26/05/2017

Longue vie au vide grenier!

801-20170129-bourse-aux-vinyles.jpg

Ce dimanche des centaines de Carougeois videront leur grenier ou leur cave.

Ils viendront vous proposer leurs vieux coups de cœur.

Le soleil a déjà confirmé sa présence.

L’ ambiance sera géniale, les prix à la tête du client.

Bref, une vraie animation, comme on les aime.

Mais souvenez-vous…

Cela avait presque tourné au vinaigre.

En 2014, le Conseil Administratif avait décidé de restreindre la voilure.

Cela ne faisait pas bien, tout ces populos  sur la voie publique.

De plus, il fallait chasser à tout prix les marchands du Temple ( nos pauvres commerçants carougeois).

Et puis tout ce boulot, l’organisation, la surveillance, la remise en ordre…usant  de chez usant.

Alors zou ! Du balai !

Tous sur la place de Sardaigne et le mail des promenades, les commerçants carougeois à la maison.

 

Mais Zorro est arrivé, avec sa grande cape orange et cette fois encore en se pressant et PAF une motion bien torchée pour que le vide grenier reste un vrai vide grenier.

Un PDC pertinent et une administration volontaire ont abouti à un compromis qui aujourd’hui contribue au succès populaire de ce vide grenier.

Alors dimanche tous à Carouge, aucune excuse ne sera validée.

 

07:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

23/05/2017

Un administrateur ça use ça use.

images.jpg

Un administrateur ça use le budget…..

 

Y-a-t-il un planificateur dans la salle ?

Y-a-t-il un organisateur dans la salle ?

Y-a-t-il un chef de projet dans la salle ?

 

Ben oui !

Dans le privé, cela se nomme un chef de service !

 

Et dans le public ?

Dans le public, au hasard, Carouge.

 

Le CA préfère engager des administrateurs, c’est leur nouvelle marotte.

 

-Ah bon ? il n’y a pas de chef de services ?

Oui, oui…mais on préfère engager des administrateurs !

-Ok mais pourquoi ?

Car à Carouge on préfère des chefs de services AVEC des administrateurs !

-On a compris, mais pourrait-on savoir pourquoi les chefs de services ont besoin d’administrateurs ?!

Ben pour administrer.

Ah bon mais administrer quoi ?

Des chantiers non prévus, ou alors décidés il y a tellement longtemps que personne ne s’en rappelle.

Des ouvertures puis fermetures de routes toutes les 3 semaines.

Des conventions avec des théâtres sans se mélanger les pinceaux.

 

Mais vous savez la facture arrive toujours et un jour on devra dire…

on ne pourra plus aider les gens dans le besoin ;

on ne pourra pas faire de nouvelle piscine ;

on ne pourra plus soutenir la culture ou le sport.

Mais on pourra augmenter les impôts

Pour que les administrateurs fassent le boulot des administratifs.

08:34 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

15/05/2017

Pont de Carouge

 

mog_redaction_2017-05-11_15-33-38-1068x801.jpg

 

Samedi passé c’était l’inauguration du pont de Carouge !

Et oui… les travaux de rénovation sont terminés.

La partie supérieure de l’ouvrage a été entièrement reconstruite.

Les trottoirs élargis de quelques centimètres pour accueillir désormais les piétons et les cycles.

Tout ça pour garder des barrières même pas d’époque.

Mais bon les goûts et les couleurs.

 

Le rendez-vous était fixé à 11 heures précises pour un couper de ruban.

Ensuite nous direz-vous.

Partie officielle sur la place de l’Octroi, en présence des autorités communales et cantonales.

Et le final devant un verre de l’amitié comme il se doit.

Une verrée à la carougeoise donc festive (ça dépend pour qui) et surtout gratuite.

Et oui gratuite.

Du coup, une horde de camarades (pourtant déjà bien nourries de subventions) s’est précipitée sur les petits fours et sur le bon vin.

 

Et zou…

15 minutes et puis plus rien.

La valeureuse Musique Municipale de Carouge n’a même pas eu des cailloux à sucer.

Incroyable !!!

Pour certain camarade le respect est une marque de faiblesse.

Pour d’autres, comme nous, c’est une forme d’éducation…

 

15:51 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

12/05/2017

Vive Titeuf

Résultat de recherche d'images pour "titeuf"

Lire la suite

14:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange