• Le PUS

    Imprimer

    181008_plan_wifi.png

    Le quoi ?

    La puce ?

    Non le PUS…ça gratte aussi mais différemment.

    On parle du Plan d'Utilisation du Sol.

    Au départ c’est une idée de notre Conseiller Administratif inspirée par la Corée du nord qui disait à peu près ceci…

    Dorénavant c’est moi, et moi seul, qui vais décider…qui pourra ouvrir des commerces dans le Vieux Carouge !

    Les propriétaires et les commerçants n’auront qu’à obéir !!!

    Ma politique de promotion économique ne fonctionne pas, alors voilà !

    Mais Monsieur le Conseiller Administratif, elle ne peut pas fonctionner, il n’y en a pas !!!

     

    Heureusement, à Carouge, il y a encore des gens qui pensent…pour Carouge et pour le bien commun.

    Ils se sont donc rencontrés et ont décidé de prendre le dossier en main pour trouver un consensus qui soit...

    Bon pour les commerçants.

    Bon pour les propriétaires.

    Bref…bon pour les Carougeois.

     

    Donc un grand merci à :

    Anne Hiltpold qui a su ramener son cher collègue du CA à la raison.

    Julien Barro et Stephane Barthassat.

    Céline Zuber qui a fait un travail titanesque.

    Didier ProdHom qui a su calmer quelques dogmes.

    Patrick Mutzenberg

     

    Ils ont proposé de tout reprendre et d’enlever le côté inquisiteur et big brother de la version originale élaborée par notre Torquemada Carougeois.

    Que ce fut difficile…2 ans de boulot.

     

    Le résultat :

    Les commerces ouverts au public (arcades chaudes) restent ainsi et ils ne peuvent pas devenir des arcades non ouvertes au public (arcades froides).

    Le Conseiller Administratif ne pourra pas décider quel commerce ouvre et comment.

    Un exemple : la commune ne pourra pas empêcher un opticien de remettre son commerce à une librairie. Par contre, une pharmacie ne pourra pas devenir un cabinet d’avocats sans autorisation spéciale.

     

    Protéger le tissu commercial du Vieux Carouge OUI !

    Une dictature administrative envers les commerces NON !

     

    Comme dirait l’autre … mission accomplie !

    Lien permanent 1 commentaire
  • Cour des comptes et Carouge : bis repetita

    Imprimer

    -Oq95rQf_400x400.jpg

    Après le scandale du service travaux voirie et la visite du procureur dans l’administration Carougeoise.

    Après la gestion rocambolesque des ressources humaines.

    Après des attributions d’appartements aux collègues…n’est-ce pas Mme Von.

    Après la gestion calamiteuse (pardon…la non-gestion) du théâtre des amis.

    Après le refus du budget de la commune notamment par les partis dogmatiques qui sont à l’exécutif.

    A ce propos, saviez-vous que les 2 Conseillers Administratifs de gauche vont consulter cette même Mme Von pour savoir si le budget lui sied et sinon…

    On le change fissa !

     

    Après tout cela on pensait que nos 3 grâces allaient faire tout juste.

    Et bien non.

    La cour des comptes a établi un rapport au sujet d’Etoile Carouge et de son ancienne équipe dirigeante qui n’est pas réjouissant…

    Dans celui-ci, nous avons la démonstration que la commune ne vérifie rien … Ou pire peut-être qu’elle ne veut pas vérifier!

    Que l’on donne des subventions comme ça et vogue la galère.

     

    Pour ceux qui ne l’aurait pas lu, voici des extraits du rapport de la Cour des Comptes…

    Une absence de contrat de prestations.

    Il est surprenant, compte tenu du montant des subventions versées, que la Ville de Carouge n’ait pas établi de contrat de prestations avec Étoile Carouge afin de définir les conditions liées à son soutien par écrit et s'assurer qu'elles soient bien respectées.

     

    Pourtant, le PDC le demande depuis 10 ans…. Mme Von (tient encore elle…) nous riait à la figure et Mme Lammar disait qu’elle était dessus ! Il semble plutôt qu’elle s’était assise dessus. Toutefois, quand elle veut, elle peut ! Cela a pris 3 mois pour réaliser le contrat de prestation du Chat Noir…

    Bizarre, comme c’est bizarre

     

    Un audit en 2017 qui n’a rien révélé

    À noter que la Ville de Carouge a mandaté une fiduciaire pour effectuer un audit spécial en 2017. Ce dernier n’a cependant, de manière surprenante, pas permis de relever les lacunes soulevées par la Cour dans ce courrier.

