24/03/2015

Comparaison n'est pas raison, quoique...

 

comparaison.jpg

 

Difficile de prévoir les résultats des élections du 19 avril.

Une grande inconnue, la répartition des voix de l’extrême gauche (15 % de votants) entre la gauche et le MCG/UDC. Probablement 1/3 -2/3.

Nous nous interrogeons également sur le résultat des Verts.

Vont-ils continuer à perdre, dans la suite des élections au Grand conseil ou vont-ils se stabiliser ?

La perte d’un à 2 sièges est probable.

De toutes façons, cela est certain, la gauche ne sera plus majoritaire durant ces 5 prochaines années. Elle sera même nettement minoritaire face au centre droit et à l’extrême droite.

Si nous regardons les résultats des élections départementales en France voisine, la Droite est nettement en tête suivie par le Front national.

Dans notre commune, le centre droit et l’extrême droite vont se renforcer.

Le PDC espère gagner 1 à 2 sièges.

Le risque réel, c’est que le CA ne soit pas représentatif de la majorité du CM.

Et comme le CM n’a quasiment pas de pouvoir vis-à-vis du CA. La probabilité d’une guerre larvée durant 5 ans est très possible.

C’est pourquoi, vous devez aussi donner au centre droit la majorité au CA.

Carouge a besoin de stabilité durant les 5 prochaines années pour pouvoir gérer avec sérénité les gros problèmes qui nous attendent. Surtout une baisse plus que probable du budget.

La commune de  Plan-les-Ouates a annoncé hier avoir prévu ce risque en mettant de l’argent de côté.

Qu’à fait Carouge ?

Rien, comme dans la fable de la cigale et de la fourmi.

Reconduisez la gauche au CA et vous aurez à coup sûr une augmentation des impôts.

 

Choisissez la liste 1 au CA et vous n’aurez pas d’hausse d’impôts.

 

06:44 | Lien permanent | Commentaires (51) | La griffe orange

Commentaires

très bonne analyse !

Écrit par : lance | 24/03/2015

Ho Oui, votez B Buchs est une très bonne idée

Écrit par : Blanc | 24/03/2015

Carouge n'a pas besoin de stabilité mais de compétences, et cela m'étonnerait beaucoup que puissiez les amener avec votre équipe de bras cassés. Don acte. Occupez vous des roues qui grincent et de la gare du CEVA qui se fera dans 20 ans. C'est plus dans vos cordes. Laissez la gestion des vrais problems (logement, aménagement du territoire, politique sociale et culturelle, investissements, infrastructures) à des gens qui savent. Vous aviez la possibilité de nous faire part de vos idées sur ces questions dans votre programme electoral mais vous avez préféré l'anecdote, la myopie politicienne et le ras des pâquerettes. Rien ne sert de fouetter un cheval mort. Allez, Oust !!

Écrit par : Anastase | 24/03/2015

Une grosse bise à Anastase qui manque d'amour.
Le CA a montré son incompétence durant 4 ans. Il est arrivé le moment du changement.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/03/2015

Votre raisonnement ne tient pas la route.
En effet la nouvelle force avec un petit peu moins d'un tiers des votes aurait aussi le droit d'avoir un poste A CA.

Écrit par : Blaise | 24/03/2015

Excellent votre analyse des PDC Carougeois Anastase Le grand!!!

Vous avez en 8 lignes résumé lors programme.

Écrit par : Christian | 24/03/2015

pourriez vous enlever les commentaires de ce facho de gauche svp

Écrit par : Blanc | 24/03/2015

vous savez Christian vous pouvez vomir sur les gens mais personne n'est dupe. On voit bien ce que fait le PD qui a pris son rôle dôpposition au sérieux et dénonce et souvent avec raison des disfonctionnements carougeois.

Comment vous la gauche pouvez vous défendre des choses comme les attibutions d'appartement aux copains, les job d'été aux enfants des politiques carougeois, subventionnement très nebuleux, licenciments de personnes avec lettre qui les obligent à se taire ! comment pouvez vous soutenir tout cela, comment ?

Alors vous défendre en insultant des PDC carougeois qui souvent font cela bénévolement et sans rien attendre en retour est pour vous complètment contre productif. A force de les moquer, ils vont tout renverser sur leurs passages.

car dire que des Buchs ou des Barthassat sont des agitateurs et des incompétants c'est juste risible. Personne ne vous croit ! Ces deux personnes sont très aimées à Carouge et ce sont des personnes sur qui l'on peut compter, rien à voir avec ces personnes poissons qui vous fillent entre les mains.

