27/03/2013

3 ans déjà ...

3-ans.jpg

 

Et oui…comme le temps passe…

Depuis 3 ans vous supportez l’insupportable.

450 billets pour vous réveiller en douceur et en vigueur.

4000 commentaires plus osés, plus corsés les uns que les autres.

Et oui, nous sommes toujours là, nous continuons…pour nos fans toujours plus nombreux et aussi pour nos ennemis adorés…toujours aussi courageux.

Ces contradicteurs qui détiennent la vérité absolue pour le plus grand plaisir pervers de notre petit groupe de rédacteurs.

Mais alors…qu’est-ce qui nous pousse à poursuivre ?!?!

Juste l’envie de partager un moment privilégié avec vous.

Vous, qui êtes toujours plus à nous lire chaque jour.

Vous, les journalistes, qui utilisez ce blog pour dévoiler les vérités sur notre commune.

Un grand MERCI à tous.

Avec une pensée émue pour le Conseil administratif qui est toujours là, fidèle au poste, pour nous souffler des idées de blog. Sans vous, notre vie ressemblerait à une morne plaine.

 

Nous remercions la « Julie » de nous héberger et de nous offrir cette vitrine exceptionnelle.

06:20 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

26/03/2013

En piste, les artistes ...

clown_triste.jpg

 

Ce soir : Conseil municipal.

Il faudra arriver à l’heure si vous voulez voir les clowns tristes, le député dépité, les dompteurs de motions et résolutions (attention bêtes féroces) et nos trois grâces dans un numéro de haute voltige.

Deux délibérations du CA.

L’attente de la votation du mois de juin devient longue et l’ennui s’installe.

D’abord la vente d’un bien communal, le capital actions de Télécarouge pour 3,4 millions.

Obligatoire si le budget est confirmé, car compris dans son calcul avec la hausse d’impôts.

Sinon, il va falloir revoir sa copie.

Nous pensons que cette décision peut attendre le vote des carougeois.

A moins que les finances de notre belle commune soit dans le rouge écarlate et que nous n’avons, de toute façon, pas le choix.

Moment de vérité ce soir.

Ensuite un crédit d’étude préliminaire de 202 000 francs pour la reconstruction du Théâtre de Carouge.

Un concours d’architecture a eu lieu et sur 35 projets, 34 proposaient la reconstruction du Théâtre.

Coût 50 millions.

Pas possible avec nos finances et les investissements qui devront être consentis pour le développement du PAV.

Nous avions demandé, en son temps, que le Théâtre ne soit plus un projet carougeois mais pluriel. Appartenant à plusieurs communes en association avec des fonds privés.

Il semble que cette idée ait fait son chemin, puisque dans ses explications, le CA demande ce crédit pour pouvoir présenter un projet «  à des partenaires privés et des collectivités publiques » pour pouvoir monter un financement.

Nous allons suivre avec rigueur cette proposition.

Nous exigeons, pour la Xème fois, une politique culturelle visible et audible de la part de Madame Von Haller. Que voulons-nous ? Comment ? Avec quel argent et avec qui ?

06:26 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

22/03/2013

C'est le printemps...

 

printemps.jpg

 

Nos Conseillers administratifs ont fini d’hiberner (quoique en voyant l’ordre du jour du Conseil municipal de mardi prochain).

Madame Von a repris ses vocalises et va peut-être nous expliquer sa politique culturelle.

Monsieur Walder est revenu de son voyage à Nantua, dans le pays du socialisme pingouin.

Les glaces sont là, sur la Place du Marché.

Et les tags fleurissent.

Franchement nous préférons les petites fleurs.

Il devient urgent de les nettoyer.

Est-ce que la fondation du Vieux-Carouge continue à proposer une assurance anti-tags ?

Le summum, les ascenseurs du parking de Sardaigne !

