30/11/2015

La Gauche carougeoise aime  les commerçants carougeois , ah oui ? euh NON !

 

impots.jpeg

 

Prendre des risques, oser monter son entreprise, assumer sa retraite, bref entreprendre, est pour cette tendance politique une bizarrerie.

 

Exemple : On apprend qu’une entreprise carougeoise de plus de 50 ans qui offrait ses services depuis plusieurs années à la commune et ceci toujours de façon professionnelle s’est vu refuser un contrat de plusieurs milliers de francs pour la commune car la fameuse société carougeoise était plus chère de frs 200. Oui 200 frs! Mais plus chère que qui ? Ben plus chère qu’une société qui n’est pas dans le canton de Genève !  Et dire que cette société non carougeois et non genevoise va devoir traverser le canton avec de gros camions, bonjour l’écologie, bonjour la mobilité sans compter que sur cette facture la commune ne pourra pas recevoir un impôt et encore moins promouvoir l’emploi carougeois.

Bref une superbe économie et une superbe promotion des commerçants carougeois.  Encore une si on ose dire !

 

Pour ces gens, Mesdames, Messieurs, les commerçants ne méritent rien. 

Les aider et les défendre : VADE RETRO SATANAS.

 

Certains trouvent étrange que nous défendions les commerçants de Carouge.

Nous, nous trouvons étrange qu’ils pensent que c’est étrange.

Mais, c’est vrai que par les temps qui courent, certains partis ont tendance à marcher sur la tête.

 

Bref à l’intention de nos plus chers (amis), nous entonnons notre refrain favori : «  Le PDC est, entre autre, le parti des PME et le sera jusqu’à sa mort. (Bien qu’avec la relève qu’il a, il semble immortel).

09:50 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

24/11/2015

Enfin la patinoire est là.

CARpatinoireNOV001-660x330.jpg

 

 

Novembre va finir et l’attente de Noël va commencer.

Les sapins sont déjà installés, la patinoire est en place .

 

La patinoire est une belle réussite de l’ancien CA PLR Jean-Pierre Aebi, non sans un soutien inconditionnel du PDC.

Voilà un investissement intelligent pour les Carougeois.  L’objectif était simple : promouvoir un sport qui n’est pas accessible à tous,  réunir jeunes et moins jeunes sur des patins. Même si à l’époque, les Verts et  à gauche toute n’en voulaient pas trop.

Mais quand vous voyez le bonheur des gamins, vous avez compris que c’est gagné.

Petit bémol,   A la belle époque la location de la patinoire pour des fêtes c’était gratuit pour les Carougeois. Maintenant si  une petite Carougeoise veut fêter ses 8 ans et utiliser la patinoire en début de soirée avec des petits camarades cela coûtera frs 400.- tandis que dans d’autres communes c’est toujours gratuit. Ben oui dans ces autres communes il y a des PDC aux commandes, on appelle cela une cause à effet.

 

Allez sans rancune et tous à la patinoire !  (Et si vous avez des questions pour des anniversaires à la patinoire, demandez à Madame Lammar, elle vous expliquera…..ou pas !)

10:14 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

20/11/2015

Budget 2016

Bild_Geld_7beda0f830.jpg

 

Novembre, c’est les déclarations sur les budgets. On peut déjà vous dire que vu les proses, Zola, Verlaine et Rimbaud n’étaient présents hier soir à Carouge. On regretterait presque les envolées lyriques  de notre Henriette la Rouge, presque.

 

Mais bon revenons à nos moutons et voici  notre propos.

 

Il a été de mettre en perspective ce budget avec nos objectifs pour cette législature.

 

Nous désirons que les Carougeois se rendent compte qu’il faut plus que jamais  une rigueur certaine, nécessaire et indispensable dans la gestion des dépenses publiques.

 

Lors de la dernière législature, le PDC n’avait cessé de demander d’arrêter ces dépenses imposées par la majorité de gauche. Malheureusement, nous n’avions pas été écoutés et à peine entendus. Il a fallu que le peuple carougeois sanctionne, sans équivoque, le Conseil Administratif et la majorité de gauche du Conseil municipal qui souhaitaient augmenter les impôts. Suite à ce terrible coup de semonce !!!   Tout est devenu possible.

 

En effet, pour le budget 2016, des économies ont été trouvées, apparemment assez facilement. Nous saluons quand-même cette prise de conscience et les efforts consentis pour nous présenter un budget qui va dans une meilleure direction, la présence d’une Conseillère administrative PLR n’y est certainement pas étrangère.

 

Le groupe PDC constate qu’il manque encore pourtant de vrais choix politiques. Choix politiques que le PDC et toute l’Entente sauront prendre.

