29/09/2010

Pauvres constituants…

constituante.JPG

La solitude des incompris.

Pour la deuxième fois, le PDC a tenu une réunion sur les travaux de la Constituante.

Pour la deuxième fois, les oreilles de nos élus ont sifflé et les brettelles remontées.

Ils sont sympas. Ils arrivent en victimes expiatoires, mais le sourire aux lèvres.

Ils savent, mais comment le dire, ils comprennent.

La première fois c’était sur les droits fondamentaux.

Lundi, c’était sur l’organisation des communes.

Vous dire que la création de district a rencontré un accueil enthousiaste, serait pur mensonge.

Pas un seul soutien.

La grosse artillerie contre.

Une idée saugrenue, servant à rien, augmentant les coûts administratifs, pas démocratique, ridicule…

Un désaveu complet et définitif.

Espérons que cette idée surréaliste, imaginée pour faire de l’ombre à la ville de Genève, sera vite abandonnée.

Le problème : c’est que personne n’ose toucher à cette cité qui ressemble au canton, qui singe le canton et qui veut être le canton ou même plus.

La solution de Bâle ville nous semble la plus appropriée.

Le président du Conseil d’Etat est le maire de la ville de Bâle.

Une fusion ville canton est nécessaire et laissons aux communes leur autonomie tout en renforçant les projets communs.

Vouloir des districts, c’est l’assurance d’un refus de la nouvelle constitution.

C’est en tout cas ce que le PDC Carouge pense…

09:06 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

28/09/2010

Ecole des Pervenches : Quelle sécurité pour les enfants ?!?!

pervenches.JPG

 

Vendredi, c’était la journée « A pied à l’école ». A 16h30, les parents de l’école des Pervenches-Montfalcon sont conviés à une présentation de la future zone 30 autour de l’école. Cela fait plus de 10 ans que l’Association des parents d’élèves (APEPM) se bat pour des mesures de sécurité autour de l’école.

Nous avons droit à une présentation du projet par un conseiller administratif venu avec une collaboratrice du service constructions et urbanisme et deux mandataires.

Et là…stupeur…la fin du projet est prévue en juin 2014 !

Très beau concept !

Par exemple, sur la rue Montfalcon, alignée d’arbre de chaque côté de la chaussée pour une continuité avec le mail des Promenades…

Mais horreur !

Plus aucun passage piétons sur les rues Montfalcon et Jacques-Grosselin si ce n’est ceux qui les traversent vers la rue des Pervenches !

On nous rappelle que cette situation est normale car en zone 30, les passages piétons sont supprimés comme les pistes cyclables. Il faut des dérogations pour les laisser…

A la place des passages piétons, une nouvelle invention carougeoise : des blocs gris clairs ou de larges lignes également grises, comme à la rue de la Débridée.

Tollé général.

Réponses du service de l’urbanisme : « Pas de couleurs partout pour ne pas donner trop d’informations. C’est une cohérence d’aménagement. »

A croire que la cohérence prime sur la sécurité des écoliers.

On nous promet que des passages pour piétons seront à tous les endroits où se trouvent des patrouilleuses.

 

Le PDC suivra de très près la réalisation de ce projet et notamment les promesses faites par le service de l’urbanisme.

11:20 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

27/09/2010

Ouïe, ouïe, ouïe…

francs.JPG

 

Ce matin, nous avons décidé de nous cacher.

Profil bas.

La gauche, respectueuse des bons principes, ayant toujours sa bonne conscience en bandoulière, nous attends au coin de la rue avec une cargaison de tomates pourries.

Le PDC a voté l’amnistie fiscale.

Honte, honte, honte à nous.

Franchement, allez entre nous, n’est-ce pas comme d’habitude de grands effets de manche.

L’amnistie fiscale a été décidée par la Confédération (comme tous les 25 ans).

Le canton de Genève a décidé d’ajouter un rabais d’impôts.

Pourquoi…

Simplement pour pouvoir récolter plus d’argent.

Dans le monde entier les gouvernements usent de la même méthode et même avec des réductions bien plus grande.

L’Italie vient de la faire avec un taux de 6 % et a engrangé des centaines de millions.