Écrit par : polo | 24/03/2015

tout à fait polo, je suis bien placé pour le dire. Jamais un Barthassat ou un Buchs m'a pris de haut, Luc, Stéphane ou Bertrand me parlent à Carouge de la même façon que si il parlait à Maudet, toujours avec respect et attention

Écrit par : redouté | 24/03/2015

Cher Monsieur Blanc, par principe nous laissons tous les commentaires, sauf ceux qui sont scatologiques et sexistes.
Il est important que les Carpugeois se rendent compte que la gauche n'accepte aucune critique. Ils ont la VÉRITÉ.
Cela fait 4 ans que nous sommes aggresses des que nous osons une petite critique.
C'est tout.
Après le peuple a toujours raison.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/03/2015

Anastase,

on va suivre votre commentaire

... Laissez la gestion des vrais problems (logement, aménagement du territoire, politique sociale et culturelle, investissements, infrastructures) à des gens qui savent......

1 Logement = rien de neuf, juste des attibutions au copains élus de gauche soit 80 % des représentants de gauches élus ont des appartements subventionnés par la ville de carouge, 6 pièces à 1300 frs
vous voulez continuer cela anastase, avec des gens qui savent ?

2. politique sociale et culturelle = rien de nouveau sur Carouge, incapable de trouver de l'argent pour le théatre, rien de plus pour les vrais demandeurs du social, juste de nouvelles subventions au copains...
vous voulez continuer cela anastase, avec des gens qui savent ?

3. investissements, infrastructures = frs 600'0000 pour remettre du beton sur les trottoirs alors qu'il y a 3 ans on les a goudronné pour que cela de la même couleur, ça ce n'est pas de l'argent jeté par la fenêtre ? empêcher les voitures des carougeois de circuler, ne pas faire de place de parque, voire de les enlever ??
vous voulez continuer cela anastase, avec des gens qui savent ?


Et bien non beaucoup de carougeois ne veulent plus de cela et surtout pas avec ces gens qui savent...... magouiller

Écrit par : affable | 24/03/2015

Anastase mon Dede préféré
Il semble que beaucoup de carougeois ne pensent pas comme toi.
Zut que se passe t il ? Les aurais tu fatigues ? Saouler ?
Hummmm mon lapin, ça semble de bonne augure ! ( désolé mais pas pour toi )
Bisous

Écrit par : Stéphane Barthassat | 24/03/2015

Affable vous êtes conseiller municipal??

Écrit par : Christian | 24/03/2015

Super passionnant une nouvelle fois vos commentaires, ça vole haut et c’est de cette manière que les BUCHS et BARTHASSAT veulent gérer la commune en polémiquant sur tout et n'importe quoi!!!

Affable:

Il est vrai que les PDC n’ont jamais profité d’appartements eux. Tout le monde à Carouge le sais.

Concernant les trottoirs en goudron, ils ont été réaliss en 2010 sous un CA PLR.

Pour les petits copains et copines, je vous laisse voir ce qui ce passe à Versoix en ce moment avec un CA PDC....

Bonne journée quand même.

Écrit par : Bob | 24/03/2015

oui bob et oui

Écrit par : affable | 24/03/2015

tout et nimporte quoi

aucun CA PDC n'a recu un appartement avec un dossier déposé la veille et avec un revenu de 300'00.... jamais !

mais c'est surement n'importe quoi .......

Écrit par : affable | 24/03/2015

"Difficile de prévoir les résultats...
Une grande inconnue...
Probablement....
Nous nous interrogeons..
Le pdc espère....
Une baisse plus que probable...
Il semble que beaucoup de carougeois...."

Et Madame Irma elle en pense quoi ?
On est bien barré avec vous. On ne sait pas où on va mais on sait qu'on y va, enfin selon toute probabilité, à moins que....enfin peut-être et encore c'est pas sûr.

Allez plutôt vous occuper du graissage des voies de trams et des plans de votre téléphérique !
Et encore. Avec vous le 12 va finir emplâtré dans la Raiffeisen et la benne du télé noyée dans la piscine de la Fontenette.

