07/11/2013

Promesses ?

comédie2.jpg

 

La nouvelle loi sur la culture a fait deux heureux, le Grand-Théâtre et la Comédie.

Le canton de Genève va payer 50 % de la construction d’un nouveau bâtiment pour ce théâtre.

Il va falloir aller vite, puisqu’il doit être construit pour 2017.

En cherchant bien et en se basant sur les compte rendus des journaux, car nous n’avons pas retrouvé de communiqué de presse, il semble que le canton soit également d’accord de s’engager dans la construction du nouveau théâtre de Carouge.

Bonne nouvelle.

Mais la question reste ouverte, combien ?

Si nous voulons respecter la symétrie des efforts, le Conseil d’Etat devra participer à hauteur de 25 à 30 millions.

En tout entre 73 et 78 millions.

Une somme que nous n’allons pas trouver sous les sabots d’un cheval.

Vu les investissements urgents, dans les transports et la sécurité, qui ne pourront pas être retardés, il semble que cette somme soit trop importante.

Donc comme, une promesse a été faite à la Ville de Genève, nous avons un doute quand à la réalité de l’investissement proposé à carouge.

Nous avons également peur que le canton demande que nous attendions la fin des travaux de la Comédie avant de nous lancer.

Nous avons l’impression que nous allons être les dindons de la farce.

Alors que le théâtre de Carouge fonctionne, rapporte de l’argent, n’aura pas besoin d’une augmentation des crédits de fonctionnement, la future Comédie risque elle d’être un gouffre financier.

Salles trop grandes, coûts de fonctionnement trop élevés et surtout absence de spectateurs.

Nous allons interpeller le Conseil administratif pour que rapidement une délégation, du CA et de tous les partis, puisse rencontrer le futur chef du département de l’enseignement, de la culture et du sport.

06:45 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

Commentaires

très bonne idée ! stop à la dictature culutrelle de la Ville de Genève.

Écrit par : jaques simond | 07/11/2013

et bien ce blog est bien venu, merci d'éclairé notre lanterne

Écrit par : M Seiler | 07/11/2013

le PDC et la culture c'est comme le lapin et la carpe ! une blague

Écrit par : lappal | 07/11/2013

merci lappal mais que pensez vous du message du blog car c'est ce qui importe ! non ?

Écrit par : patrick Grossen | 07/11/2013

Le pdc et la culture. lorsqu'il sa'git de dérouter un tram pour que mr Buchs n'ait pas à soulever ses petites fesses entre caouge et la place grenus. On ne parle pas de finances. Ce commentire est honteux.

Écrit par : Anastase | 10/11/2013

alors anastase pas un mot pour barthassat ??????

Écrit par : patrick Grossen | 14/11/2013

Les commentaires sont fermés.