15/09/2015

Congé de paternité: donnons l'exemple!

paternite-enfants_227.jpg

 

Pour le PDC Carouge, le congé paternité est d’une telle évidence que nous avons déposé une motion pour le prochain Conseil Municipal pour que la commune étudie la possibilité de prolonger le congé paternité donné aux employés de la commune. Il faut soutenir et valoriser les deux parents, et l’administration doit donner le bon exemple.

 

Cela coûte une bombe disent certains.

Et puis dans l’administration ils sont déjà tellement gâtés que cela suffit disent d’autres.

Pour les privilèges c’est pas faux mais pour les coûts ce n’est pas certain.

Une meilleure répartition des tâches et des postes pourrait permettre de neutraliser le coût. Nous pouvons demander plus d'efficacité, contre de meilleures conditions de travail.

 

Nous sommes le parti de toutes les familles.

Dans la défense des familles, ce n’est plus tabou qu’un père puisse aussi participer pleinement aux premières semaines de vie de ses enfants.

Idem pour les familles monoparentales ou recomposées voir de même sexe.

La famille, noyau central de notre civilisation, est trop souvent aujourd’hui oubliée, ponctionnée, ringardisée.

Nous, nous pensons qu’en protégeant ce noyau nous pourrons de ce fait répondre aux problèmes d’éducation, de sécurité, d’emploi et de santé.

 

 

Cette motion est un premier pas, un signal !

07:00 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

Commentaires

tres belle demarche.

Écrit par : walter | 15/09/2015

enfin si j ose dire, la famille dans son entier est le socle de notre vie

Écrit par : pablo | 15/09/2015

Le père doit enfin avoir un rôle éducatif fini les bonbonnes qui restent à la maison
J espère que cette Motion sera soutenue

Écrit par : Silviie | 15/09/2015

Et bien chers amis lorsque ma femme est partie il y a quelques années j'ai un peu hésité et j'ai finalement décidé de ne pas la remplacer. Trop cher, trop contraignant. J'ai préféré louer plutôt qu'acheter. J'ai réalisé beaucoup d'économies et une cure de silence en prime. Je paie à la prestation, cela m'évite les charges exhorbitantes,les conversations assommantes, les angoisses existentielles et les jérémiades. Bref, les amis, ne vous faites pas avoir avec ce congé parental, ce que allez gagner vous allez le payer très cher je peux vous le garantir. remplacez votre femme par une machine à laver, et vous verrez que la vie est merveilleuse.

Écrit par : Anastase | 15/09/2015

Anastase
Je vois enfin d ou vient votre trauma !
Allez consulter, Bertrand vous fera un mot

Écrit par : Stéphane Barthassat | 15/09/2015

j ai eu la chance d'avoir mon mari avec moi les 2 preniers mois pour notre 2eme enfant. C'etait vraiment une expérience magique pour toute la famille

Écrit par : nat | 16/09/2015

Lamentable ton commentaire, Anastase!

Plutôt que de louer, tire sur le cable. Là, tu feras vraiment des économies

Écrit par : Antoine Gabella | 16/09/2015

"j ai eu la chance d'avoir mon mari avec moi les 2 preniers mois pour notre 2eme enfant."

Vous avez passé les sept derniers mois toute seule ?

Écrit par : Patatra | 16/09/2015

Je me pose seulement la question suivante : cela veut-il dire que les enfants qui n'ont pas eut de papa en "congé paternité" ce qui est le cas de presque toutes les générations précédentes sont des laissés pour compte parce qu'il n'ont pas eut leur père en permanence dans les premiers mois de la vie et que cela gâche leur avenir? Pourquoi ne pas choisir de prendre ses vacances après l'accouchement pour pouvoir 'profiter' du 1er. mois de la vie de son enfant. Pourquoi pas un congé marital pour expérimenter la vie conjugale après le mariage!!! Etc... Je pense bien sûr qu'il faut vivre avec son temps, mais en fonction des possibilités économiques et sociales actuelles qui hélas ne sont pas excellentes actuellement.

Écrit par : grindesel | 17/09/2015

Et sinon...butane ou propane les bonbonnes ?

Écrit par : absolom | 18/09/2015

Grindesel, aujourd'hui, comme vous le dites, les parcours familiaux sont bien différents qu'à l'époque. Les principaux changements, pour n'en citer que quelques-uns, l'augmentation des divorces, les familles recomposées, les familles monoparentales, l'augmentation de la participation des femmes au marché du travail, la multiplication des ménages avec deux revenus nous amène à devoir adapter nos politiques familiales afin qu'elles correspondent aux réalités d'aujourd'hui. Le travail professionnel étant de plus en plus exigeant et l'éducation ne revenant plus à un unique parent, les familles se retrouvent dans des situations difficiles d'organisations entre travail et famille au risque de devoir sacrifier l'un à l'autre. Notre vision est de ne pas devoir sacrifier l'un ou l'autre mais, comme vous l'aurez compris, de viser une conciliation de ces deux versants de la vie. Le congé parental, n'est qu'une mesure de conciliation travail-famille parmi d'autres qui sont complémentaires. J'entend par là, le temps partiel, le job-sharing, et le télé-travail, par exemple.

Je pense que les élus doivent être conscients de ces réalités afin de pouvoir mettre en place des mesures pour aider les familles. C'est la raison pour laquelle, le PDC, conscient des ces réalités, a déposé un projet de motion qui demande au Conseil administratif d'étudier la possibilité de prolonger le congé paternité. Il s'agit là, d'un signal !

Écrit par : Adriano Piccoli | 18/09/2015

Mr. Piccoli, je sais bien qu'il faut adapter les mesures aux changements qui se produisent et je suis d'accord, la chose qui me dérange c'est le moment choisi pour ces changement, la situation financière du canton et des communes est désastreuse pour la majorité d'entre elles, sans parler de la confédération qui en ce moment au parlement est en train d'essayer de sauver les assurances sociales jusqu'en 2030 après on espère une éclaircie financière et 2030 c'est demain. Les élections approchent à grands pas mais proposer une mesure qui n'est actuellement pas supportable financièrement est de la poudre aux yeux.

Écrit par : grindesel | 18/09/2015

Une meilleure efficacité pour de meilleures conditions de travail. Être responsable financièrement et socialement, c'est possible par une répartition des tâches et des postes de travail. Au CA d'étudier le sujet et de nous revenir avec des conclusions que nous discuterons ensuite. La Ville de Genève l'a fait ! Pourquoi, pas Carouge ?! Ce n'est justement pas de la poudre au yeux, c'est par ce genre de proposition que nous changerons les mentalités !

Écrit par : Adriano Piccoli | 18/09/2015

Je crois que notre discussion pourrait durer longtemps, nous ne tomberons pas d'accord, c'est ainsi et les blogs sont utiles pour ce genre de débat. J'ai apprécié ce dialogue avec vous car courtois et respectueux de l'autre. Peut-être à bientot pour un autres échange. Bonne soirée.

Écrit par : grindesel | 18/09/2015

il est vrai qu'avec anastase les dialogues courtois sont pas faciles

Écrit par : nat | 21/09/2015

Cher Nat, ais-je été discourtois ? Je ne suis pas certain de comprendre votre remarque. Est.ce que je vous dérange lorsque je dis que je préfère me livrer au simulacre de la procréation avec des professionnelles entraînées et imaginatives? Est-ce qu'il faut changer des couches pour trouver grâce à vos yeux ?

Écrit par : Anastase | 22/09/2015

Les commentaires sont fermés.