Cour des comptes et Carouge : bis repetita

Imprimer

-Oq95rQf_400x400.jpg

Après le scandale du service travaux voirie et la visite du procureur dans l’administration Carougeoise.

Après la gestion rocambolesque des ressources humaines.

Après des attributions d’appartements aux collègues…n’est-ce pas Mme Von.

Après la gestion calamiteuse (pardon…la non-gestion) du théâtre des amis.

Après le refus du budget de la commune notamment par les partis dogmatiques qui sont à l’exécutif.

A ce propos, saviez-vous que les 2 Conseillers Administratifs de gauche vont consulter cette même Mme Von pour savoir si le budget lui sied et sinon…

On le change fissa !

 

Après tout cela on pensait que nos 3 grâces allaient faire tout juste.

Et bien non.

La cour des comptes a établi un rapport au sujet d’Etoile Carouge et de son ancienne équipe dirigeante qui n’est pas réjouissant…

Dans celui-ci, nous avons la démonstration que la commune ne vérifie rien … Ou pire peut-être qu’elle ne veut pas vérifier!

Que l’on donne des subventions comme ça et vogue la galère.

 

Pour ceux qui ne l’aurait pas lu, voici des extraits du rapport de la Cour des Comptes…

Une absence de contrat de prestations.

Il est surprenant, compte tenu du montant des subventions versées, que la Ville de Carouge n’ait pas établi de contrat de prestations avec Étoile Carouge afin de définir les conditions liées à son soutien par écrit et s'assurer qu'elles soient bien respectées.

 

Pourtant, le PDC le demande depuis 10 ans…. Mme Von (tient encore elle…) nous riait à la figure et Mme Lammar disait qu’elle était dessus ! Il semble plutôt qu’elle s’était assise dessus. Toutefois, quand elle veut, elle peut ! Cela a pris 3 mois pour réaliser le contrat de prestation du Chat Noir…

Bizarre, comme c’est bizarre

 

Un audit en 2017 qui n’a rien révélé

À noter que la Ville de Carouge a mandaté une fiduciaire pour effectuer un audit spécial en 2017. Ce dernier n’a cependant, de manière surprenante, pas permis de relever les lacunes soulevées par la Cour dans ce courrier.

 

Le PDC s’était déjà étonné que la même société fiduciaire, qui a réalisé plusieurs audits à Carouge, n’avait pas de remarques particulières. Donc, soit la fiduciaire n’est pas compétente ; soit on lui a demandé clairement de ne pas se focaliser sur…comment dire…ce qui pourrait déranger !

Bref…quand on voit le résultat…on tremble.

 

Finalement que déduisons-nous de tout cela :

  • On nous ment.
  • Il n’y a pas de vérifications par les services de la commune.
  • On distribue des subventions comme ça et puis c’est tout.
  • Plus personne ne dirige quoi que ce soit.

 

Et puis après…on augmente les impôts.

 

Le PDC va demander un audit du service financier afin de connaitre enfin la vérité sur les subventions accordées par la commune.

 

NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ

Lien permanent 13 commentaires

Commentaires

  • encore et toujours Carouge.... juste incroyable

  • et oui on est occupé à tout réglé au pdc carouge.....

  • Bonjour,
    Je ne comprends pas très bien pourquoi vous critiquez les subventions à Étoile Carouge et la gestion du club. Pourriez-vous nous dire quels crimes l'équipe dirigeante du club a commis pour que vous les accusiez de la sorte?

  • Très juste, on nous cache la vérité

  • Jean

    On ne critique pas l équipe des dirigeants de l Étoile Carouge et encore moins les subventions!
    On critique la gestion des subventions de la part de la commune.
    Merci de mieux nous lire

    On parle de la cour des comptes

  • je tiens à vous rassurer Monsieur Barthassat, je vous ai bien lu. Vous critiquez effectivement le manque de contrôles effectués par la commune sur les subventions accordées à Etoile Carouge. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi vous parlez ici d'Etoile Carouge. Y a-t-il un problème avec la gestion du club? Des malversations qui n'auraient pas été détectées? Si tel n'est pas le cas et donc si la gestion du club est bonne, pourquoi accuser la commune de laxisme?