     

    Le PDC s’était déjà étonné que la même société fiduciaire, qui a réalisé plusieurs audits à Carouge, n’avait pas de remarques particulières. Donc, soit la fiduciaire n’est pas compétente ; soit on lui a demandé clairement de ne pas se focaliser sur…comment dire…ce qui pourrait déranger !

    Bref…quand on voit le résultat…on tremble.

     

    Finalement que déduisons-nous de tout cela :

    • On nous ment.
    • Il n’y a pas de vérifications par les services de la commune.
    • On distribue des subventions comme ça et puis c’est tout.
    • Plus personne ne dirige quoi que ce soit.

     

    Et puis après…on augmente les impôts.

     

    Le PDC va demander un audit du service financier afin de connaitre enfin la vérité sur les subventions accordées par la commune.

     

    NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ

    Lien permanent 13 commentaires
  • Voie verte, cette fois on bosse

    Imprimer

    vva.jpg

    Lors du dernier Conseil Municipal, le PDC a, cette fois, pris en considération la délibération au sujet de la voie verte.

    Cette fois car la dernière fois ce ne fut pas le cas.

    Et oui…

    Nous avions eu une réaction d’humeur suite aux mauvaises volontés de certains groupes concernant l’élaboration du budget.

    Mais, contrairement à d’autres partis, le PDC Carouge n’a pas Machiavel comme livre de chevet mais plutôt Montaigne.

    A bon Montaigne ?

    Oui Montaigne !

    Et cela veut dire que, pour le PDC Carouge, le bien commun est un Trésor qui doit passer avant les ambitions des uns et des autres.

    Ainsi, nous faisons la démonstration (une fois de plus diront certains) que nous sommes capables de faire notre autocritique et de renverser la vapeur pour mieux prendre de l'élan.

    Un élan qui sera nécessaire pour faire un bon travail sur un sujet très important pour Carouge et le Canton.

    Lien permanent 4 commentaires
  • Voyage du Conseil Municipal de Carouge ou Les Verts Carougeois… la vérité si je mens

    Imprimer

    Consommation-CO2.jpg

    Réunion au sommet chez les verts Carougeois…. Comment faire pour que l’on parle de nous ???

    • Prendre le taxi et dépenser des fortunes aux frais des contribuables pour faire moins d’un kilomètre comme la magistrate verte de la Ville de Genève ?

    Continuer d’augmenter les embouteillages OUI ; en parler NONNNNN !

     

    • Prendre l’avion pour aller bosser aux quatre coins du globe ?

    Continuer de se déplacer en avion OUI ; changer de boulot pour être en accord avec ses visions politiques NONNNNNNN !

     

    • Mais pourquoi ne parlerait-on pas d’un très haut membre des verts Genevois et Carougeois qui prend Easyjet pour se rendre dans sa résidence secondaire de l’autre côté des Pyrénées ?

    Continuer d’augmenter l’empreinte carbone OUI ; dire pourquoi…NONNNNN surtout pas !

     

    • Et dire que beaucoup d’entre nous voyagent souvent en avion pour les vacances alors que de petites virées en vélos au Salève feraient l’affaire…selon certains élus verts Carougeois…

    Mais vous êtes fous… le Japon, la Colombie, l’Afrique…c’est compliqué en vélo et puis le Salève…bof !

     

    EUREKA, cria un vert Carougeois…

    On va appeler la tribune et dire qu’un vilain garnement va organiser le voyage du Conseil Municipal au Portugal… et qu’ils vont prendre l’avion (horreur, malheur).

    Et nous, les verts, on va faire croire que nous boycottons ce voyage à cause de l’avion.

    Ça tombe bien les jeunes viennent de manifester en faveur de l’environnement, la journaliste va tomber dans le panneau.

    Et vlan ! Ça c’est de la communication…

    Cela leur apprendra à ne pas être totalement d’accord avec nous au sujet du budget…

    Mais attention…. Il ne faut surtout pas dire à la journaliste que lors des derniers voyages, on était aussi dans l’avion et qu’on ne les avait jamais boycottés…car si cela se sait… on va passer pour des…

     

    Désolé les copains…ça se sait ! Et vous passé pour des…

     

    On sait aussi que chez les verts Carougeois c’est : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

    On sait également que si l’on vote pour les verts à Genève, on ne vote pas écolo mais on vote EXTRÊME GAUCHE.

    Vous voulez une preuve...Les verts n’ont pas déposé de projet à Berne pour réguler les vols Low Cost…

    CQFD

    Lien permanent 9 commentaires