Et puisque vous nous citez la cigale et la fourmi, lisez également celle de la grenouille et du boeuf. Ca vous fera le plus grand bien.

Écrit par : Marc | 24/03/2015

Excellent Marc, surtout pour la fable la grenouille et le bœuf et la dessus les PDC sont les meilleurs!!

Écrit par : Élise | 24/03/2015

Excellent Marc, surtout pour la fable la grenouille et le bœuf et la dessus les PDC sont les meilleurs!!

Écrit par : Élise | 24/03/2015

Je ne crois pas que les candidats PDC soient capables de prédire les résultats électoraux, simplement parce que s'ils en étaient capables et à moins d'être totalement masochistes, ils ne seraient certainement pas portés candidats sur la liste PDC !

Écrit par : Georges | 24/03/2015

Chers Georges, merci pour le compliment.
Allez les lapins, mangez du chocolat.
C'est bon pour votre libido et votre tension.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/03/2015

Expliquez moi comment avec trois sièges au CM vous pouvez exiger un siège au CA. Vous représentez moins de 10%. C est n'importe quoi.

Vous m avez déçu avec vos embitions démesurées.

Écrit par : Arnold | 24/03/2015

J’espère qu'une chose, que les PLR Carougeois se rappelle le cout tordu qu'ont fait les PDC Carougois aux PLR Carougeois avec l'affaire de la Fondation du Vieux Carouge dont la présidente est PLR.

VOTEZ PLR, VOTEZ MOREX ET HILPOLD et RIEN d’autre.


UN PLR déçu par ces "amis" PDC

Écrit par : PLR décu | 24/03/2015

Pour info pour les lecteurs de ce blog!!!



"MAIRIE DE VERSOIX • Un ancien cadre de la commune, par ailleurs chef de l’amie du maire, peut prétendre à 250 000 francs après l’annulation de son licenciement.

Une commission créée par le Conseil municipal de Versoix a tranché fin février: le licenciement du deuxième fonctionnaire le mieux payé de la commune, qui avait été remercié il y a deux ans pour incompétence, est annulé. Il est proposé qu’une indemnité d’environ 250 000 francs, comprenant notamment plus d’un an de salaire, soit versée à cet ancien chef de service relevant du dicastère du maire, Cédric Lambert (PDC). Une somme considérable, sachant que le budget annuel de la commune avoisine les 37 millions de francs. Le fonctionnaire peut-il prétendre à être réintégré dans la mairie? Question sans réponse en l’état. Ce «jugement» apporte une nouvelle pièce au dossier de la gestion des ressources humaines de la commune, sur laquelle la Cour des comptes enquête (Le Courrier du 2 mars et du 28 février). Le gouvernement municipal peut déposer un recours auprès de la Chambre administrative de la Cour de justice dans un délai d’environ trois semaines.

Licenciement mal fondé
Dans un arrêt, celle-ci s’était déclarée incompétente pour statuer en première instance sur l’opposition au licenciement. Car, selon un ancien statut du personnel, celle-ci devait être traitée par une «commission de préavis» composée du président du délibératif, de deux conseillers municipaux et de deux fonctionnaires municipaux. Nous n’avons pas pu consulter le jugement de la commission. Mais, selon nos informations, la commission, après audition de plusieurs témoins et des parties, a estimé le licenciement mal fondé. Car si, dans la bouche de l’employeur, l’homme n’était pas à la hauteur du poste, ce n’est pas ce qu’il ressort de ses évaluations. Le cadre, 58 ans à ­l’époque, a été licencié juste après un arrêt maladie.

Les motifs de licenciement sont lourds: manque de compétences professionnelles, déficit de communication, dossiers mal préparés, absence de remise en question, manque de motivation et problèmes relationnels avec des partenaires de la mairie. Le haut fonctionnaire, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions, avait contesté auprès de la Cour de justice la plupart des griefs, apparus de façon soudaine selon lui. Il a aussi fait valoir ses problèmes de santé ainsi qu’un poste sans cahier des charges formel et très disparate puisque regroupant des domaines sans liens entre eux.

Quelle responsabilité pour le maire?
Si l’origine du conflit n’est a priori pas en lien avec le caractère autoritaire du secrétaire général pointé du doigt par de nombreux collaborateurs, ce dernier ne serait pas étranger à un envenimement de la situation et à un dossier contre le cadre mal ficelé.