 

Mais d’abord,

Quelques chiffres :

Carouge 22 mille habitants pour des charges de 100 millions

Meyrin 22 mille habitants pour des charges de 88 millions

Lancy 30 mille habitants pour des charges de 104 millions

Vernier 34 mille habitants pour des charges de 99 millions

 

Cela veut dire que si un jour Carouge à la population de Vernier, nous devrions trouver des recettes de 160 millions.

Et nous savons que notre population va fortement augmenter.

 

Et on ne parle pas des subventions 54 % plus élevées que la moyenne pour Meyrin, Onex, Lancy et Vernier, des charges de personnels 22 % plus élevées par rapport à ces 4 communes, des biens et marchandises 70 % au-dessus, de la culture et des loisirs 31 %.

 

Le PDC a invité   notre exécutif à mettre en place rapidement une vraie méthode de gestion prévisionnelle plus rigoureuse en matière de dépenses. Il ne s'agit pas seulement d'anticiper, de prévoir mais aussi de contrôler les dépenses au moyen d'un budget construit sur la base de prestations clairement définies. En amont, il s'agira bien sûr de définir les axes et les options à privilégier sur la base d'une politique clairement définie, sorte de plan quinquennal. Cela fixe précisément à la fois un cap et un cadre général sur lesquels pourront s'appuyer les membres de l'exécutif et les chefs de service dans leurs choix de dépenses.

 

Aux vues des explications données en commission, le PDC demande au Conseil administratif de continuer à diminuer l’enveloppe des biens, services et marchandises à hauteur de 1% par année jusqu’à la fin de la législature, de demander un audit pour évaluer le fonctionnement de chaque service et de présenter au Conseil municipal un plan de révision des subventions.

 

Au vu des enjeux sociaux, économiques et environnementaux futurs de notre commune, nous avons proposé  deux amendements:

 

Premièrement, le PDC  n'a pas souhaité l’engagement d’un délégué énergie vu qu’il existe déjà. Ceci permet d’engager à coût zéro un urbaniste supplémentaire. En effet, Carouge est amenée à augmenter sa population de 20'000 à 30'000 habitants dans les prochaines décennies. Une bonne planification urbanistique est essentielle à un développement harmonieux et pérenne de la commune. Ces dernières années, les habitants ont eu souvent l’impression de voir leur ville grandir et se modifier sans cohérence, c’est aussi notre impression. Mais attention nous serons intransigeants, nous veillerons que l’administration ne se crée pas des besoins pour exister. L’administration est au service des carougeois, pas le contraire.

 

Le PDC ne  cautionne pas  l’augmentation des employés communaux sans réflexion globale sur les charges de personnel de la commune. Un audit de chaque service devrait permettre de voir comment les charges pourraient être mieux réparties entre tous les services.

 

Deuxièmement, le PDC a demandé l’augmentation de la ligne des audits énergétiques avec le budget prévu pour le fonctionnement du délégué à l’énergie afin de mandater des entreprises et de continuer à diminuer la facture énergétique de notre commune.

 

Cerise sur le gâteau, tous nos amendements ont passé et le PDC a voté le budget ! C’est la première fois en 8 ans. Il est vrai que depuis que les extrêmes ont eu la bonne idée de quitter la scène politique carougeoise et que le centre se soit fortement renforcé tout devient plus réfléchi à Carouge.

 

14:39 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

16/11/2015

Vite, une halte dans le désert !

                                                             

topelement.jpg

 

On a souvent dit que le PDC Carouge ne réfléchissait pas plus loin que le bout de son nez !

Que  notre motion demandant d’étudier une halte ferroviaire au Val d’Arve était complètement hors propos.

Du coup aucun débat sur le fond, que des basses insultes à peine voilées !

Et le résultat de cette manière de faire : aucune solution pour la mobilité prévoyant le développement du plateau de Vessy et de Pinchat ou de Carouge Sud, aucun P+R pour les 25'000 voitures qui passent par Bardonnex tous les jours…

C’est de l’inconscience pure !

Et aucune volonté du CA responsable de s’impliquer dans ce dossier.

Alors imaginez lorsque nous proposerons de soutenir le transport par câble…

Mais comme par magie, la Commune de Veyrier voit le problème et vient de voter à l’unanimité une motion qui demande exactement mais exactement la même chose que la motion PDC Carouge en son temps.

Mais alors ! Au lieu d’être des nigauds serions-nous des visionnaires ?

Il semblerait que oui ! (notre modestie légendaire nous empêche de dire que nous l’avons toujours été.)

Pourquoi est-ce que Carouge n’étudie pas cette possibilité avec Veyrier ?

Mais on le sait la gauche carougeoise  n’aime pas la mobilité douce !

Enfin celle que pourrait utiliser le plus grand nombre, elle préfère empêcher de circuler quelques voitures dans le Vieux Carouge.

Vite des fusions entre communes pour que les visionnaires puissent travailler ensemble.

 

15:10 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange