26/05/2010

Y a-t-il une vie en dehors du « Carougeois »

journal.JPG

 

A chaque fois que paraît cet auguste journal, nous lisons avec avidité les comptes rendus du Conseil municipal.

Nous espérons un signe, un commentaire, une petite reconnaissance.

Et à chaque fois, nous nous faisons talquer par ce bastion de l’orthodoxie radicale.

Mauvais carnet assuré.

Au coin, bougre d’âne.

Mais que faire…

Créer un groupe sur Facebook.

Saisir la commission des droits de l’Homme de l’ONU.

Ne plus intervenir lors des séances !

Entonner des Te Deum sous les fenêtres du rédacteur en chef !

Précipiter la création du PLRDC !

Souscrire à l’édification d’une statue aux conseillers administratifs radicaux, qui pourrait remplacer le monument aux Communes Réunies !

Terrible dilemme.

Nous n’en pouvons plus.

A l’aide Tac-Tac, aime-nous…

09:25 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

25/05/2010

Fête des voisins : Au centre l’humain

fête voisins.JPG

 

Ce soir c’est la fête des voisins mais pas que ça.

C’est aussi la fête des copains, celle des locataires et celle des propriétaires.

Bref….c’est la fête et tant mieux.

Dans le contexte actuel (marée noire, crise en Grèce, etc…) cela ne fait pas de mal de s’en jeter un petit derrière le gosier.

Et puis surtout c’est l’occasion de croiser ceux qui n’ont pas les mêmes horaires que vous.

De découvrir un peu de l’autre, de ses passions et de ses activités favorites.

C’est aussi faire connaissance, partager et donner un côté humain à notre vie parfois très solitaire.

Les temps changent.

Avant c’était les rencontres à la messe, maintenant c’est la fête des voisins.

Et bien tant mieux et pourvu que cela dure.

Alors n’oubliez pas d’aller fêter avec vos voisins !!!

10:51 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

20/05/2010

La famille Selimi : Expulsion !?!

expulsion.JPG

 

Il faut que vous lisiez de toute urgence le « Matin » de ce jour.

Sur 2 pages, monsieur Alard du Bois-Reymond, patron de l’Office des migrations, parle de cette affaire.

Conclusion : ils doivent partir. Impossible de considérer leur situation comme un cas de rigueur.

A la porte et bon voyage.

Que la commune de Carouge, la République et canton de Genève et des conseillers nationaux les soutiennent, inutile.

Le règlement c’est le règlement.

Circulez, il n’y a rien à voir.

Le malheur de la famille Selimi, c’est de venir d’un mauvais pays. Enfin de compte d’un pays qui n’existait même pas, le Kosovo.

Et ils ne sont pas les seuls.

Des milliers de personnes vivent « au noir » à Genève, en travaillant et en payant leurs charges sociales, leurs impôts, leurs assurances maladies.

Pour la plus grande majorité, ils viennent d’Amérique Latine.

Pérou, Colombie, Brésil. Pays semble-t-il bizarre, probablement zone de non droit pour notre magnifique administration fédérale.

Ils sont en dehors du cercle des pays amis, alliés, ils ne sont pas comme nous.

Question à cent francs : pourquoi les personnes qui ont un travail ne peuvent-elles pas obtenir un permis ?

La famille Selimi ne sera certainement pas expulsée, simplement parce que c’est le canton qui exécute cette décision et qu’il ne le fera probablement pas.

Réponse de ce bon monsieur du Bois-Reymond à la question « Et si le canton de Genève refusait de vous écouter. » : Il y aurait une famille de clandestins de plus, et il y en a déjà pas mal.

Après moi le déluge.

A nos politiciens de régler cette situation inique ?

En fin de compte, ce sont eux qui commandent l’administration, non…

08:53 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

19/05/2010

Dernières nouvelles du front…des caméras de surveillance

rugby2.JPG

 

Nous avions, dans une vie antérieure, comparé la gauche à une équipe de rugby.

Hier soir, l’Alternative a atteint le niveau de l’équipe de France ou des All Blacks.

Un jeu en touche magnifique, un coup de pied de plus de 50 mètres pile dans la zone des 22.

Donc, résumé des épisodes précédents (plus fort que les « Feux de l’Amour »).

Nous pensions, en bon PDC, que la messe était dite.

Non, les caméras de surveillance repartent pour un tour en commission.

Comme le disait un grand philosophe chinois,  « reculer devant l’obstacle est un signe de couardise et une assurance de se casser la gueule ».