Allez voir, à ficher la trouille…

Espérons que nos services communaux vont aller dare-dare effacer ce …

 

PS : La fondation des parkings a téléphoné au député dépité pour s’excuser de l’avoir amender. La signalisation au sol sur le parking du tennis est fausse. Des places 3 heures ne peuvent être signalées par une zone bleue. Ils vont venir modifier le marquage en le mettant à la norme du blanc.

Hé, hé, sacrément lu notre blog…

06:37 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

18/03/2013

Le PDC fait le travail pendant qu'un Conseiller administratif fait du tourisme politique !

 

 

La fête de la musique annulée, pour des motifs un peu tendancieux.

Prendre la population en otage sous prétexte d’un référendum sur la budget, pas très classe de la part des trois grâces.

La population n’a pas été dupe et les réactions ont été unanimes.

LA FÊTE DE LA MUSIQUE DOIT AVOIR LIEU.

Le PDC a donc décidé de faire le travail.

Vous avez pu le lire dans « La Julie » de samedi.

2 de nos membres se sont proposés pour suppléer à l’absence de la commune.

LA FÊTE DE LA MUSIQUE AURA LIEU.

Grâce à qui …

 

Pendant ce temps un de nos élus va manifester en France…

A-t-il le droit de porter son écharpe ?

Est-il en service officiel, représente-t-il la commune de Carouge ?

Nous ressentons comme un petit malaise…

Cela sent la question urgente au Conseil d’Etat.

Walder.jpg

06:19 | Lien permanent | Commentaires (25) | La griffe orange

11/03/2013

Méfiez-vous !

 

dindon.png

 

Nous pensons que vous êtes au parfum.

Vous connaissez les nouvelles zones bleues et vous avez acheté le fameux macaron.

Pas celui qui se mange, l’autre.

Alors faites gaffe.

Le député dépité en a fait l’expérience.

40 balles pour ne pas avoir mis son disque.

Car même si le marquage a été fait, certaines places sont limitées dans le temps.

Ne regardez pas seulement le sol, levez la tête pour voir si un traître panneau ne traîne pas par là.

Exemple : Devant le tennis à Pinchat, les places qui sont dans l’arrondi.

C’est bleu, un vrai bleu, nom de bleu, mais pas permis pour les macarons.

Alors notre question, pourquoi les avoir peintes de cette couleur.

C’est vrai, la commune a besoin de sous.

06:31 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

08/03/2013

Que du positif ...

 

ciel.jpg

 

Aujourd’hui c’est bleu ciel.

Luc Barthassat (nique à Anastase) et Serge Dal Busco ont été choisis comme candidats au Conseil d’Etat.

La PDC Carouge est fier et bombe les biscoteaux.

244 délégués présents.

Aucune dissension.

Une absence de bulletin blanc ou nulle.

Une volonté affirmée de partir uni et en équipe.

Une ligne claire affirmée depuis plusieurs mois : partir à deux sur une liste de l’Entente avec 3 PLR.

Confirmée hier au soir par le PLR.

Nous n’avons pas bougé, droit dans nos bottes, malgré une volonté de nuire de quelques uns, imaginant déjà de se repaître de notre dépouille.

Nous allons vous étonner aux prochaines élections.

Le PDC Carouge fait le pari suivant : 2 Conseillers d’Etat et 15 députés.

Fastoche, les doigts dans le nez.

06:33 | Lien permanent | Commentaires (14) | La griffe orange

06/03/2013

Lettre ouverte à Mme Jeannine de Haller Kellerhals, conseillère administrative de Carouge.

 

 

colère.jpg

Madame,

En annonçant dans la Tribune de Genève la suppression de la Fête de la musique 2013 à Carouge, vous marquez le commencement de la campagne pour la votation communale sur le budget de juin prochain. Ceci, d’une façon indigne.

Déclarer que la suppression de la Fête de la musique est à cause du budget est un chantage fait aux électeurs. C’est laisser entendre que le référendum en est la seule cause. Ce d’autant plus que le coût de cette manifestation semble une économie dérisoire.

