31/08/2010

Tambourine… LE consensus !?!

HEG.JPG

 

Une vraie « télé novelas », une histoire sans fin et sans fond.

Qui détient la vérité, qui manipule qui.

Des promesses non tenues et des habitants qui commencent à en avoir ras la patate.

A notre demande, le PDC a déposé, devant le Grand conseil, une interpellation urgente écrite le 26 mai 2010 (IUE 968).

La réponse (IUE 968-A) vient de nous parvenir et franchement il faut avoir lu Kant dans le texte pour arriver à comprendre le fond de la pensée du Conseil d’Etat.

Il est admis que la révision du PLQ n° 28566 adopté en 1994 a bien été entamée en 2006 et est toujours en cours.

Que deux projets sont proposés et qu’il faut en discuter.

Allons de l’avant mais pas trop vite. Il ne faut pas pousser mémé dans les orties.

Mais au sujet du bâtiment de la discorde (Haute école de gestion), circulez, il n’y a rien à voir.

Citons dans le texte (sic) : « C’est dans ce contexte et pour permettre la recherche d’une solution consensuelle pour l’aménagement de ce quartier, tout en préservant la capacité des HES et de l’Université à se développer sur le site, que l’autorisation de construire relative à ce bâtiment a été délivrée au mois de mai 2009 (DD 101 605) et que le PL 10516-A relatif au crédit de construction dudit bâtiment a d’ores et déjà été présenté au Grand Conseil. »

Rappelons, juste pour mémoire, la demande des habitants, relayée par une motion signée par l’ensemble de la commission de l’aménagement était de déplacer ce bâtiment sur une autre parcelle et de débuter, enfin, des travaux d’aménagement du quartier (place publique, plan de circulation, commerces…).

Le 21 septembre 2006, le Conseil d’Etat annonçait qu’il allait procéder à une révision du PLQ, à une réactualisation du programme de l’Université et des HES et qu’il allait proposer un projet de déclassement de la parcelle propriété de l’Université (le long du chemin vert soit à 100 mètre à vol d’oiseau de la Tambourine).

Et puis, plouf, plus rien.

Alors la solution consensuelle, nous fait bien rire.

On passe en force, en parlant de consensus.

Vive la démocratie…

10:54 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

16/07/2010

Politique : Un déficit de confiance…

politique2.JPG

 

« Tous des vendus, des pourris, des moins que rien.

On se demande bien pourquoi ils se font élire.

Moi, je pense autrement.

Je sais…

Alors présentez- vous aux élections ?

Vous n’y pensez pas, je ne crois plus au système démocratique et de toutes façons, je n’ai pas le temps. »

 

Sacré déficit de confiance.

Les politiques s’en rendent bien compte et ont tendance un peu à paniquer.

Au lieu de démontrer que les règles démocratiques fonctionnent et qu’elles sont faciles à utiliser, ils inventent une autre relation avec leurs électeurs.

 Ils se mettent en marge du système et donne un pouvoir direct, en dehors de tout contrôle, aux citoyens.

Les contrats de quartiers, les conseils de quartiers, idée dangereuse, lorsque la liberté sans contrainte rejoint le totalitarisme.

La seule façon de restaurer la confiance s’est d’être transparent.

Un programme clair, une ligne de conduite logique, et surtout montrer que les idées exprimées sont mises en pratique par des propositions.

Le fait de vous parler régulièrement par l’intermédiaire de ce blog est une des pistes à suivre pour restaurer cette confiance.

Voilà ce que nous faisons.

Voilà ce que nous proposons.

Nos succès, nos échecs.

Simple…non ?

08:34 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

14/07/2010

Les oranges aiment les tomates…

orange.JPG

 

Même si lors de la finale de la coupe du monde les oranges ont préféré taper sur tout ce qui était en rouge.

Vous aimez les tomates ?

Vous appréciez les maraîchers ?

Vous adorez Carouge ?

Alors venez à la fameuse Fête de la tomate du 16 au 17 juillet.

La cité sarde accueille à la rue Blavignac et ses alentours cette manifestation organisée depuis 1999 par l’Union Maraîchère de Genève.

Les maraîchers vous attendent avec leur chemise arborant le label «Genève Région Terre Avenir».
Plus de 70 sortes de légumes. 50 variétés de tomates.

Les produits du terroir genevois seront à l’honneur.

Et pour ceux qui n’aiment pas les légumes, il y aura aussi miel, absinthe (distillation en direct), fromage de chèvre, jus de pommes, confitures, huiles, macarons, longeole IGP, cardon AOC…

Quelques vignerons genevois représenteront leurs domaines viticoles.

Encore une belle fête à Carouge. Une belle fête paysanne dans son sens le plus noble.

Ces fameux paysans si souvent décriés mais si important pour notre pays.

Ce sont eux les vrais écologistes, eux qui travaillent la terre pour en sortir de magnifiques produits, eux qui entretiennent nos paysages.

Finalement, ne devrait-on pas aménager des jardins potagers sur les toits des tours du projet PAV ?

09:22 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

12/07/2010

Personnes âgées : Quelle est la solution ?

vieux.JPG

 

Tout le monde vous le dira, vous le répétera, ce n’est pas facile de devenir vieux.

Oui mais quand sommes-nous vieux ?

L’âge de la retraite, à partir de 80 ans ?

Lors de la première chute, sans raison ?

Lors de la mort du conjoint ?

Perte d’autonomie, solitude, pas simple.

Et nous, partis politiques, que faisons-nous pour eux.

Pas grand-chose à part construire des EMS, des D2 et subventionner les clubs des aînés. A chaque fois des structures qui mettent en marge nos ainés.

Madame Wermeille (parti écologiste) a demandé que la commune recense ce qui est fait et qu’elle imagine autre chose.

Démarche essentielle, mais dont les résultats déçoivent.

Quels sont leurs besoins, leurs désirs, leurs souhaits.

Nous n’en savons rien.

Meilleures intégration dans les immeubles, adaptation des appartements, système de veille, accès aux commerces, aux transports, cheminements adaptés avec un nombre de bancs suffisant, bénévolat.

Une vraie politique pour nos ainés doit voir le jour.

Le PDC fera dès la rentrée des propositions concrètes.

09:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

09/07/2010

L’été sur la place du Marché…

marché.JPG

 

Cela pourrait être une chanson, une scène de film.

Imaginez…le soir…des tables, des chants, des discussions, des familles qui déambulent, des enfants qui courent.

Le bonheur.

Le Sud.

Pas besoin de partir.

Et nous attendons toujours la mise en place du projet de rues piétonnes.

Il y a 4 ans, la gauche lance une initiative. Succès sur toute la ligne.

Monsieur Maulini (parti écologique) se bat alors comme un beau diable pour trouver une solution qui convient à tous les partis.

Un magnifique consensus (fermeture à la circulation du côté cinéma BIO de la place et fermeture de la rue Saint-Joseph jusqu’à la place du Temple) est trouvé.

Le projet est voté, l’initiative est retirée.

Et nous attendons.

Monsieur Maulini revient à la charge et demande de na pas attendre les études de faisabilité, les projets des architectes, urbanistes, circulologues et rondpointologues.

Une installation provisoire est demandée.

Nous attendons.

L’été est magnifique.

Cela aurait été une chouette expérience…qui attendra peut-être l’été prochain.

08:46 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

08/07/2010

Zone 20 km/h : Zut…on y avait pas pensé

zone 20bis.JPG

 

Nous espérons que vous avez passé une très bonne nuit.

Dans les brumes des bières et du foot.

Nous imaginons que les supporters allemands ont du rêver à ce traitre de Paul le poulpe.

Hier, nous vous annoncions un scoop.

Le voilà, tout chaud, tout croustillant.

Toujours au sujet de cette sacrée zone 20 km/h.

Et bien la commune a complètement oublié les aveugles.

Plus de trottoirs, plus de repère, de multiples obstacles, qui ne ralentiront pas les voitures, mais qui vont les décontenancer.

Personne n’y a pensé, nous les premiers.

Il va falloir repenser le concept, se triturer les méninges et probablement mettre des repères, au sol, pour pouvoir guider les aveugles.

Madame, messieurs les Conseillers administratifs, ne perdez pas courage, vous allez y arriver, il suffit de tout reprendre à zéro et de ne surtout pas écouter les spécialistes…

08:21 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

07/07/2010

Faut-il tout décider !!!

zone 20.JPG

 

La Julie en a parlé l’autre jour.

L’aménagement de la rue Jacques-Dalphin, de la Filature et de la Place du Temple ne plaît pas.

Madame Molinari (parti écologique) s’est battue pour  demander que le Conseil municipal participe au choix du mobilier urbain et à la répartition des places de parking.

Le Conseil administratif a répondu que cela ne rentrait pas dans les prérogatives du Conseil municipal.

En 2007, le PDC avait initié le concept de zone 20 km/h en déposant une motion demandant l’application de cette mesure sur la rue de Jacques-Dalphin.

Il a, par la suite, avec le soutien du parti Ecologique, demandé que cette rue soit équipée de façon que les voitures ne puissent pas physiquement avancer à plus de 20 km/h.

Il a fait remarquer que les places de parking prévues risquaient de cacher la vue d’enfants et augmentaient le risque d’accidents graves.

Par exemple, les équipements qui ont été posés après le restaurant de l’Olivier de Provence (plantes en pot) sont aberrants. L’automobiliste va suivre un trajet rectiligne donc regarder devant lui, il n’aura aucune vision des bords de la route (rappelons que les trottoirs n’existent plus) et un enfant que débouchera brusquement ne pourra pas être évité.