Le débat devant le peuple est remis à un jour meilleur.

Cela sent un flottement certain, le genre : je suis ni pour ni contre bien au contraire.

Lorsqu’enfin le Conseil municipal pourra en séance faire le débat que tout le monde attend, il faudra absolument venir.

Ce soir là, vous pourrez assister à un numéro de contorsionniste plus fort qu’au cirque Knie.

Etonnant…….non ?!?!

08:34 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

18/05/2010

Caméras de surveillance : La messe est-elle dite ?

Caméra2.JPG

 

Courage : ce soir nous remettons, en commission de la sécurité, la compresse sur l’installation des caméras de surveillance.

Enième palabre, marchandage.

Pas 12 caméras, mais 6.

Pas là mais ici.

Filmant de 18heures à 2 heures du matin.

Non, oui, peut-être.

Pas très courageuse l’Alternative…

Allez un peu d’audace…

Vous êtes contre, très bien, alors il est inutile de perdre toutes ces heures en commission.

On vote et le tour est joué.

Mais nous avons l’impression que vous avez peur de dire non, qu’au fond de vous-même vous êtes pour et que vous imaginez une façon de vous en sortir avec les honneurs.

De nouveau, allez !!! Un peu de poils au … et dites oui.

Ne tergiversez pas, cela ne sert à rien, de toute façon vous avez perdu les élections.

09:38 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

17/05/2010

Et la propreté …

ordures.JPG

 

Depuis quelques mois, changement de cap pour le ramassage des ordures dans le vieux Carouge. Fini le gros camion poubelle, arrivée de vélos ramasseurs.

Idée intéressante, permettant une diminution des nuisances sonores et surtout un partenariat avec l’association Partage.

Mais comme souvent le diable se cache dans le détail.

Les containers ne peuvent plus être utilisés. Et oui… essayez de renverser ce truc pour déverser les sacs dans la remorque des vélos.

Donc il faut transvaser à la main tous les détritus.

Pas très pratique et physiquement usant pour les employés de Partage.

Décision a été prise d’interdire les containers et de demander aux habitants de mettre directement leurs sacs sur le sol devant les allées.

Génial.

Le problème c’est que quelques uns les déposent la veille sur la voie publique, même dès midi.

Esthétiquement on peut repasser, mais bonheur assuré pour les chats, les corneilles et les rats, ainsi que certains fêtards avinés et en manque d’imagination.

Sacs éventrés, détritus se baladant, odeurs nauséabondes.

Ne devrait-on pas revenir à la situation antérieure ?

08:58 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

11/05/2010

Au menu, ce soir...

cm.JPG

 

Nous sommes certains que vous n’avez rien de prévu ce soir.

Alors n’hésitez pas et venez voir le spectacle qui marche.

La grande messe mensuelle de Carouge.

A 18h30, le Conseil municipal se réuni à la maison Delafontaire.

31 convives qui attendent avec impatience le menu du jour.

Suspense garanti, retournement de situation, fourberies de Scapin, volée de bois vert, alliance de circonstance, meurtre au troisième acte et réconciliation générale au carnotzet.

Ce soir, les partis vont donner leur avis sur les comptes 2009.

Passage obligé.

Morceaux de bravoure littéraire.

Le budget 2011 risque d’être chaud.

3 ans de bénéfice (8, 21 et 18 millions), possiblement entre 8 et 10 millions cette année.

Il est donc temps.

Il est vrai que la population a refusé en 2009, une proposition de baisse des impôts, à une très courte majorité.

Mais les prévisions étaient très pessimistes.

Les comptes 2009 ont mis en évidence que la situation financière de la commune est saine et cela probablement pour de nombreuses années.

Alors, n’hésitons pas.

Le PDC va proposer une baisse de la taxe professionnelle, au minimum de 25%, et une baisse du centime additionnel (-1 centime).

08:49 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

10/05/2010

Le Bronx carougeois

daniel-gevril.JPG

 

Mon pauvre monsieur Gevril.

Vous, un honnête peintre et professeur de dessin.

Savez-vous que la rue qui porte votre nom est devenue un non lieu, une zone de perdition. La nuit ; la noirceur de l’endroit, le manque de lumière, les cris, les bruits lugubres (le cimetière est juste là) font fuir le badaud.

Couvre feu à la tombée du jour.

Chacun se claquemure. La maréchaussée a depuis longtemps abandonné l’endroit.

Loups garous, goules, peuplent les cauchemars des habitants.