C’est le maire, Cédric Lambert, qui aurait détecté des manquements chez le cadre. Lui-même refuse de commenter «une procédure en cours».
L’élu écarte toutefois tout lien entre le licenciement et la relation cachée qu’il entretient depuis plusieurs années avec une employée du service concerné, laquelle a par la suite pris beaucoup de place dans la gouvernance du service durant les deux ans où, faute d’un chef, Cédric Lambert en a directement assumé la direction.

Le maire, qui affirme n’avoir jamais pris de décisions influencées par sa relation amoureuse cachée, aurait-il dû se récuser dans le licenciement du chef de service? La commission de préavis a enquêté sans avoir conscience de cette relation. Selon un de nos interlocuteurs, le fait que des soupçons surgissent prouve en soi que l’élu ou son amie auraient dû changer de dicastère il y a déjà des années. Mais il estime l’intégrité du maire sauve, car le rôle de cette employée serait insignifiant dans le licenciement du cadre, qui recueillerait parmi ses anciens collaborateurs des avis contrastés en fonction des domaines de compétence.

Soutien du PDC
Un rôle insignifiant? A voir. Car, selon l’arrêt de la Cour de justice, durant l’enquête administrative de l’exécutif in corpore ayant débouché sur le licenciement du chef de service, le gouvernement municipal a entendu quatre témoins, dont l’employée-amie du maire. En cas de recours de l’exécutif contre la décision de la commission de préavis, voilà un aspect nouveau que le cadre pourrait ajouter au dossier.

Nul doute, par ailleurs, que la Cour des comptes passera au crible ce licenciement potentiellement très coûteux, y compris en termes d’image. Dans un communiqué adressé au Courrier mardi, le PDC de Versoix a affirmé sa confiance dans l’impartialité, la loyauté et l’intégrité du maire démocrate-chrétien. Une lettre notamment signée par Gilles Chapatte, membre du comité de la section locale, et par ailleurs président de la commission de préavis"

Bonne journée

Écrit par : al | 24/03/2015

Cher Arnold, les Verts libéraux presentent un candidat et ils ne sont pas représentés. L'UDC aussi n'a plus de 10 %. C'est le jeu démocratique.
Et si deux PLR sont elus je serai très heureux.
Je n'ai pas besoin de çela pour vivre et assouvir un besoin de puissance.
Simplement j'assume les critiques et propositions que nous avons faites en me présentant.
Il est probable que monsieur Walder soit réélu avec un parti qui sera à tout juste 10 %.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/03/2015

al, arnold, georges merci pour les infos !

ok Versoix il semble y avoir un problème, on verra les résultats mais revenons sur Carouge, je crois que ce blog parle de carouge, non ?

petites questions et j espère vraiment que vous aurez le courage d'y répondre. y répondre et ne pas changer de sujet !

Que pensez vous que M Walder soit président de Genève roule et qu'il continue de verser a cette association tous les ans frs 80'000 en tant que CA ?

que pensez vous de l'attribution de l'appartement a MMe de haller avec un dossier deposeé la veuille et ceci malgré des familles qui étaient la avant elle, que pensez qu'elle aie été avertie par Mme Lammar qu'un appartement se libérait! Mme Lammar a eu le bon réflexe de me pas venir lors de l'attribution pour aller secacher dans une pseudo commission ou elle était bien seule. Et non la présidente n'a pas demandé à mme de haller de s'inscrire et oui la commission a bien une majorité de gauche et juste pour info si Mme de Haller n'avait pas recu cet appartement qui était en 2eme, on dit que c'était un socialiste !!!!

que pensez vous du cas partage dont les syndicats ont massacré et que walder a suivit comme un toutou, résultat 10 mec¨s au chomdu !.

que pensez vous des gens poussés dans la sortie et qui doivent sugner une lettre de ne rien communiqué, pourquoi ceci si les RH fonctionnent

que pensez vous des problèmes du TVe problèmes survenu par des gens qui ont tous été engagé par un socialiste ! et merci la cour des comptes pour avoir fait le job DU CA soit celui de madame de haler et M Walder.


que pensez de naufrage de la gauche sue le budget et le referemdum, 70 % jamais Carouge n'avait connu un tel fiasco.

C'est facile d'insulter des gens qui nous informe sur Carouge depuis plus de 6 ans avec leur blog, aucun autre parti a montré un tel engagement pour sa commune, aucun !

signe René un radical, un vrai et pas déçus qui votera aussi Buchs !

