12/12/2016

Liberté des médias ou publicité garantie ?  

 

téléchargement.png

 

Comme vous pouvez le lire aujourd’hui dans la Julie, vos serviteurs ont refusé la subvention supplémentaire à Léman Bleu.

 

Cette dernière devait servir à payer 1 minute d’information par jour pour Carouge.

 

Cette proposition a provoqué un certain malaise. Quelle liberté journalistique quand la commune achète ses passages ?

 

Carouge a un journal communal, notre chère Pravda, pour désinformer les citoyens. Est-ce que nous devrions remplacer ce journal par une minute de publireportage sur Léman Bleu ?

 

Pour le PDC, c’était assez clair : les médias doivent être complètement libres. 

 

Et puis, pour la vraie information  quotidienne, il y a ce blog…

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

16:02 | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

Commentaires

Question :
au budget 2017 à combien se montent l'ensemble des frais (salaires, charges sociales, frais de fonctionnement, ...) du service de la communication ?

A ce propose à Carouge vous êtes vous posé la question de savoir quelles seraient les autres villes genevoises qui ont un ... service de la communication ?

Écrit par : toto | 13/12/2016

A ce propos sur le net, les derniers comptes communaux publiés sont ceux de 2013 et le dernier budget publié celui de 2015...
http://www.carouge.ch/comptes-et-budgets

Écrit par : toto | 13/12/2016

Parce que ce blog est informatif ? et quotidien en plus ? Vous êtes complètement à l'Ouest mes pauvres chéris. Il faut dire que puisque vous n'êtes pas à l'exécutif, vous vous sentez seuls, minuscules, insignifiants. Même le Dr Buchs ne vous a pas pardonné. Il a été tellement dégouté par l'attitude de certains membres qu'il n'est jamais revenu sur ce blog. J'en discutais encore avec lui l'autre soir dans le cadre de remise des diplômes de la faculté de science politique où un de ses rejetons recevait son papier. J'étais invité par le Vice-Recteur.

A part cela, vous auriez du voir l'accoutrement, pantalon chiffonné, chaussettes de laine rouges achetées dans une boutique de souvenir de la Place des Alpes, chemise pas nette. Bref... Et puis que je me lève pour aller téléphoner, que je fais l'important, que je me m'éclipse du dernier rang pour aller causer dans le poste.Bref entre deux faux appels, il m'a quand même lâché qu'il s'était fait couillonner par le PLR. j'avais de la peine à me retenir alors j'ai foncé au bar pour m'envoyer deux ou trois rasades de blanc.



Car léman bleu c'est la chaîne du réactionnaire Descaillet, l'ami de Slobodan Despot, le lécheur de culs attitré de l'UDC. Le pseudo-philosophe des médias romands, en réalité un mythomane compulsif qui se croit faire partie de l'histoire.

Écrit par : Anastase de Saint-Senestre | 14/12/2016

Dede cela s appel un transfert !!! La description est juste mais on a tous compris qu'elle te concernait.
Allez mon lapin ton esm s inquiète retourne s y vite

Écrit par : Stephane Barthassat | 16/12/2016

Ah la liberté de la presse selon les partis bourgeois.

Question : Un media privé, qui se finance en grande partie par des publicité est-il "libre" ?

(attention, il y a un piège)

Écrit par : El Captain | 24/12/2016

Les commentaires sont fermés.