27/05/2014

Guerre picrocholine.

 

gargantua2.jpg

 

Le MCG est fâché et fait le buzz. Il ne supporte pas une quelconque contradiction.

Que 4 partis (PDC, Verts, Socialistes et Alliance de Gauche) se soit réunis pour faire campagne contre leur référendum sur le CREDIT DE D’ETUDE DU THEÂTRE DE CAROUGE les rendent complètement foldingues.

Cela commence par un « énergumène socialiste », conseiller municipal, qui aurait usé de la force et de la menace devant la poste de Carouge.

Un poil chochotte les MCG.

Une saine explication virile, cela devrait vous plaire…

Amener la contradiction, expliquer aux électeurs carougeois les arguments pour le théâtre fait partie d’une vraie démocratie.

Et alors où est le problème.

Il vous faut apprendre que LE PEUPLE n’est pas seulement représenté par les seuls membres du MCG, et que par le plus grand des hasards il semble que quelques personnes désirent reconstruire le théâtre. Nous sommes d’accord ce sont des fourbes, des voleurs de subventions, des dilapidateurs de fond publics, des dangereux bobos et surtout ils ne sont pas membres de la police.

 

Quand au vol de signatures, c’est une sombre crétinerie de la part de la personne, si elle existe, qui a fait cela.

 

Allez une petite dernière pour la route, juste pour situer la qualité des débats et l’élévation spirituelle des arguments.

L’architecte, responsable du projet, est venu samedi dernier, pour montrer  ce que sera le nouveau théâtre. Il avait affiché une photo sur un support. Il ne gênait personne. Le public était très intéressé et les débats nourris et de qualité.

Et par le PLUS GRAND DES HASARDS la police cantonale débarque et demande si ce monsieur a une autorisation. Et comme il n’en avait pas, il a du partir.

C’est probablement le premier contrôle de la sorte fait par la police, depuis que Carouge a été créée.  

S’il vous plaît n’allez surtout pas imaginer qu’un certain conseiller municipal de Carouge aurait téléphoné à ses collègues.

Surtout pas…

 

06:42 | Lien permanent | Commentaires (18) | La griffe orange

21/05/2014

Il y a urgence.

 

 

Préparons-nous déjà à voter sur le crédit d’étude pour le Théâtre de Carouge.

La réussite du référendum n’est pas assurée, mais les arguments mensongers du MCG vont probablement faire mouche.

Dès samedi soir, le PDC a proposé au Conseil Administratif de faire une campagne commune avec tous les partis qui sont pour la construction d’un nouveau théâtre.

L’idée semble avoir été bien accueillie. Espérons que nous n’allons pas faire la même erreur que pour le P + R, une campagne molle et sans conviction sur un sujet essentiel.

Juste un chiffre (grâce aux calculs de Didier Prod’Hom, conseiller municipal Vert) :

Rénovation du théâtre et de la salle des fêtes : 967 000 francs par an sur 30 ans.

Nouveau théâtre et rénovation de la salle des fêtes : 983 000 francs par an sur 30 ans.

Pour le même prix nous aurons un nouveau théâtre.

A quoi sert ce référendum : A RIEN

 

Ne signez pas

 

06:30 | Lien permanent | Commentaires (24) | La griffe orange

20/05/2014

L'air du temps...

 

Nous vivons dans l’immédiat, dans le non durable.

Tout doit changer, rien ne reste.

Au PDC, nous aimons ce qui est éternel. Ce qui est logique, puisque nous allons survivre à tout et surtout à nos impayables trois grâces.

C’est vrai que nous sommes un poil lent et que nous aimons nos aises.

Par exemple le logo de notre bonne ville, que nous avions détourné pour en faire notre bannière.

Pas mal, coloré et vivant.


Et puis sans nous avertir, bing, on change.


Combien cette plaisanterie qui déstabilise le député dépité et le barthass ?

Un peu pâlot, peu visible, sévère, le Léopard fait la gueule, franchement pas terrible.

A vous de vous faire une opinion.

 

06:15 | Lien permanent | Commentaires (19) | La griffe orange

16/05/2014

La gauche fait tout pour détruire la Braderie.

 

braderie 2.jpg

 

Pourquoi la gauche veut-elle toujours changer ce qui fonctionne ?

Chaque année, des dizaines de Carougeois vidaient leur grenier ou leur cave et venaient vous proposer leurs coups de cœur, le tout avec les commerçants qui participaient, bref  simplement la plus belle braderie du canton.