Et non je ne suis pas CM et oui ces questions beaucoup de monde se les posent à Carouge. (il faut juste lire ce blog)

Écrit par : rene | 24/03/2015

Désole de vous avoir vexé comme cela M.René faux radical et vrai PDC dit M. BARBUZZI l'homme de l'ombre.

Et comme dirai M.Buchs.

Allez les lapins, mangez du chocolat.
C'est bon pour votre libido et votre tension.

Écrit par : PLR décu | 24/03/2015

J'adore tous ces pseudos, ces vrais qui sont faux et ces faux qui sont vrais. En tous cas pas des courageux.
Je vous rassure au PDC Carouge on signe de son nom et on n'utilise pas de pseudos.
Mais je laisserai Monsieur Barbuzzi vous répondre.
En tout le ton des commentaires m'enchantent car c'était la même chose il y a 2 ans avant la votation sur le référendum.
Et on connait le résultat.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/03/2015

Je me réjouis car il est vrai qu'on ne voie pas M.Barbuzzi répondre sur ce blog, surprenant....

Mais il est vrai qu'il a beaucoup de pseudos lui...

Bonne soirée.

Écrit par : PLR décu | 24/03/2015

Cher René,

Concernant Genève roule, vous le savez très bien puisque vous êtes conseiller municipal PDC et banquier, que la subvention à Genève Roule existe dans le budget de la commune Carouge depuis la législature précédente ou le PLR était majoritaire au CA.

Au surplus, et à ma connaissance vous n'avez jamais remis en question cette subvention depuis que vous êtes au conseil municipal lors des votes sur le budget.


Concernant le chef de la voirie, je vous rappelle qu'il était PDC et qu'il a été engagé par deux CA de droite (PDC et PLR) et un socialiste.

A bon entendeur salut

Écrit par : Bob | 24/03/2015

M Buchs,

21h18 et M Barbuzzi n'a toujours pas répondu ou il ose pas sortir du bois des pseudos!!!!!

Bonne nuit

Écrit par : plr | 24/03/2015

Non mon Stéphane, c'est votre pitoyable fan club qui tente vainement de vous défendre. Quand à affable, j'ai autre chose dans mes préoccupations que les trotoirs et les places de parc. Si vous êtes assez con pour rouler en ville de carouge, c'est votre problème. On ne peut rien pour vous.

Écrit par : Anastase | 24/03/2015

Bob
presque juste j'ai bien été CM mais pas à Carouge, juste à côté et pas PDC mais Radical ! Et je ne suis pas banquier (hélas pour moi) mais l'important n'est pas la.

demandez à votre ancien CA socilaiste pourquoi il avait à l'époque engagé cette persosnne,la réponse va vous faire frémir !

Écrit par : rene | 25/03/2015

René dit le PDC Carougeois banquier,

Grâce à votre merveilleuse expression" "résultat 10 mec¨s au chomdu" on vous a reconnu.....

Désolé!!

A bientôt

Écrit par : Bob | 25/03/2015

il vraiment étrange la methode de la gauche de dénoncer les choses qu'elle fait sur ce blog en accusant les autres ! vraiment lamentable cette gauche carougeoise

Écrit par : vincent gras | 25/03/2015

10 mecs au chombu c'est normalement un résultat de gauche !

Écrit par : vincent gras | 25/03/2015

bob, Monney, walder, et j'en passe et de meilleurs, on est perdu c'est barthass ou barbuzz........

moi j aime ce blog car regarder les gauchos paniquer ainsi c'est juste énorme..............

si je comprends bien vous dites que le pdc fait de faux commentaires sur ce blog..... mais ils en prennet juste plein la gueule..... vous êtes énormes les gauchos, vous êtes tellement tordus que vous pensez que l'on est tous comme vous....ENORME

Écrit par : carlo | 25/03/2015

"On ne joue pas aux échecs avec un gauchiste. A l'image d'un pigeon, il se gonfle et se donne l'importance qu'il n'a pas, puis renverse toutes les pièces, finit par chier sur l'échiquier, et s'envole en ayant l'impression d'avoir gagner la partie." Elle n'est pas de moi, mais je l'ai trouvé magnifique.

Écrit par : Laurent Lefort | 25/03/2015

Carlo et Laurent tout en finesse comme les PDC.