L’argent récolté ne vient pas des toutes grandes fortunes.

Mais des successions.

Que faire de l’argent caché par les parents ou les grands-parents, le bas de laine.

Le déclarer ou le garder au fond de la cave.

Remettre cet argent dans le circuit des impôts et permettre à l’Etat d’investir ou continuer à le soustraire.

Le Monde est comme il est.

Quand on parle d’argent (terme grossier et sale, n’oubliez pas de vous laver les mains après en avoir touché), nous sommes obligés d’être pragmatique.

Préférez-vous que l’Etat touche 10 ou 100 millions ?

La gauche parle, la droite gouverne…

09:03 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

24/09/2010

Demain on court

run to run.JPG

 

La désormais très connue course « Run to run » à travers Carouge a lieu demain dans les rues de notre magnifique ville.

C’est déjà la neuvième édition.

Et un succès toujours plus important d’année en année.

Un cadre unique au cœur de la cité sarde.

Bref, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de sport.

Le PDC est l’un des premiers supporters des différentes associations sportives de la commune.

La preuve…

Nous avons demandé que la subvention soit revue à la hausse pour le club phare de la ville : Etoile Carouge.

Nous avons demandé que les locaux du club pugilistique soient réaménagés et agrandis.

Nous attendons une décision du conseil municipal pour l’attribution d’un chèque culture et sport de 200 francs pour tous les enfants de la commune.

Alors si vous aussi vous aimez le sport, nous vous attendons…

14:22 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

23/09/2010

Le grand jour pour…..Bertrand

5 Bertrand Buchs.jpg

 

Et oui, ce jour notre élu municipal Bertrand Buchs prête serment au Grand Conseil.

Qui ne le connaît pas ?

Depuis plusieurs années il se bat comme un beau diable pour que la démocratie ne soit pas un vain mot.

Il est perseverent, volontaire, déterminé.

Toujours pragmatique et doué d’un sens des responsabilités sans précédent.

Il est à l’écoute des citoyens, même si certains d’entre eux ne sont pas toujours très gentils.

C’est une force de la nature tant il a une résistance physique incroyable.

C’est aussi un grand timide qui ne le dit pas.

Son blog est devenu une légende.

Après tout ça que dire d’autre.

Ah oui, j’oubliais… Bertrand est aussi un père de famille de 4 enfants et un médecin rhumatologue reconnu pour ses bons soins.

Alors, si vous aussi vous êtes un farouche supporter de Bertrand, n’hésitez pas à venir le féliciter ce soir à 20h30 après qu’il ait prêté serment.

Il en sera très honoré.

Si au contraire vous ne l’aimez pas, alors laisser lui au moins la chance de se défendre dans une assemblée pas toujours facile à comprendre.

Félicitations Bertrand et bonne chance…

10:13 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

22/09/2010

Mauvaise journée…

socialiste2.JPG

 

Hier soir, le bon père Buchs c’est fait asticoter par les socialistes, pas contents, mais pas contents du tout.

Notre lecture sociologique, politique, philosophique de leur position sur les caméras de surveillance était, selon eux, fausse et tendancieuse.

Dont acte.

Mea culpa, mea maxima culpa.

Nous irons nous confesser à Sainte-Croix en demandant au père Alexis d’intercéder auprès du Très-Haut.

Et nous écrirons 100 fois les phrases suivantes.

« La prise de position des socialistes était limpide comme de l’eau de roche ».

« Si nous n’y avons rien compris, c’est parce que nous dormons pendant les séances ».

« Il ne faut pas avoir d’abord compris Kant, pour pouvoir apprécier la dialectique socialiste ».

« Le PDC est jaloux ».

« Le PDC est un petit parti de rien du tout ».

« Les Socialistes étaient ni pour ni contre ».

Zut, il ne faut pas écrire cette dernière phrase, aie, aie, aie, nous allons encore nous faire traiter de papistes enragés.

Bref, comme dirait une élue bien connue pour la couleur de ses cheveux : « Cela, reste flou ».

09:09 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

21/09/2010

Drôle de réaction.

benne.JPG

 

Il y a des jours comme cela. On ouvre son ordi et on tombe sur l’information du siècle.

Nous vous l’avouons, ce n’est pas tous les jours.

Mais quelque fois cela aide pour écrire ce sacré de sacré blog.

Alors merci à nos excellences du Conseil administratif.

Ils ont de la poigne et savent gérer nos finances.

Nous pouvons donc dormir sur nos 8 oreilles (et oui, nous sommes 4 auteurs, donc 8, bande de rigolos), mais mon Dieu, pas dans une benne à habits usagés.

Il semble qu’une horde de sans logis, qui s’avère au bout du compte se réduire à une personne, profite du confort relatif de ces containers pour dormir.

Bigre…

Il faut réagir.

Et bien c’est fait, nos Grandeurs ont décidé d’enterrer toutes les bennes.

CQFD.

Encore des travaux en perspective et des trous en vue.

Quant aux frais.

Nous sommes riches…

Nos 8 oreilles semblent distinguer comme un bruissement de rouspétance.

Du sport en perspective au prochain Conseil municipal.

 

PS : Quand aux incendies à répétition, bennes enterrées ou pas, même problème.

09:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

20/09/2010

Ecole de la Vigne Rouge : la nouvelle pédagogie

vigne rouge.JPG

 

Jeudi dernier, le Conseil municipal a voté à l’unanimité la construction d’une nouvelle école, la Vigne Rouge, qui sera construite au-dessus du Rondeau à côté du nouveau cycle de Drize.

Beau projet.

Les enfants carougeois ont de la chance.

Enfin presque, parce qu’en commission nous avons appris que le département de l’instruction publique ne voulait plus de jeux dans les cours de récréation.

Le pourquoi du comment, mystère et boule de gomme.

Trop de danger ?

Nuisances en dehors des heures scolaires ?

Pas assez pédagogique ?

Le PDC a immédiatement réagi et a demandé au Conseil administratif de passer outre et de faire installer quelques balançoires et toboggans, sans oublier un panier de basket et un but de foot. 

Et oui, nous sommes vieux jeu, cacochymes et nostalgiques de nos récrés d’antan. 

C’était bonnard de jouer aux nius, de piquer les plombiers des copains et de sauver sa corna.

09:25 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

17/09/2010

Epilogue…

fin.JPG

 

Deux heures de débat, des interruptions de séance (c’est fou ce que la gauche a comme besoins pressants, lorsque la droite discute devant les toilettes), des envolées lyriques, des rebondissements, des interprétations du règlement (entre nous : mauvais règlement à changer de toute urgence) et un vote nominal.

Les caméras de surveillance sont acceptées. Le PDC, le PLR et le parti du travail ont voté pour, un socialiste s’est abstenu.

5 caméras supplémentaires seront installées aux Tours de Carouge.

Le parti radical a suivi les demandes réitérées des Socialistes, qui dans les débats en commission et en public ont toujours déploré l’absence de caméras dans ce quartier, en déposant un amendement.

Le parti Ecologiste et Solidarité ont défendu un refus de principe.

Les Socialistes n’ont pas été plus clairs que mercredi soir lors du débat public.

« D’accord si vous engagez un policier municipal supplémentaire par caméra.

D’accord si vous ne filmez que de minuit à 6 heures du matin.

Les caméras ne servent à rien, car mal placées (alors où et combien ?).

Et, en fin de compte, même si vous acceptez les amendements, nous ne sommes pas sûrs de voter oui. »

Cette valse hésitation a été relevée par le PDC.

Une année après l’installation un bilan sera fait (amendement écologiste accepté).

Et pour ceux qui ne peuvent pas accepter cette décision, vous avez 30 jours pour récolter environ 1300 signatures.

11:44 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

16/09/2010

La grande solitude du parti socialiste

socialiste.JPG

 

Hier au soir, débat sur les caméras de vidéosurveillance.

Bonne ambiance, bon public.

Chaque parti, représenté au Conseil municipal, a 5 minutes pour exprimer ses convictions.

Le PDC, le PLR et l’UDC sont pour.

Les écologistes et une partie de l’alliance de gauche (Solidarité) sont contre.

Clair, net et précis.

Et le parti socialiste.

Nous n’avons pas encore compris sa position, malgré une bonne nuit de sommeil.

Nous sommes contre,  sans être contre, mais en étant d’accord sur le principe, mais pas dans ces conditions.

Une dialectique incompréhensible digne des grandes heures de l’Union Soviétique.

De ce magma idéologique, nous avons cru entendre que les roses pâles demandaient la pose d’un plus grand nombre de caméras et que 12 c’était franchement ridicule.

Plus à droite que l’UDC.

Mais, nous avons probablement mal entendu, partant du principe que le PDC roupille et qu’il est dur de la feuille.

Ce soir au Conseil municipal, la lumière sera faite et le parti Socialiste aura, probablement, le courage de s’abstenir.

Le PDC remercie par avance les camarades socialistes d’avoir gentiment accepter d’assumer la fonction de girouette.

La grande solitude de la steppe…

08:57 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

15/09/2010

Caméras de surveillance : Ce soir, venez tous à la salle communale

Caméra4.JPG

 

Grand débat public sur les caméras de surveillance, à la veille du vote du Conseil municipal.

Chaque parti pourra, en 5 minutes (nous l’espérons, mais avec certaines conseillères qui ont tendance à parler comme Fidel dans ces meilleures années, cela craint), donner son point de vue.

Certains partis risquent de danser le tango.

Surtout les socialistes qui sont divisés de chez divisés.

J’aimerais bien, mais je peux point.

J’ai envie, mais mon cerveau primitif me l’empêche.

Les caméras sont une atteinte à nos libertés (chœur écolo avec trémolos).

Il faut un règlement d’application tellement strict que les caméras ne serviront à rien (alliance de gauche et écolo, main dans la main).

Ok mais 6 à la place de 12 (socialistes qui veulent sauver la face et garder leurs électeurs).

Le PDC va simplement rappeler pourquoi il a déposé sa motion.

Les caméras sont une des facettes de la politique communale de sécurité.

Il faut prévenir, mais cela ne sert à rien si on ne peut pas punir.

Accepter, expliquer, excuser, un peu court.

A un moment, il faut être sévère.

La même chose que dans une famille.

Quant à l’atteinte aux libertés, alors là nous rigolons.

Vous entrez dans un grand magasin, vous êtes filmés, vous retirez de l’argent, vous êtes filmés, vous prenez les transports publics, vous êtes filmés, vous vous déplacez en voiture, vous êtes filmés, vous possédez un téléphone portable, vous êtes géolocalisés, votre ordi est espionné…

Les caméras de surveillance ne permettent pas de voir en temps réel les citoyens. Leurs visages sont floutés. C’est seulement à la demande d’un juge d’instruction que les images pourront être utilisées.

Et cela marche.

Demander aux partis de gauche et aux syndicats qui gèrent la maison des associations. Depuis qu’ils ont installés des caméras (sans règlement d’application), on ne pique plus leurs ordinateurs.

Alors…

08:46 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

13/09/2010

La rentrée…

rentrée.JPG

 

OK, ce n’est pas une information de première main et de toutes façons cela date.

Mais, il y a quand même un tout petit fond de vérité.

Et oui, le retour des artistes a lieu le 16 septembre.

D’abord le cirque KNIE, la vogue (sur le thème du cirque) puis le conseil municipal de Carouge.

Le spectacle est gratuit. La sono pas terrible, la déco un peu vieillotte, mais les artistes sont de première.

Le PDC va présenter deux nouveautés.

Aujourd’hui on vous en révèle une.

L’autre demain, il ne faut pas être trop impatient. Comme cela on garde de la matière pour faire le blog.

 

Nous allons demander que la nouvelle zone 20 km/h soit équipée pour les aveugles et malvoyants.

Et oui, les mandataires ont complètement oublié cette catégorie de la population (environ 150 personnes à Carouge), malgré l’intervention de plusieurs associations.

Cheminer le long d’une rue sans trottoir et surtout sans indication au sol est très dangereux pour les aveugles (par exemple à la sortie du parking de Sardaigne).