Enfin, c’est ce que nos autorités communales nous ont raconté pour faire voter un crédit de 150’000 francs afin de sauver les habitants.

Le théâtre comme exorcisme.

La compagnie Zanco arrive.

Zorro de la scène, sauveur de la veuve et de l’orphelin.

Enfin vous êtes arrivés.

Ouf.

Le problème, c’est que les habitants n’ont rien demandé, qu’ils se sentent en sécurité, que la sécurité règne. Enfin de compte tout va bien dans le meilleur des mondes possibles.

Alors penser que le théâtre de rue va leur servir de psychothérapie les énerve.

Un peu vexé.

C’est fou le nombre d’idées saugrenues que les édiles peuvent inventer pour avoir l’impression d’exister et surtout de faire quelque chose.

Habitants de la rue Daniel Gevril ne vous faites plus de mouron, madame Von Haller (De Haller en version francisée) s’occupe de vous.

09:12 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (12) | La griffe orange

07/05/2010

Préparez vos maillots de bain, la piscine ouvre

piscine.JPG

 

Le printemps est encore bien présent (on dirait presque l’hiver tellement il fait froid) mais la piscine de la Fontenette ouvre ses portes ce samedi.

Quelle joie de penser que l’on va remettre nos magnifiques maillots de bain.

Redonner de la couleur à notre peau.

Retrouver nos bouées gonflables.

Mais bon il y a aussi un autre aspect non négligeable !

Il faut impérativement entamer un régime avant que tout le monde ne s’aperçoive des méfaits des excès hivernaux.

Finalement, est-ce bien important !?!?!

L’essentiel est tout autre. Se retrouver en communauté, partager et échanger avec tous ceux que l’on n’a pas revus depuis l’été dernier.

Bref.

Retrouver une certaine vie sociale et de plus en tenue légère.

Que du bonheur.

Ah, au fait, pour partager ce bonheur il ne vous en coûtera pas si cher que cela.

Oui, le PDC avait déposé une motion en 2009 pour qu’un tarif « famille » soit mis en place.

Et comme à Carouge il y a non pas une mais deux piscines (Fontenette et Pervenches), nous avons également demandé que soit instauré un abonnement annuel.

C’est maintenant chose faite et c’est aussi cela faire de la politique.

Alors, bonne baignade.

09:47 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

06/05/2010

Sous les gravillons…la mer

gravillons.JPG

 

Il semble que le retour aux sources est à la mode.

Les urbanistes sont en train de repenser notre relation avec un élément essentiel, la terre.

Arrêtons de bétonner, de goudronner, revenons en arrière et réintroduisons le gravillon.

A Carouge, cette idée est à l’honneur.

Géniale.

Tiens si vous passez par chez nous, arrêtez-vous rue Jacques-Dalphin à la hauteur du Temple.

Vous allez pouvoir vous imprégner de cette culture New-Age.

Gravillons par ici, gravillons par là.

Devant le restaurant « l’Olivier de Provence », le summum, la terrasse « gravillonnaire ».

Bien vu, ces machins ayant le pouvoir surnaturel de se promener, c’est le petchis lorsque les clients entrent dans l’estaminet. En plus, bonjour les dégâts si Mesdames vous ne porter pas des chaussures de montagne. On signale déjà un vol plané.

En outre, les mamans peuvent déjà commander des poussettes 4x4 et les handicapés faire demi-tour.

Bref pratique de chez pratique.

L’esthétisme avant tout.

Mais à carouge, c’est bien connu, nous faisons confiance aux spécialistes….

09:54 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

04/05/2010

Ouverture

union.JPG

 

Il est vrai que Carouge est le centre de l’univers et que la gare de Perpignan n’est rien.

Nous pourrions nous suffire à nous-mêmes et imaginer de créer la république carougeoise.

Passer le pont et entrer sur le territoire genevois donne à certains une réaction proche de l’attaque de panique.

Et imaginer aller à Veyrier, ça c’est trop, impossible on risque de prendre le Salève sur la tête.

Il paraît que le FLP (Front de Libération de Pinchat) a été créé, et que des âmes noires et damnées travaillent pour le rattachement de ce bout de terre à Carouge.

Mais…

Ne faut-il pas s’ouvrir un peu et se dire que la force vient de la diversité.

Chaque commune dans son coin, alors que les problèmes sont communs, un peu stupide, non…

Les problèmes de circulation concernent aussi bien Carouge, Troinex, Veyrier, Bardonnex que Plan-les-Ouates.

La solution ne peut venir que d’un plan soutenu par tous.