Cette décision s’apparente plus à un effet d’annonce et à jeter de la poudre aux yeux de la population.

De plus, dans vos déclaration, vous oubliez la gestion de la Ville de Carouge avec ses dépenses à tout-va.

Vous faites croire ainsi que la situation financière de la commune pourra se régler par une simple augmentation des impôts.

Enfin, vous oubliez qu’un référendum est un outil démocratique du peuple pour faire entendre sa voix et même pour donner un carton rouge à ses élus.

Toujours en lisant l’article de la Tribune de Genève, on apprend  que l’augmentation des impôts à Carouge servira uniquement à financer les activités culturelles et l’organisation de manifestations. Ce qui, en période de crise et à l’heure ou toute la planète parle de réduction des dépenses publiques, apparaît comme un argument léger, pour ne pas dire déplacé.

Meilleures salutations.

Jean-Philippe TERRIER

06:18 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

05/03/2013

Zéro pointé !

 

vélo.gif

 

Allez ce matin, nous enfonçons les portes ouvertes.

Visite gratuite des locaux de service de la mobilité et des TPG.

Cela flingue dure au Bachet, faites gaffe.

 

Carouge ne respire plus à causes des bouchons.

Le concept des rues à 20 et à 30 km/h, un ratage complet.

Les rues piétonnes, pour le siècle prochain.

Les parkings qui doivent être refaits car les dalles de béton rendent l’âme.

Carouge se passera du CEVA, même si une gare, à Lancy, portera son nom.

Les Carougeois utiliserons peut-être ce nouveau bus pour se rendre à la gare, mais en tout ca pas le train.

Les tarifs des TPG sont trop chers.

 

On peut encore continuer comment cela jusqu’à ce soir.

 

Mais depuis hier, nous avons un signal fort de la population.

L’adoption de l’initiative de l’AVIVO signifie que les citoyens désirent des transports publics plus efficients et meilleurs marchés.

Ils ont fait le choix d’une politique publique.

Nous devons les écouter et investir.

C’est une priorité.

C’est un choix.

Mesdames et messieurs les Verts, à force de pédaler, le nez dans le guidon, vous avez oublié qu’un autre monde existe.

06:34 | Lien permanent | Commentaires (12) | La griffe orange

01/03/2013

Nous confirmons...

 

vade2.jpg

 

La Gauche n’aime pas les commerçants.

Prendre des risques, oser monter son entreprise, assumer sa retraite, bref entreprendre, est pour cette tendance politique aussi bizarre que du cheval dans les lasagnes.

Saint Etat priez pour nous.

Exemple : Hier soir bien pénard, les pieds en éventail, nous somnolions durant le Conseil municipal. Nous étions d’accord sur tout. Le PDC avait décidé de rester réglo et de ne pas allumer la mèche ni de titiller la polémique.

En début de séance, Madame Lammar avait lu une lettre, bien torchée et ne manquant pas de souffle, adressée à l’Etat et concernant la fermeture à minuit de certains restaurants et bars.

Arrive l’heure de la motion PLR et PDC demandant la convocation d’une commission pour pouvoir entendre les responsables de cette décision curieuse et partiale.

Madame la conseillère administrative étant sur la même longueur d’onde, nous pensions que cela allait aller de soi.

Ben non, les Socialistes ont fait leur petit caca nerveux, agressant (et oui Djinus) le PLR et le PDC.

Après avoir prédit notre mort dans les affres de la souffrance morale, la gauche caviar a refusé l’entrée en matière.

Poubelle, le sujet n’est pas d’actualité, il n’y rien à discuter.

Pour ces gens, Mossieur, les commerçants ne méritent que de faire faillite.

Les aider et les défendre : VADE RETRO SATANAS.

vade.jpeg

06:38 | Lien permanent | Commentaires (24) | La griffe orange