Bonne journée.

Écrit par : Vincent Won | 25/03/2015

Vincent, exact, c'est fin, très fin, ça se mange sans fin.

Écrit par : Laurent Lefort | 25/03/2015

Bob

Il faut te reprendre, car tu commences à nous inquiéter !
On te l a déjà dit, on n a pas honte de nos propos, on ne prend pas de pseudo nous !
Tu vois a Carouge vos mefaits sont connus et pas seulement par les PDC.
Encore une fois les gauchistes carougeoise n ont rien de bon a dire sur eux alors ils inventent des méchancetés sur les autres ! Joli programme.

Écrit par : Stéphane Barthassat | 25/03/2015

Oh mon Stéphanou qu'est-ce qui se passe ? on a un coup de blues parce que votre programme est nul et que les gens commencent à s'en apercevoir ?

Quant à Monsieur Lefort et bien je pense que c'est lui le pigeon, celui à qui on jette des graines pour le plumer et lui fourrer des amendes dans le croupion.

Bref je crois que la gauche n'a beucoup de souci à se faire.

Écrit par : Anastase | 25/03/2015

Un edito de Miret Zaki. Vous comprenez pourquoi le PDC ne défend pas les familles et pauvres mais ceux qui mettent sur la paille.



Monnaie forte, délocalisations, automatisation, pression actionnariale, optimisation fiscale: tels sont les cinq ingrédients de la pauvreté en Suisse, s’il faut les nommer. Alors que près de 10% de la population romande vit sous le seuil de pauvreté, ces cinq facteurs sont riches d’enseignement.

Le premier, le franc fort, qui ne date pas de l’abandon du taux plancher, entraîne une perte de compétitivité qui force les entreprises à se recentrer sur la production à très haute valeur ajoutée et à délaisser l’emploi industriel peu qualifié.

Le deuxième, les délocalisations, est lié au premier, mais aussi à la libre circulation et à la globalisation. Les délocalisations, elles aussi, réduisent les places de travail disponibles en Suisse pour les salariés moins qualifiés, emplois qui sont les premiers à migrer.

Le troisième, l’automatisation, est une tendance encore plus lourde, couplée à la digitalisation d’innombrables secteurs d’activité. La technologie est sans doute le facteur le plus profondément transformateur de l’économie aujourd’hui, et elle gagne très vite du terrain, laissant beaucoup de mains sur le carreau.

Le quatrième, la pression actionnariale, me semble un facteur explicatif essentiel dans ce débat: tout ce qui pousse aux deux facteurs précédents est l’exigence de rentabilité qu’ont les entreprises, surtout les plus grandes, sous la pression de leur actionnariat
boursier.

Témoin de cette tendance, l’essentiel des bénéfices des entreprises mondiales ces dernières années a servi au rachat de leurs propres actions (afin de les faire monter encore en bourse) plutôt qu’à l’investissement dans l’emploi ou dans l’appareil productif. Cette exigence est reconnaissable à son lexique omniprésent qui va de «l’efficience» à la «rationalisation» en passant par la «productivité», la « performance» et la «compétitivité».

Avec les standards élevés de profitabilité qu’imposent les multinationales dans nombre d’industries, et jusqu’aux petits sous-traitants et fournisseurs, les contingents de travailleurs moins «performants» sont soit sous-payés, soit au chômage, soit sortis des statistiques de la population active.

La Suisse n’est d’ailleurs qu’un cas très modéré à cet égard, par rapport à des pays comme les Etats-Unis. Là-bas, si l’on prend par exemple les statistiques de créations d’emplois de février, qui s’élevaient à 295 000, on voit que l’essentiel de ces postes n’ont pas été pris par des chômeurs, mais par des personnes travaillant déjà, qui ont dû cumuler un deuxième, voire un troisième emploi. La prévalence d’emplois partiels sous-payés témoigne de la mauvaise qualité de ces nouveaux jobs, venus embellir les statistiques, mais sans teneur réelle.

Ces indices de paupérisation n’ont pour l’heure pas la même ampleur en Suisse. Mais il s’agit de s’en préoccuper. D’autant que ces quatre facteurs trouvent moins leurs causes en Suisse qu’à l’international. Il ne s’agit pas de sécheresses ou d’épidémies locales ou de régions économiquement sinistrées, mais de tendances internationales contre lesquelles il est difficile de lutter.

