28/05/2015

C'est tout chaud, tout beau...

vélospot.jpg

 

Après des années de discussion, de débats, enfin les vélos en libre service arrivent.

Non pas ceux que les communes, les TPG et l’Etat veulent mettre en place, les fameux Vélibs, mais les Vélospots.

Cela ne coûte rien aux communes ou à l’Etat et il ne faut pas construire des stations en dur. Il suffit d’une carte ou de votre téléphone et c’est parti Ginette.

Les lieux de prise en charge ou de dépose seront listés sur le site internet et seront principalement devant des restaurants ou hôtels.

Merci au TCS et à la société Vélospot d’avoir pris cette initiative.

Ce matin nous vous dévoilons, en exclusivité, la première station carougeoise située devant l’auberge communale.

Souvent l’initiative privée fonctionne mieux que le lourd char étatique…

 

velospot2.jpg

 

Tiens, tiens, Carouge roule ou Genève roule n’est pas partenaire !

Aucune annonce lors du dernier conseil municipal.

Mais que fait la police municipale contre cet acte anarchiste ?

Nos seigneurs ont-ils été consultés ?

Bigre l’auberge communale appartient à la commune.

On se marre, les provélos pris de vitesse par le TCS.

Le petit sourire du matin.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

Commentaires

La vélo-station carougeoise que vous avez découverte est en fait l'une des 7 stations installées hier, dans le cadre de la phase-test du projet Vélo Public GE. Le projet se développera progressivement, afin de permettre l'intégration des retours d'expérience des premiers utilisateurs, avant le déploiement général du système dans les villes de Genève, Carouge, Lancy, Oney, Vernier et Meyrin. Fin avril 2016, ce seront au total 1'100 vélos (minimum) et 125 vélos-stations (minimum) qui seront ouvertes. Tarifs en cours de développement, mais on peut déjà préciser que le plein de l'abonnement annuel ne dépassera pas 80 francs, pour une utilisation illimitée du système.
Henri-Pierre Galletti - TCS Genève

Écrit par : Henri-Pierre Galletti | 28/05/2015

très bonne initiative !

Écrit par : M seiler | 28/05/2015

on voit que des les verts ne sont plus aux commandes tout va plus vite et tout coûte moins cher. et un plus c'est plus les copains qui se chargent de faire le travail

Écrit par : carlito | 28/05/2015

on va avoir quelques verts sans emplois

Écrit par : liberal | 28/05/2015

lors du prochain bidget, M Walder pourra faire 100'000 francs d'économie en enlevant la subvantion pour genève roule

Écrit par : fantomas | 28/05/2015

Il est vrai que le TCS a toujours eu une sensibilité écologiste, il l'a démontré à plusieurs reprises quant à ses positions sur des votes fédéraux. C'est encore une machine à faire du pognon sur le dos des concitoyens par e lobby de la bagnole et des autoroutes, une organisation qui méprise les transports en commun et les alternatives à la route. Bref boycottez cette merde, ne participez à cette entourloupe commerciale et militez pour un système étatique , solide, durable et qui garantira un accès à tous. Le TCS c'est le porte-voix de l'industrie automobile et des pétroliers.

Boycott !!!

Écrit par : Anastase | 28/05/2015

Pâques à vélo, Noël à l'hosto.
Genève à vélo c'est dangereux. Les infrastructures ne sont absolument pas adéquates.
Pistes cyclables souvent à l'envers du bon sens, débouchant sur des artères engorgées.
Des cyclistes obligés d'emprunter les voies tpg, entre deux trams, les trottoirs, au mépris des piétons. Tout est à revoir de A à Z.
On se demande bien pourquoi d'ailleurs le TCS s'empresse de prendre le pas sur l'état dans cette affaire.
Si vous êtes automobiliste, arrêtez de payer vos cotisations et autres prestations inutiles, vous n'êtes que leur vache à lait. Pour les autres, pas besoin de vous faire un dessin.
D'ailleurs le seul fait que ce projet soit soutenu par le pdc devrait nous rendre des plus circonspects.

Écrit par : Marc | 29/05/2015

Bravo ANASTASE

Écrit par : Corentin | 04/06/2015

Les commentaires sont fermés.