Il faut donc des chicanes, des passages étroits, un aménagement qui décontenance les automobilistes, les obligeant à rouler au pas. Le cheminement doit être tellement compliqué que les usagers réfléchiront à deux fois avant de revenir. C’est la définition du concept zone 20.

Que cela plaise ou déplaise au Conseil administratif.

Ce genre de réflexion fait partie du travail des Conseillers municipaux.

 

Demain nous allons vous révéler un autre gros oubli.

Suspense, comme dans les feuilletons d’antan.

08:10 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

05/07/2010

Mais à quoi peuvent donc servir les communes ?

mairie.JPG

 

A pas grand-chose ?

A empêcher les cantons de fonctionner ?

A part voter un budget, nous n’avons pas l’impression que l’avis des élus soit d’une grande utilité.

A Carouge plus de 50 % des Conseillers municipaux ont démissionné en 3 ans.

A chaque fois, le même constat. Trop de temps consacré, aucun pouvoir de décision.

Pas de vision d’ensemble.

Des projets votés, des chantiers qui traînent, et un résultat à l’opposé de ce qui a été proposé.

L’emprise de l’administration cantonale est trop forte.

Les contraintes réglementaires multiples.

La Commune est sous tutelle.

Elle est considérée comme n’étant pas capable de penser son urbanisme et son futur.

Alors, elle a tendance à déprimer, puisqu’on ne lui fait pas confiance.

Et comme elle est tenue à dépenser ce qu’elle a gagné alors elle le fait sans discernement, sans cohérence, en gonflant son personnel et en se lançant dans de grands travaux de génie civil.

Quel gâchis !!!.........non ????

08:24 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

02/07/2010

La politique entre parenthèse…

vacances.JPG

 

Dès ce soir, la politique communale se met en habits de plage et tongs.

Un dernier cortège des promotions, flonflons et saucisses, manèges et autos-tamponneuses et puis tout va être oublié jusqu’en septembre.

Chaleur, lenteur, hébétude, sieste.

Bruit du vent.

Période bénie ou enfin la réflexion peut se faire.

Les mauvaises langues diront que de toute façon la réflexion est toujours aux abonnés absents.

Possible.

Probable pour les autres partis, impossible pour le PDC.

Espérons que nos trois Grâces ne profiteront pas de ce grand et long silence pour prendre quelques décisions, en catimini.

L’abandon, en plein été, de l’opposition communale au CEVA nous est resté en travers de la gorge.

La torpeur et la canicule n’avait pas réveillé les ardeurs des Conseillers municipaux.

Tout passe, silence, on ne peut pas entendre les cigales.

09:09 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

01/07/2010

Ouvertures et fermetures…des classes

école2.JPG

 

Manque de place à l’école des Promenades.

Manque de place à l’école des Pervenches.

Prévisions pessimistes, afflux de bambins.

Comment faire ?

Construire, rehausser, contenairiser.

L’Etat prévoit, la commune paye.

Trop de place à l’école Jacques-Dalphin.

Pendant de nombreuses années, trop de places à l’école du Val d’Arve.

L’Etat gère, faites confiance.

Disons-le clairement, les prévisions du nombre de classes nécessaires sont notoirement folkloriques.

A chaque fois il y a erreur.

Les enfants imaginés sont encore dans les limbes.

Les familles se révèlent des couples avec chien, canari et chat.

A chaque fois la même litanie du Conseil administratif.

A chaque fois, les mêmes remarques des Conseillers municipaux.

C’est comme cela.

L’Etat, dans sa grande sagesse, est omniscient et la commune doit se taire et payer.

Et si pour une fois, nous décidions de faire autrement.

Demander à l’Etat des dédommagements en cas de mauvaises prévisions ?

09:42 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

30/06/2010

Caméras de surveillance : Perpétuel recommencement…

Caméra3.JPG

 

Episode 24’567 de la longue saga des caméras de surveillance.

Nos amis islandais sont pires jaloux.

Une pétition, avec plus de 200 signatures, a été prise en considération lors de la dernière séance du conseil municipal.

Elle demande l’organisation d’un débat public avant que le Conseil ne se prononce.

La Gauche suggère un renvoi en commission, selon la technique déjà longuement décrite (cf : épisodes précédents) tiré du parfait manuel du bon joueur de rugby.

La Droite demande le renvoi au Conseil administratif pour une organisation rapide de cette joute verbale.

Cette proposition l’emporte.

Nous allons donc en découdre et cela ne nous fait pas peur.

Mais de grâce arrêtons de vouloir perdre du temps.

La Gauche refuse le débat depuis des mois et a le culot d’en faire porter le chapeau à l’Entente.

Un débat public ne va rien amener de nouveau.

Les arguments sont connus.

