20/06/2013

Choc des cultures !

fonctionnaire.jpg

 

Veyrier supprime le statut de fonctionnaire.

Frissons dans les rangs de la gauche.

Et si les tarés de service de la droite carougeoise suivant cette époustouflante idée ?

Ils en sont capables ces andouillons.

On rembobine.

Vote unanime du Conseil municipal.

Il semble même que des socialistes siègent dans cette commune capitaliste.

Sur qui peut-on se fier ?

Et le personnel est d’accord.

Etrange, bizarre, abradabrandesque.

Et si on demandait aux Veyrites de venir nous expliquer leur méthode.

Juste pour voir.

Sans esprit taquin.

06:32 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

Commentaires

Et ça va changer quoi à part les statuts!!!

Ils pourront mieux licencier des collaborateurs en cas de difficultés financières!!

Evidemment mes amis PDC, aucun lien avec le budget de Carouge…

Le naturel PDC reviens au galot...

Écrit par : Bob | 20/06/2013

non on pourrait licencier ceux qui bossent mal, comme dans le privé

Écrit par : Bruno Mathis | 20/06/2013

Après avoir lu la description du processus de changement de statut à Veyrier, qui en fait ne change rien, à part supprimer l'obligation de réintégrer quelqu'un en cas de décision de justice (fait rarissime au niveau du canton), je me pose la question : POURQUOI ? A QUOI CELA A SERVI ?

La première réponse qui vient à l'esprit, c'est évidemment d'engraisser un peu (beaucoup ? Combien d'ailleurs ?!) une entreprise privée avec des deniers publics.

Écrit par : Djinus | 20/06/2013

En tout cas si un élu PDC est élu au CA dans deux ans les fonctionnaires Carougeois ont du soucis à ce faire!!!

Vive le PDCLIBERAL, nouveau parti à carouge.

Écrit par : Aldo | 20/06/2013

Que d'idées préconçues Aldo.
Vous nous connaissez très mal.
Vous verrez, les employés communaux vont nous adorer.
Ils en ont déjà tellement marres

Écrit par : Bertrand Buchs | 20/06/2013

alors la M Buchs vous avez totalement raison

Écrit par : carougeois | 20/06/2013

@mathis

Dans le privé comme vous dites les incompétents ne sont pas licenciés mais touchent des primes (comme à l'UBS). Mais vous savez de quoi je parle n'est-ce pas ?

Écrit par : Anastase | 20/06/2013

Dans les communes avec beaucoup de personnel, suite à des réorganisations ou à l'inutilité d'un collaborateur, il est, dans le meilleur des cas, muté dans un placard doré (présent au bureau à ne rien faire) et parfois reçoit son salaire mais en restant à la maison en attente qu'un nouveau poste soit trouvé.

Si, si, ça arrive. Une amie est payée pour rester à la maison depuis 3 mois, après en avoir passé 9 au bureau à ... compter les trombones dans une boite afin de s'occuper.

Avec la suppression du statut de fonctionnaire... cela n'existerai plus. Mais Mme Salerno le refuse sur le plateau de Léman Bleu, alors qu'elle préfère payer mon amie à ne rien foutre depuis 12 mois déjà et que cela continue.

Écrit par : Toto | 21/06/2013

Les commentaires sont fermés.