• C’EST LA VOGUE

    Imprimer

    Vogue-De-Carouge.jpg

    Une splendide banderole en face de l’église nous l’annonce fièrement depuis quelques jours.

    Celle-là même que nous aurions dû voir l’année dernière déjà…

    Mais le Conseil Administratif n’y voyait pas d’intérêt donc on est passé dessus.

    Mais revenons sur le rendez-vous carougeois de la fin de l’été…la vogue.

    C’est la fête que nous offre les légendaires sociétés carougeoises.

    Une organisation bénévole menée de main de maître par une superbe équipe.

    Et pour leur engagement, déjà un immense MERCI !!!

    C’est grâce à des gens comme eux que Carouge est adorée dans le canton.

    Il y aura des attractions pour tous et pour tous les âges.

    Cette édition innove avec un espace P’tit Loups au parc Cottier.

    Carrousels, château gonflable, stand de maquillage seront à disposition de nos petits chérubins.

    Et comme toujours une magnifique ambiance.

    La mythique place de Sardaigne vous attend avec ses stands et ses musiques.

    Côté gastronomie, le désormais traditionnel restaurant de la Vogue, maintenant appelé « Restogourmand » vous attends avec son équipe de bénévoles.

    Soyez tranquille, la pluie a déjà annoncé son absence.

    Donc aucune excuse pour ne pas y aller !

    Tous à la vogue !

    Le début des festivités est programmé le vendredi 30 août et la fin le dimanche 1er septembre.

    Une dernière petite suggestion : passez au tir au canon essayer cette spécialité que les carougeois perpétuent avec passion et plaisir.

    Lien permanent 2 commentaires
  • A Berne on craint le Vert carougeois

    Imprimer

    rond-central-terrain-football-stade-boca-juniors.jpg

    Vendredi, les Stelliens se sont dignement inclinés 0-1 contre les Bernois de Young-Boys, doubles champions de Suisse, malgré un penalty dérobé qui aurait pu leur donner un avantage au score et pourquoi pas retourner le résultat final.

    La partie n’a pas été facile pour les Bernois qui, pour arracher la victoire, ont dégusté la pelouse à la saveur aigre-doux du stade de la Fontenette.

    Les Bernois ignoraient que Carouge était une ville verte et fleurie et que ses stades qui font l’objet d’un soin particulier de la part de ses élu(e)s sont parmi les zones vertes les plus étendues mais ronceuses de la commune.

    C’est que le vert prolifère à Carouge, il est partout, ici et là.

    Il bourgeonne, s’étend et se répand, parfois il est même envahissant et irritant.

    Pourtant, dans la capitale fédérale, on ferait bien de s’habituer au Vert Carougeois.

    Car bientôt, ils pourraient s'en rappeler lors d’affrontements réguliers à domicile.

    Au grand bonheur des Carougeois, grands supporters de ses représentants à l'extérieur…

    Lien permanent 1 commentaire