Les rues de Carouge étaient en fête.

L’ambiance était plus que géniale.

Simplement une fin de semaine comme on les aime.

C’était, car le Conseil administratif, plus calviniste que Calvin, a décidé de tout casser.

Cela ne faisait pas bien,  de voir une idée qui ne venait pas d’eux fonctionner.

Et puis tout cela donne du boulot, l’organisation, la surveillance, la remise en ordre, crevant de chez crevant.

Et oui à gauche c’est le peuple qui se met à disposition de l’administration et pas le contraire, allez comprendre.

Alors  cette année,  c’était seulement  place de Sardaigne et mail des promenades et surtout dehors les gueux milliardaires enfin les petits commerçants carougeois.

C’est pour que la vraie et jolie braderie carougeoise revienne et ceci malgré notre austère Conseil administratif que le PDC a déposé une motion en faveur de ce retour en arrière. Mais ne vous y trompez pas le PDC ne recule pas, il prend de l’élan !

Nous agissons, vous gagnez !

 

06:53 | Lien permanent | Commentaires (33) | La griffe orange

13/05/2014

Salut l'Ami

 

tac tac.jpg

 

Chapeau bas et respect pour tout ce que tu as fait pour notre belle commune.

Le cœur sur la main.

Jamais fatigué, toujours partant pour aider, soutenir, partager.

Ta gloire personnelle, tu t’en contrefoutais.

C’était ce qui fait Carouge, ce qui est Carouge, qui te faisait vivre.

Tes avis étaient utiles.

Un mot, deux phrases et tout était dit.

Tu faisais partie de ces vieux carougeois, les gardiens du temple de l’esprit de notre commune.

L’âme de notre ville, un esprit frondeur mais une amitié de tous les instants.

Tu es parti le long du chemin.

Au revoir TAC TAC

Nous t’embrassons.

Nous n’allons pas t’oublier.

 

06:43 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

09/05/2014

On ne prête qu'aux riches !

 

Danton.jpg

 

Souvenez-vous, suite  à la mémorable déculottée  au sujet de l’augmentation des impôts,  notre cher Conseil administratif incorpore avait tout fait pour botter le derrière des gueux qui avaient osé les mettre au pilori.

Robespierre, Danton et  St Just (alias Nicolas, Stéphanie et Janine) se mirent alors à couper !

Et vlan on réduit les subventions pour certaines associations carougeoises mais attention  pas toutes ! On ne va pas toucher aux camarades quand-même.

Et re-vlan on diminue d’un tiers des mécanismes salariaux des employés de la ville !

Pour tous me direz –vous ?   Ben Oui ! Mais maintenant que vous nous en parlez, il semble qu’il existe un petit mais, un tout petit mais !

Il semblerait que pour 2014 tous les chefs de services et seulement les chefs de services aient été augmentés d’une classe, comme cela d’un coup de baguette magique.  Ceci signifie  une beau cadeau. Ben oui, il faut bien savoir donner un su-sucre après avoir tiré les oreilles.

Et les autres ? Les simples employés. Et bien niet ! Rien du tout ! Circulez, il n’y a rien à voir.

D’où le fameux proverbe de gauche : on ne prête qu’aux copains, euh pardon qu’aux riches.

Mais petite question, comment ont fini Robespierre, Danton  et  St Just ?

 

06:38 | Lien permanent | Commentaires (37) | La griffe orange

01/05/2014

La droite fait une politique des petits copains, la gauche jamais...

 

copains.jpeg

 

Et oui, c’est la vérité puisque madame Von Haller l’a annoncé publiquement dans la « Tribune de Genève ».

Elle a modernisé et professionnalisé l’administration et a mis fin à la politique des petit copains de la droite.

Donc acte.

Mardi dernier, lors du Conseil municipal, nous avons voulu en savoir plus.

Nous avons demandé à madame Von Haller de nous donner des exemples concrets.

Et bien nous attendons toujours, car la réponse a été plus qu’évasive.

Voilà comment on énonce  les grandes vérités.

Des légendes urbaines.

Cela démontre que lorsque qu’on n’a pas grand-chose à défendre comme bilan, on se défausse sur les autres.

Restons bons joueurs et félicitons Madame Von Haller pour sa décision de ne pas briguer un 4ème mandat.

Sur ce sujet, nous sommes 100 % en accord avec elle.

 

06:42 | Lien permanent | Commentaires (29) | La griffe orange