travestissant la vérité, en faisant feu de tout bois et surtout du bruit ah oui du bruit. leur fond de commerce ? C'était la motion théatrale, le coitus interruptus et l'indignation low cost. Un jour, par magie noire ils se retrouvèrent dans un exécutif. Après quelques semaines de mandat le peuple les transforma en crapauds. L'ennuque tenta bien de se faire plus gros que le boeuf mais rien n'y fit, il resta dans sa mare et se fit bouffer par un cygne du PLR qui passait par là.Quant au branleur il finit en escarpin pour femmes. J'adore les fables, moi aussi

Écrit par : Anastase | 01/02/2013

Anastase. Attention tout cela peut se plaider ! À oui au centre on est pas comme cela , on a un peu d humour . Et puis de toute façon c est celui qui dit qui est . Bisous

Écrit par : Stéphane barthassat | 01/02/2013

Claude , on a fait bien mieux surtout que celui ci nous a été inspiré par un radical euh pardon un PLR

Écrit par : Stéphane barthassat | 01/02/2013

super drôle et tellement vrai !

Écrit par : eric fabre | 01/02/2013

toujours drôle mais il y en a d'autres dans le style, mais bon il en faut peu pour amuser le PDc

ouf ouf ouf

Écrit par : lappal | 01/02/2013

Mon cher Radi et M.Morex

Je vous rappelle que pendant la période 2007 - 2011 les PLR étaient majoritaires au CA.

Donc, ils auraient pu sans problème faire jouer leur majorité et refuser de proposer ces nouveaux postes.

Ils ne l'ont pas fait, on peut donc imaginer qu’ils étaient d'accord avec ces propositions d'engagements.

Bonne semaine

Écrit par : Titi | 03/02/2013

Hé ben le moins qu'on puisse dire c'est que M. Anastase est virulent dans ses propos... quelle belle image de la gauche Monsieur, franchement!

En dehors de ça, post que j'ai beaucoup apprécié, tant sur le fond que sur la forme, merci le pdc

Écrit par : maria | 04/02/2013

Les commentaires sont fermés.