C’est encore plus vrai pour le cinquième facteur: la minimisation fiscale des plus grandes fortunes et entreprises, qui délocalisent le domicile de leurs avoirs. Cela rejette le fardeau fiscal sur les classes moyennes, paupérisées par cette contrainte, qui ne fera que s’accentuer à mesure que des Etats ruinés augmentent leurs aides sociales. Ces mêmes Etats devraient réfléchir à ce qui les a ruinés, initialement: les mêmes cinq facteurs qui ont ruiné leurs récipiendaires.

Écrit par : Anastase | 25/03/2015

Mais Dede je ne vois pas le rapport ???

Écrit par : Stéphane Barthassat | 25/03/2015

Stéphane Bartassat se reveille, bob à touché dans le mile avec le PDC Carougeois banquier, c'étair donc bien lui.

Il commence à s'énerver et au surplus vous lui avez cloué le bec avec Partage

Merci bob de l’avoir fait sortir de son nid douillet.

Écrit par : Chist | 25/03/2015

Chères lectrices et chers lecteurs,
En tant que responsable de ce blog, je ne peux que vous remercier de votre participation aux débats que nous lançons via ce vecteur.
Nous comprenons bien qu'à l'approche de l'échéance importante que sont les élections municipales certains d'entre-vous ont tendance à devenir maladroit dans leurs propos qui n'ont aucun lien avec le billet que nous postons. Mais, comme vous avez pu le constater, nous avons pris le parti de ne rien censurer malgré le manque de courage de quelques pseudos qui n'osent pas s'identifier clairement. Ce n'est pas le cas des membres de l'association PDC Carouge qui signent systématiquement leurs commentaires.
Par ailleurs, je vous encourage à faire bon usage des règles de courtoisies habituelles que nous devons respecter envers nos partisans comme nos adversaires. Je compte sur vous pour adopter cette attitude qui ne choquera personne je puis vous l'assurer.
En résumé, soyez courtois et donnez votre opinion mais toujours en rapport avec le billet que nous postons svp.
J'en profite pour remercier les plus de 2'000 visiteurs unique qui consultent notre blog chaque mois.
Le PDC Carouge compte sur vous pour voter la liste n°2 au conseil municipal et la liste n°1 au conseil administratif.
Chères lectrices et chers lecteurs un grand MERCI.

Écrit par : Dominique Barbuzzi | 25/03/2015

Pour les résultats des élections départementales en France... attendre les résultats du second tour, dimanche prochain.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/03/2015

Myriam il est ou le rapport?

Écrit par : Redoutable | 26/03/2015

Christ
Les 10 chômeurs qui sont la cause des magouilles politiques de la gauche carougeoise apprécieront votre commentaire !
Car eux sont vraiment restés le bec cloué ! Merci la gauche.

Écrit par : Stéphane Barthassat | 26/03/2015

En l'article "ci-dessus" il est écrit que, par les élections départementales en France, la Droite est nettement en tête suivie par le FN!
A quoi je me permis de préciser qu'il y a seconde journée de votations sur le même objet dimanche qui vient.

Désormais il va de soi que l'on juge, décide, selon les convictions, les faits, selon ce que l'on veut faire croire ou selon ce que l'on vous demande de faire croire ou "passer" au détriment de la réalité.

Pour l'avenir de l'humanité il serait salutaire de juger l'autre non à son nom, milieu, fortune ou apparence mais à son action, ses actes, réalités et perspectives, non à ses arguments vains, perfides, vaniteux, pernicieux et mondains parce que tenant ceux qui ne sont pas "du même monde" pour des canards sauvages en attendant d'en faire des dindons de la farce.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/03/2015

Ah Metastase... J'ai vu le stand conjoint du PS et des Verts, au 16 rue de Veyrier. J'imagine que vous y étiez. Même plus le courage d'aller sur la place du Marché, c'est tout dire. Tout au plus 15 personnes, alors même que l'apéro était offert., Ces deux partis ont le même nombre d'électeurs que de pique-assiettes ? Et qui plus, ceux-ci étaient installés sur le terrain privé de l'immeuble. Ou y a de la gêne, y a pas de plaisir mais ça à on le savait depuis longtemps. Content de voir que la Maire respecte les dispositions légale.

Écrit par : Laurent Lefort | 26/03/2015

Les commentaires sont fermés.