De toutes les façons, la décision finale du Conseil municipal sera contestée par un référendum.

En cas de oui, l’Entente partira en campagne référendaire.

En cas de refus, le PDC défendra sa motion devant le peuple.

Mais qu’est-ce qu’on attend (air connu…) ?!?

08:28 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

29/06/2010

Blog : Vive la concurrence…

blog.JPG

 

Nous nous sentions un peu seul dans cette vaste blogosphère carougeoise.

Pas le plus petit parti politique concurrent mais néanmoins amis.

Impossible de polémiquer, d’attaquer, de poser des chausse-trapes, de lancer le faux pour récolter le vrai.

Depuis hier, terminé, enfin de l’action.

Nicolas Walder, notre entrepreneur social favori, part en bataille.

Les Verts doivent rougir de plaisir.

Et puis le titre : Carouge la magnifique.

Classe, aristocratique, tendance, pas popu pour un sou, le dessus du panier.

Le PDC est franchement jaloux.

Il va falloir nous ressaisir.

Nous autres, entrepreneurs pas sociaux, nous tremblons dans nos chausses.

Nous allons être démasqués, fessés, mis au pilori.

SES (Super Entrepreneur Social) est arrivé.

Notre trouillomètre est à zéro...et le votre ?!?

08:47 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (5) | La griffe orange

28/06/2010

Les promos…

manèges.JPG

 

Génial, l’année scolaire se termine.

Les cahiers au feu, la mégotte au milieu.

Le Conseil municipal va se mettre au vert pour deux mois.

Pour mieux préparer la dernière ligne droite avant les élections.

Il en a bien besoin.

Usure, fatigue, multiplications des démissions.

Plus de la moitié des élus, de 2007, se sont faits remplacés.

Inquiétant.

Mais revenons aux promos.

Sacré souvenir d’enfance.

Un moment essentiel dans la vie d’un gosse.

Et encore mieux cette année, puisque grâce au PDC les manèges seront gratuits durant toute la journée.

Plus de soucis pour les familles à petits revenus.

Les autos tamponneuses à l’œil, les carrousels itou.

Le pied géant.

Vive la barbe à papa…

11:29 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

25/06/2010

Logements : la mixité…

mixité.JPG

 

Mot moderne, tendance, hip...la mixité.

Toutes les classes sociales mélangées, plus de problèmes sociaux.

Génial, mais est-ce simplement une vue de l’esprit ou encore un de ces concepts politiques légèrement foireux ?

Le PDC a déposé, hier soir, devant le Conseil municipal une motion demandant une vraie mixité sur la parcelle appelée les Familia (à côté de l’école du Val d’Arve).

Le Fondation Emma Kammacher veut construire 7 immeubles LUP, soit 300 logements sociaux.

La mixité, selon cette fondation, est largement une vue de l’esprit.

Des très pauvres avec des un peu moins pauvres, saupoudré de presque pauvres.

La gauche s’est rendue compte, un poil trop tard, que ce projet allait conduire à de vrais problèmes sociaux, dans un quartier déjà à problème.

Il fallait trouver une solution qui permette la construction tout en imaginant une autre façon de voir les choses.

La loi sur les Logements à Utilité Publique (LUP) permet de construire tous types de logements dans le cadre d’un projet, en respectant un certain quota.

La Fondation Emma Kammacher a l’obligation, par ses statuts, de n’édifier que des LUP.

La motion PDC demande donc que le Conseil administratif négocie avec cette fondation pour devenir un vrai partenaire dans ce projet. Il serait imaginable que la commune devienne propriétaire d’un ou deux bâtiments.

Cette motion a été acceptée par 27 oui et 2 abstentions.

Mais pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps pour ce rendre compte du problème ?

Il semble que poser la question de la mixité n’est pas politiquement correct…

08:54 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

24/06/2010

Constituante : un représentant carougeois assermenté aujourd’hui.

Jean-Philippe Terrier.JPG

 

Preuve de la bonne santé de notre section.

Même si certains pensent le contraire.

L’entrée dans l’assemblée constituante de Jean-Philippe Terrier.

Lui qui est vice-président de notre association.

Après avoir obtenu d’excellents résultats lors de l’élection au Grand Conseil l’an passé.

Aujourd’hui, ce n’est pas une surprise de le voir siéger dans un hémycycle de cette importance.

Sa sagesse exemplaire n’est pas une légende.

Il saura certainement être une force de proposition qui allie bon sens et responsabilité.

Nul doute qu’il prendra en considération les problématiques liées aux communes et à leur rôle dans l’état.

Ce rôle, qui semble-t-il devient celui d’observateur plutôt qu’acteur.

Notre section aura un nouveau porte-parole de qualité.

Il fera briller les couleurs de Carouge au-delà de notre frontière communale.

Jean-Philippe, c’est à toi….

11:26 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange