24/09/2015

Un petit pas pour le congé paternité!

Ce soir, le Conseil municipal a renvoyé au Conseil administratif la motion du PDC demandant un congé paternité de 4 semaines pour les employés de la commune et une sensibilisation des entreprises carougeoises!

Le PDC est très fier d'avoir pu contribuer de cette manière au travail visant à mieux concilier vies professionnelle et familiale! 

Nous remercions Adriano Piccoli, auteur de la motion, et les autres partis de leur soutien.

 

Capture d’écran 2015-09-24 à 23.05.59.png

23:07 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

Commentaires

ça bosse les PDC, bravo

Écrit par : fab | 25/09/2015

UN COUP D'EPEE DANS L'EAU!
Le groupe socialiste se réjouit de cette motion qui reprend pour partie une motion du conseiller national socialiste valaisan Roger Nordmann, déposée en 2007 DEJA, qui, en cas d'acception, aurait modifié le droit supérieur et se serait par conséquent appliquée aux communes.
La motion a été refusée car jugée trop coûteuse (384 mio, évaluation du Conseil Fédéral, valeur 2012).
En mai 2014, Travail Suisse, organisation faîtière des syndicats, est revenu à la charge en faisant une proposition dans le même sens de 4 semaines de congé paternité.
Le groupe socialiste a soutenu cette motion et proposé son renvoi au Conseil Administratif qui étudie déjà cette mesure, comme l'a annoncé Madame Anne Hiltpold, dans le cadre de la révision des statuts du personnel communal.
De plus, la commission des finances du Grand Conseil a aussi examiné un projet de loi déposé par les Verts et le PS allant dans le même sens: PL 10105A du 6 janvier 2015.
En résumé, RIEN DE NOUVEAU A L'HORIZON!
Bernard Bocquet
Conseiller municipal socialiste Carouge

Écrit par : Bocquet Bernard | 28/09/2015

Monsieur Bocquet,

Je ne partage pas votre point de vue, à mon goût teinté d'amertume, car les avancées sociales sont souvent le fruit de la persévérance, jusqu'aux dernières limites des principes de subsidiarité. Il faut encourager ce projet.

Cordialement,

Paolo Campolo

Écrit par : PAOLO CAMPOLO | 28/09/2015

Monsieur Bocquet,

Il y a au moins 2 manières de permettre le congé parental.

- Une première, généralement de gauche, qui consiste à demander ceci au niveau législatif et donc de le rendre obligatoire pour tous. Cette manière de faire je la comprends (peut même la défendre) car elle vise le but ultime, que chaque famille puisse bénéficier en même temps de cette avancée sociale. Mais dans la pratique, quand une mesure s'applique à tous en même temps, elle a une répercussion forte sur l'économie. Etat de Genève en déficit, petite PME qui a de la peine à boucler les fins de mois, comme la grosse multinationale ou une Commune avec un budget confortable.

- Une deuxième est de dire, essayons en premier à petite échelle, auprès d'une entreprise qui peut se permettre cette dépense et démontrons au final que l'entreprise a bien fonctionné malgré une absence d'un père pendant 2 mois, que le surcoût permet de dégager malgré tout des comptes bénéficiaires, et influençons les mentalités.

Les deux se justifient.
La deuxième à plus de chance de rentrer en force plus vite que la première... et influencera les mentalités pour faire accepter par le peuple la version "universelle".
Car soyons clair, en ses temps de vaches maigres pour l'Etat de Genève, en référendum, je ne suis pas sur que le peuple acceptera, même si pour moi, administrateur d'une petite entreprise qui devra assumer les charges qui en découlent en prenant dans mon propre porte-monnaie, je voterai oui, la qualité de vie des collaborateurs étant importante, pour tous.

Écrit par : Philippe C | 28/09/2015

Cher Bernard,
Nous sommes parfaitement conscients de ne pas avoir inventé le congé paternité, cependant, pour pouvoir le mettre en place, il faut bien en parler et proposer des projets. Du fait, qu'actuellement, à Carouge, il n'y a que 10 jours de congé, les 4 semaines restent une proposition progressiste. La nouveauté réside dans la possibilité que ce projet aboutisse et pour cela nous avons besoin de collaborer tous ensemble.

Notre objectif, en tant qu'élu, est d'être au courant des difficultés des familles et de proposer des mesures qui facilitent leur quotidien. Par cette motion et le soutien de tous les partis, tous les élus affirment leur bienveillance aux changements de la société et par conséquent aux difficultés de conciliation. Si le projet aboutit, ce que j'espère, le résultat reviendra à un bon travail d'équipe de tous les partis. Nous travaillons ensemble pour le bien commun et non pour s'octroyer la paternité du congé paternité. Peu importe le parti, si le projet est intéressant, il mérite son soutien. Je profite de cette occasion pour vous remercier tous, au nom du PDC, pour le soutien à cette motion ainsi que son renvoi au CA.

Je me réjouis de collaborer avec les différents partis après l'étude du CA afin de faire aboutir ce projet ! Nous le faisons pour Carouge !

Écrit par : Adriano Piccoli | 29/09/2015

Les commentaires sont fermés.