13/04/2016

  SVEM: ON REVIENT DE LOIN

topelement.jpg

 

Vous n’aurez pas manqué, dans la Tribune du jour, un article édifiant relatant les suites de l’affaire concernant l’ancien chef de service du SVEM (service voirie-espaces verts et matériel).

 

Travaux donnés à l’entreprise de son fils, factures divisées à l’extrême pour éviter les contrôles, inexistence des dits contrôles, enfin bref une cata qui a coûté très cher à la commune en argent et aussi en image.

 

Depuis, le SVEM a un nouveau chef de service, une réorganisation est en marche, des économies substantielles (700’000 CHF par an!!!!) ont été faites, on trouve des collaborations intercommunales, le SVEM collabore et aide d’autres services pour des commandes…

 

Bref, c’est mieux, beaucoup mieux et il faut le reconnaître!

 

Quand les chefs et les politiciens font correctement leur boulot et contrôlent que tout se passe bien, c’est toute la commune qui en bénéficie.

 

Nous remercions donc aujourd’hui l’énorme travail qui est fait par la commune pour revenir gagnante de cet épisode et continuons à faire notre travail de politicien: écouter, contrôler et proposer!

15:27 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Commentaires

Carouge a toujours été le roi des magouilles et ce n est sûrement pas fini

Écrit par : André P | 13/04/2016

Ce billet fait plaisir car il permet de remettre les pendules à l'heure
Ce qui s'est passé chez vous doit être une pandémie
En effet les politiciens doivent contrôler non pas ce que font ou mangent les citoyens mais les dicastères pour lesquels ils ont été élus par ceux- là même accusés de tous les maux
Très bonne journée pour Vous Tous













Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 14/04/2016

il était un peu PDC ce chef de la voirie non ? je comprends pourquoi le parti de la famille est soulagé et un peu de fumée pour faire oublier que ce dernier entretenait des rapports assez étroits avec le PDC, cela ne peut faire de mal.

Vive le peuple !

Écrit par : Anastase | 14/04/2016

C est bien connu, a carouge rien n est simple mais la cela dépasse toutes les bornes

Écrit par : Pascal Henrriot | 15/04/2016

Les commentaires sont fermés.