09/02/2018

Plus de fluidité pour Carouge? Circulez, il n'y a rien à voir!

64679074.jpg

 

Sous l'impulsion de Luc Barthassat, conseiller d'Etat, les services de la mobilité du Canton ont lancé le programme "moins de feux pour plus de fluidité". Concrètement, il s'agit d’accroître la fluidité du trafic pour tous les modes de transport en responsabilisant les différents usagers de la route, plutôt que de les faire patienter comme des moutons derrières des feux de circulation souvent obsolètes (qui datent souvent des années 70'), le but des nouvelles mesures vise à fluidifier le trafic et donc diminuer les émissions de particules fines . 

 

Carouge a notamment été sélectionnée par le Canton pour effectuer des tests: En 2016, un essai "sans feux" a été conduit au carrefour de la place d'Armes, durant une année..ET CA MARCHE! 

 

Fini les files d'attentes interminables pour les quatre ou deux roues, fini de patienter pendant de longues secondes en tant que piétons. Des utilisateurs responsabilisés, c'est un plus pour la sécurité. 

 

Fort de ce succès, le département de Luc Barthassat a décidé de pérenniser la situation en démontant l'ensemble de la signalisation lumineuse de la place d'Armes! 

 

Alors pourquoi voyons nous encore ces plots affreux? Comme d'habitude, la Commune bloque tout et refuse d'aménager le carrefour correctement. Plus de fluidité pour Carouge? Vous n'y pensez pas!

07:09 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Commentaires

Avec les feux clignotants oranges à certaines heures, cette mesure est véritablement efficace et m'oblige à relativiser ma déception du bilan de Barthassat. Je suis en revanche surpris du pouvoir de résistance de la commune. C'est à la fois rassurant pour la proximité mais inquiétant pour la cohérence.

Écrit par : Pierre Jenni | 09/02/2018

Le bilan de Barthassat mérite les respect!!! tout va mieux...

Écrit par : al.gr | 09/02/2018

Ah voilà, je ne comprennais pas pourquoi ces saloperies trainaient encore au milieu du carrefour. J'ai ma réponse. En même temps, ce point précis est devenu fluide, au contraire de ce qui se passe en amont. Les feux du Pont "Neuf" bloquent le tram, qui de facto bloque la circulation venant du quai Ernest-Ansermet. Malheureusement, Barthassat n'a pas eu la possibilité de dégager tous les cloportes verts mis en place par Künzler et le nain de jardin qui l'a précédé, en raison du statut périmé de fonctionnaire.

Écrit par : Laurent Lefort | 09/02/2018

Encore un coup bas des verts
Ils ont pas encore digéré leurs défaites

Écrit par : Karl v | 09/02/2018

Écrire un commentaire