14/01/2016

Pour TOUS sans privilèges ! On dit bien pour TOUS ?

images.png

Vous souvenez-vous de ce beau slogan utilisé par la gauche ?

Nous nous interrogeons…A oui, vraiment pour tous ?

 

Euuh…. dans les faits, c’est plus compliqué.

Petit rappel : suite à la mémorable déculottée au sujet de l’augmentation des impôts, notre cher Conseil administratif incorpore de l’époque avait tout fait pour botter le derrière des gueux qui avaient osé les mettre au pilori.

 

Et vlan on réduit les subventions pour certaines associations carougeoises mais attention pas toutes !

On ne va pas toucher aux camarades quand-même.

 

Et re-vlan on diminue d’un tiers les mécanismes salariaux des employés de la ville!

Pour tous me direz-vous ? Ben Non !

Pour compenser, en 2014, tous les chefs de services et seulement les chefs de services ont été augmentés d’une classe, comme cela, d’un coup de baguette magique.

Et les autres ?

Les simples employés.

Et bien niet !

Rien du tout !

Circulez, il n’y a rien à voir.

 

Mais ce n’est pas fini, car il en va de même pour les places de parking.

Les chefs de l’administration ont droit (si on ose dire) à une place gratuite alors que les employés doivent eux payer leur place de parking.

 

Nous voyons que nous sommes tous égaux à Carouge.

Petite question : Dans le slogan pour tous sans privilèges, c’est qui tous ?

09:02 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

Commentaires

magistral

Écrit par : sam | 14/01/2016

mais cela ne s'arrête jamais à Carouge ???

Écrit par : marie | 14/01/2016

et oui les fameux privilèges.....

Écrit par : serge blanc | 14/01/2016

C'est bien triste, comme d'habitude, mais cela ne m'étonne même plus. Plus vous en avez, plus vous en voulez! Les petites gens payent toujours!

Écrit par : SCHMITZ BRUN | 14/01/2016

venant des PDC, il faut se pincer pour y croire

lamentable ce blog

Écrit par : lappal | 14/01/2016

et ce n'est pas tout... il n'y a plus de chefs à Carouge, toutle monde fait ce qu'il veut

Écrit par : carlo | 14/01/2016

le problème a Carouge est que ce sont quelques chefs qui font la loi.

Écrit par : pabloter | 15/01/2016

En parlant de petits copains, parlez-nous plutôt de la magnifique histoire du recouvrement de créance des HUG confiée à un avocat ?

Écrit par : El Captain | 15/01/2016

Le PDC qui joue les gauchistes on aura tout vu. Le même PDC qui avait négocié 50.000 frs d'indemnités pour un gestionnaire incapable de l'auberge communale. bref, comme le dit Lappal,lamentable. Et si on parlait de la déculottée électorale pour la course à é'exécutif ? Dans laquelle le PLR vous la mise bien profond ? Buchs marche encore les jambes écartées.

Écrit par : Anastase | 26/01/2016

Les commentaires sont fermés.