  • Jean,

    On parle du rapport de la cour des comptes au sujet d étoile Carouge
    Rapport qui a été demandé par la nouvelle équipe de l étoile Carouge !
    Ce rapport montre que la gestion est lacunaire et que la commune n a pas fait les contrôles nécessaires

    C est tout

  • Groseille,

    on veut noyer le poisson ?
    Vous ne voulez pas comprendre ?

    c'est pourtant limpide, la commune n'a rien vu et ça c'est la cour des comptes qui le dit.

  • Spectacle de nouveaux-riches. Vous donnez cette image et l'entretenez, celle d'un un club de mecs dont la vie va bien et qui se veulent poilants, mais en appartenance à un club "d'initiés" - en exclusivité à Carouge.

    A vous lire, on a ce relent de bobos intellectuels migrés d'on ne sait où, membres d'un club "d'initiés", qui se logent dans les rues basses bien sûr, étrangers entre les barres HLM sociales hébergeant les cassoces, plus ou moins clandés, nordaf's etc voisins de quelques vieux anciens saisonniers, retraités sans le sou.

    Votre Carouge est loin de la cité genevoise un temps sous dominations sardes, lieu dédié à l'hébergement de locataires ouvriers.

    Vous nagez dans l'entretien d'une auto-satisfaction factice, dans un entre-soi de bauffes à la française, prophètes hors-sol ayant réussi à donner l'image d'un auto-centrisme de petits gauches bourgeois déconnectés.

    Vu que ce qui est ancré, le restera: Merci pour ces moments de dérision, au moins là vous êtes impayables, continuez!

    PS. Ma mère était carougeoise, mais aussi de Vevey, d'Estavayer.

  • Je n'ai effectivement pas lu le rapport de la cour des comptes. Je vais donc de ce pas le lire pour voir quels reproches sont faits aux dirigeants du club. Je trouverais dommage que vous salissiez le nom de ce club en parlant de gestion lacunaire si ce n'est pas justifié.

  • Jean

    Ça serait bien la première fois que l on m accuse de ne pas soutenir
    Étoile Carouge.... j y ai joué des années et j adore ce club !
    Mais on ne peut pas se mentir, le rapport de la cour des comptes n est pas bon.

    Nous nous sommes fâchés auprès de la fiduciaire qui a été mandaté par la commune et qui n a rien vu ainsi qu envers la commune qui n a pas mis en place des contrats de prestations

  • Monsieur Barthassat, vous avez donc toujours soutenu le club. Les dirigeants ont toujours soutenu le club, les membres et joueurs ont toujours soutenu le club. Et pour vous les seuls responsables de ces manquements sont la commune et la fiduciaire car ils ne les ont pas détectés ou qu'ils n'ont pas mis en place un contrat de prestation (qui n'aurait rien empêché de ce qui est reproché au club) !!
    C'est un peu facile car enfin Monsieur Barthassat, les premiers responsables d'un acte sont ceux qui le commettent. D'autre part un club de foot qui est le 2ème plus important du canton aurait du avoir des systèmes internes de contrôle. Ce club reçoit aussi de l'argent du canton et des parents d'enfants. Pourquoi ces autres entités n'ont rien vu?
    Au lieu de cibler les vrais responsables, vous désignez les autorités communales (dont vous faites pleinement partie en tant que président du parlement carougeois) à la vindicte. Ça sent très fort la campagne électorale désespérée de celui qui veut être Calife à la place du Calife plutôt qu'un vrai souci de bonne gestion!!

  • Jean

    Restons calme .... et oui je suis aussi fâché contre moi-même.... car je n ai pas été assez vigilant auprès de la commune.... je dis bien la commune car la j aurais pu intervenir . Envers le club seul l exécutif pouvait le faire et désolé je ne suis pas le calife

Les commentaires sont fermés.