26/03/2013

En piste, les artistes ...

clown_triste.jpg

 

Ce soir : Conseil municipal.

Il faudra arriver à l’heure si vous voulez voir les clowns tristes, le député dépité, les dompteurs de motions et résolutions (attention bêtes féroces) et nos trois grâces dans un numéro de haute voltige.

Deux délibérations du CA.

L’attente de la votation du mois de juin devient longue et l’ennui s’installe.

D’abord la vente d’un bien communal, le capital actions de Télécarouge pour 3,4 millions.

Obligatoire si le budget est confirmé, car compris dans son calcul avec la hausse d’impôts.

Sinon, il va falloir revoir sa copie.

Nous pensons que cette décision peut attendre le vote des carougeois.

A moins que les finances de notre belle commune soit dans le rouge écarlate et que nous n’avons, de toute façon, pas le choix.

Moment de vérité ce soir.

Ensuite un crédit d’étude préliminaire de 202 000 francs pour la reconstruction du Théâtre de Carouge.

Un concours d’architecture a eu lieu et sur 35 projets, 34 proposaient la reconstruction du Théâtre.

Coût 50 millions.

Pas possible avec nos finances et les investissements qui devront être consentis pour le développement du PAV.

Nous avions demandé, en son temps, que le Théâtre ne soit plus un projet carougeois mais pluriel. Appartenant à plusieurs communes en association avec des fonds privés.

Il semble que cette idée ait fait son chemin, puisque dans ses explications, le CA demande ce crédit pour pouvoir présenter un projet «  à des partenaires privés et des collectivités publiques » pour pouvoir monter un financement.

Nous allons suivre avec rigueur cette proposition.

Nous exigeons, pour la Xème fois, une politique culturelle visible et audible de la part de Madame Von Haller. Que voulons-nous ? Comment ? Avec quel argent et avec qui ?

06:26 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

Commentaires

Vous parlez du député dépité qui part toujours avant la fin des séance du CM???

Écrit par : Eric | 26/03/2013

Oui c'est bien lui le vilain petit canard qui ne reste pas aux questions orales, dernier point à l'ordre du jour.
J'assume :))))
Mais si vos arguments se résume à cette remarque, la politique à Carouge ne va pas aller bien loin.
Que pensez-vous du blog du jour ? Sur le théâtre et Télécarouge ?
Ill y a matière à débattre non...

Écrit par : Bertrand Buchs | 26/03/2013

Je tenais à souligner par cette remarque que je suis content du contenu de ce blog. Pour la construction du théâtre, je pense que cela n'implique seulement Carouge mais d'autres communes aussi, si j'ose dire, on peut le considéré comme une sorte de musée donc c'est une affaire nationale. Ce que je voulais dire, quand-on fait quelques choses, si on veut les faire réussir il faut toujours qu'il y aille une coopération. Merci beaucoup pour l'article

Écrit par : habillages de vitrines | 26/03/2013

m Buchs a raison de partir avant les questions orales car si c'est pour attendre les petits problémes de voisinage de certains socialiste ou de agauche toute, merci on s'en passe.

Écrit par : radi | 26/03/2013

le dossier culturelle carougeois n existe pas

Écrit par : fernand | 26/03/2013

Vous admettez participer aux séances (et ainsi toucher les jetons de présences qui en découle) mais ne pas rester jusqu'à la fin de l'ordre du jour ?

Écrit par : Djinus | 26/03/2013

Il suffirait de vérifier la liste de présence à la fin des séances.

Écrit par : On l'récupère un peu partout...des fois au Mozambique, des fois sur la nationale 7, des fois comme c'est le cas dans l'Fech-Fech... | 26/03/2013

Les commentaires sont fermés.