Un oubli qui doit être réparé et rapidement.

10:13 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

08/09/2010

La vogue est finie, place au 225ème…

anniversaire.JPG

 

L’année prochaine, point de vogue mais une grande kermesse.

Pendant 10 jours, Carouge fera la fête, 225ème anniversaire de sa fondation par Victor-Amé III.

Une grande fête par génération.

Tous les 25 ans, un événement qui doit rester dans l’esprit des citoyens.

Les villes de Turin, Nice et Chambéry seront associées.

Un gros boulot de la part de bénévoles enthousiastes sous la direction magnifique de Claude Morex.

Chapeau bas.

Cela va coûter bonbon, 2’300’000 francs.

C’est pourquoi ces cérémonies doivent être plus qu’une fête, aussi belle soit-elle, mais aussi le départ d’autre chose.

Un projet pour les 25 prochaines années.

Et là, nous attendions que la Conseil administratif fasse preuve d’imagination.

Nous avons cru à un miracle lorsqu’il nous a proposé de décliner toutes les activités culturelles de l’année sur le thème du 225ème.

Malheureusement, pas d’idées directrices, mais une simple augmentation des crédits et un feu d’artifice le 1er août.

Rien sur la tolérance religieuse, rien sur l’urbanisme au XVIIIème siècle, sur la création d’une ville en relation avec le nouveau quartier Praille-Acacias-Vernets.

Aucune connections avec les écoles.

Rien de créatif.

Quelque chose qui reste, une idée, une réalisation qui puisse être portée pendant 25 ans.

Le PDC va se battre pour que le CA revoie sa copie.

2 millions oui, mais pour autre chose qu’une simple fête.

09:33 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

03/09/2010

Et que la fête soit belle…

vogue.JPG

 

C’est parti.

Cette fin de semaine la vogue de Carouge vous attend.

Barbe à papa pour tout le monde, petits verres de blanc, re-création du monde autour d’une bonne chopine, avec ou sans sa copine.

Vogue signifierait festoyer, faire la bringue, bref se défouler un peu les gambettes.

Au tout début, elle avait lieu pour la fête paroissiale, soit chez nous le week-end le plus proche du 14 septembre (fête de la Sainte-Croix).

Et comme le jeûne genevois est venu tout compliquer, la vogue prend ses quartiers un peu plus tôt.

Bref la notion religieuse n’existe plus. En fin de compte, elle a toujours été un prétexte pour se retrouver, dans la communauté, une fois par an.

Et nous voyons mal le comité d’organisation se rendre à l’église pour demander la bénédiction du Très Haut.

Cela en ferait rigoler plus d’un.

 

Les Carougeois vous invitent.

La porte est grande ouverte, il y a de la lumière, la table est mise, venez…

09:02 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

01/09/2010

Assurance maladie : L’escroquerie du siècle

assurance maladie2.JPG

 

Vous payez trop depuis au moins 5 ans.

Vous voyez vos primes augmenter inexorablement chaque année (sauf l’année de la votation sur la caisse unique, comme par hasard).

Il suffit de demander une hausse pour qu’elle soit acceptée.

Vive les caisses maladies.

Une arnaque.

Paraît-il qu’elles ne sont pas aimées. Peuchère et pour cause.

Il semble que nous n’avons rien compris et qu’elles nous aiment.

Vos sous, où sont vos sous. Vous pouvez les réclamer à corps et à cris, disparus.

Pire que le bonneteau.

Tout dans les réserves et rien dans les poches.

L’Etat ne peut rien faire.

C’est normal ?

Et oui, les députés fédéraux ont oublié de mettre une limite vers le haut.

Alors comme Assura on peut avoir 102% de réserve.

Joyeux carougeois, vous êtes des moutons prêts à être tondus.

Alors que faire ?

Faire jouer la concurrence et punir les assurances filous.

Changer, ne plus rester chez elles.

Nous allons vous aider.

Cet automne nous organiserons une soirée sur le thème de l’assurance maladie, comme nous l’avons fait en 2009.

Sans grand succès, malheureusement.

Mais cette fois, nous le sentons, la foule sera au rendez-vous.

08:40 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange