06/02/2015

Qui dit quoi, la bataille des bilans a commencé.

 

Maudet.jpg

 

 

On n’a jamais tenu autant de réunions d’informations à la population depuis la nuit des temps.

Très bien, les carougeois ne vont pas s’en plaindre.

Comme par hasard, les élections municipales approchent.

Mais c’est de bonne guerre.

Le bon peuple n’est pas si bête que cela et sera reconnaître les bons bergers qui permettront, à la commune, de passer le cap difficile de la prochaine législature.

Mais juste une remarque sur la sécurité.

(En aparté pour notre espion adoré PM, Bertrand Buchs n’a pas été à la séance du PLR mais était bien présent à la séance communale).

Si Carouge a vu une nette diminution des épisodes violents et des cambriolages sur cette dernière année, c’est grâce à qui ????

A Pierre Maudet et à personne d’autre, car les chiffres sont têtus et ils sont les mêmes pour tout le territoire du canton.

C’est la politique de la droite en matière de sécurité qui a porté ses fruits et ce n’est en tout cas pas la politique de la gauche.

Et si Carouge a pu appliquer rapidement les directives de Pierre Maudet et collaborer étroitement avec ses services, c’est grâce à un homme, le conseiller administratif Aebi qui lors de la dernière législature a mis en place les caméras de surveillance (motion PDC et nous entendons encore les remarques outrées de nos camarades) et qui a fait augmenter significativement le nombre de policier municipaux.

Vouloir récolter les lauriers, c’est bien, mais un peu d’objectivité c’est encore mieux.


Aebi.jpg


 

06:45 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

Commentaires

Mais bien entendu mon cher Bertrand, on sent que l'eau monte au PDC et on ne sait plus quoi imventer pour faire croire à la population que le PDC est l'artisan de la sécurité à Carouge. C'est la municipalité de gauche qui a géré cette commune et mis en place les mesures nécessaires. Le PDC comme à son habitude a braillé dans son coin sans en soulever une. Lorsque les Hebreux ont traversé la Mer Rouge , c'est ée PDC qui pompait l'eau à la paille.

Écrit par : Anastase | 06/02/2015

Un peu court comme arguments Anastase. Vous pouvez faire mieux.

Écrit par : Bertrand Buchs | 06/02/2015

merci les pdc, merci pour informer les carougeois d'une façon objective

et on regrette tous m Aebi

Écrit par : catia gomez | 06/02/2015

bien les PDC, on apprécie a sa juste valeur

Écrit par : radi | 06/02/2015

A quoi pensait le bon Dieu quand il a créé les Démocrates chrétiens!!!

Écrit par : Antoine Gabella | 06/02/2015

Antoine Gabella : il pensait que c'était la meilleure chose qui lui était arrive depuis bien longtemps.

Écrit par : Bertrand Buchs | 06/02/2015

Merci Antoine, es tu déjà chez les verts liberaux ?

Écrit par : radi | 06/02/2015

nous on a compris....... qui fait quoi dans cette commune

Écrit par : rital | 06/02/2015

encore et toujours le blog PDC, blog qui dénonce les maguouilles de la gauche carougeoise est dans les plus lus et les plus commentés

Écrit par : catia gomez | 06/02/2015

vite une bassine j ai la nausée

Écrit par : lappal | 06/02/2015

Des chiffres en baisse dans tout le canton, cela mérite une analyse plus précise que cette simple distribution de lauriers politiques !

Écrit par : Schlechten | 07/02/2015

Tu as raison Minet, donne nous ton analyse , ça calmera la meute
Bisous

Écrit par : Stéphane Barthassat | 07/02/2015

La meute se demande pourquoi Monsieur Aebi n'a pas été réélu après un tel parcours exemplaire....

Écrit par : Anastase | 08/02/2015

En voilà une qui va faire c... les entreprises soutenues par le PDc. Bravo la gauche !!!! c c'est de la politique, on laisse le téléphérique aux zozos du PDC.

Le Municipal de Carouge veut imposer une ligne de conduite rigoureuse aux entreprises soumissionnaires et sous-traitantes répondant aux appels d’offres de la Commune. La démarche n’est pas nouvelle, mais les élus renforcent la mesure par une motion qui élargit le principe à l’égalité entre hommes et femmes et à la formation des apprentis. Outre ces deux points, le texte exige par ailleurs le respect du paiement des cotisations sociales et fiscales ainsi que des conventions collectives. Des mesures applicables à toutes les entreprises répondant aux appels d’offres de la Commune.

«Si beaucoup respectent déjà ces règles, il est toujours important de les rappeler et de les inscrire dans les procédures menées par la Ville de Carouge», estime-t-on du côté de l’Alternative. Pour l’écologiste Catherine Marti, «l’égalité, notamment au niveau des salaires, est indiscutable».

Pour la Mairie, la formation d’apprentis dans les sociétés mandataires devient un critère supplémentaire lors de procédures d’attribution de marchés publics, ainsi que l’obligation du paiement des impôts à la source pour le personnel étranger. La motion, adoptée à la quasi-unanimité, a été adressée à l’Exécutif pour application. (TDG)

Écrit par : Anastase | 08/02/2015

Anastase ces règles existent déjà mais comme le parti socialiste ne fait pas confiance au conseil administratif actuel et bien ils ont refait une Motion !!
Merci Anastase de me permettre de faire cette remarque
Bisous

Écrit par : Stéphane Barthassat | 09/02/2015

L'égalité homme-femme dans les appels d'offres des communes est une obligation légale depuis janvier 2008 (et de mémoire aussi avant avec l'ancien règlement) (art.21 de la L6 05.01).

S'en soucier 7 ans après... c'est faire montre d'un intérêt tout particulier à cette question.

Cela dit, le dire ou le rappeler avec retard c'est bien, mais dans les faits c'est purement incontrôlable... C'est juste se donner bonne conscience.

Pour la CCT, c'est également une obligation légale depuis 2008 (art. 20) et l'Etat et la Ville de Genève s'en assurent à chaque appel d'offre y compris en demandant une attestation de poursuite... Soit Carouge le faisait déjà et la motion ne sert à rien, soit Carouge ne le faisait pas et c'est à la cour des comptes qu'il fallait écrire et non déposer une motion...

M'a foi, lorsque l'on est en campagne électorale, "on" (de gauche ou de droite) dépose souvent des motions qui ne servent à rien, juste pour dire "C'est moi qui l'ai fait."

Écrit par : toto | 09/02/2015

Les commentaires sont fermés.