Le PDC carougeois n’a pas attendu le « bon vouloir » de ses autorités et a déjà organisé une réunion entre élus Démocrates-Chrétiens de Troinex, Veyrier et Carouge.

Et nous ne nous arrêterons pas là. Il est éjà prévu de faire des propositions communes déposées en même temps dans chaque Conseil municipal et relayées au niveau du Grand Conseil.

Parlons-nous…

08:26 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

03/05/2010

Concubinage n’est pas mariage !!!

mariage.JPG

Nous attendions un beau et grand mariage.

Nous avions déjà acheté un super beau costard.

Les dames avaient déjà réservé le coiffeur.

Bref une occasion en or.

Et puis badaboum, pas de faire-part.

Juste une rumeur de désaccord, un pas en avant, deux pas en arrière.

En résumé, cela ne biche pas entre les radicaux et les libéraux.

Officiellement, tout marche.

Mais dans les coulisses, pas terrible.

Donc, Mesdames, Messieurs, n’attendez pas de liste commune pour les élections municipales.

En tout cas à Carouge, rien ne va changer.

Il y aura 2 listes.

Un point c’est tout.

A vous de tirer vos conclusions.

08:59 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

30/04/2010

Election du CA : On se pousse au portillon

départ.JPG

Les élections sont dans une année, mais certains sentent déjà l’odeur du bon foin.

Bien au chaud au Conseil administratif.

Faisons le compte…

Les 3 actuels qui se représentent (Madame De Haller, messieurs Nobs et Aebi).

Il faudra juste voir si les radicaux et les libéraux fusionnent avant cette échéance électorale.

Dans ce cas, 2 candidats pour un même parti nous semblent un peu présomptueux.

Les socialistes, logiquement, vont y aller.

Et depuis hier les écologistes ont proclamé leur champion, Nicolas Walder.

Donc 5 prétendants au podium.

Pire qu’une présidentielle.

Pour les programmes, il faudra attendre.

En fin de compte…pourquoi un programme.

Jouons sur l’image.

 

Et le PDC…

Ben nous sommes un peu fluets, nous débutons notre adolescence.

Mais attention, la croissance peut être rapide.

08:24 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

29/04/2010

Débat sur la sécurité à Carouge

salle des fêtes.JPG

 

Hier soir avait lieu le débat sur la sécurité à Carouge.

On attendait avec impatience une conseillère d’Etat et les deux Conseillers Administratifs de droite de Carouge.

Las, pas de conseillère d’Etat mais un conseiller national qui est sorti du chapeau. Quant aux Conseillers Administratifs, il y en avait certainement un de trop.

Quel bal !

Les 70 personnes clairsemées du public apprécieront.

Si l’on exclu les politiques et les commercants, il ne restait plus beaucoup de citoyens lambda.

Finalement le débat s’est limité à un objet. Toujours le même.

Vous avez deviné ?

Les caméras de surveillance.

On a ainsi tout entendu mais ce qu’il faut retenir c’est une volonté affichée des personnes présentes de mettre en place ce système.

Pour rappel : la motion demandant une étude pour la pose des caméras a été déposée par le PDC (cosignée par les autres partis de l’entente).

Evidemment, puisque cet élément figurait sur notre programme de législature lors de la campagne électorale de 2007.

Certains ont compris, après 3 ans, que ce sujet était porteur pour les prochaines élections. Par cette soirée, ils ont marqués leur départ en campagne.

Le peuple jugera par les urnes qui sont les plus à même d’avoir une vision d’avenir pour notre commune.

Mais quelle-est la votre ?

12:18 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

22/04/2010

Le CEVA arrive, la voirie déménage

voirie.JPG

Samedi dernier on fêtait les 10 ans du bâtiment regroupant les services de la voirie carougeoise.

Petits-fours et tout le toutim.

Quelle belle réalisation. Un extérieur en bois rappelant qu’à Carouge on aime faire dans l’écologie.

Un terrain entièrement traité car la pollution était passée par là.

Mais pour qui tout ça….

Je vous le donne en mille : pour les CFF.

Et oui !

Par définition, la construction prévue au Val d’Arve, une tranchée couverte, implique que la partie carougeoise du tracé du CEVA appartiendra aux CFF. En effet, l’entretien leur appartient puisqu’il s’agit d’un passage semi-ouvert.

Et la voirie dans tout ça?

Allez, on déménage.

Les trains sont gros et il nous faut de la place.

Finalement, que va gagner la commune…

Le PDC avait proposé un tunnel à cet endroit.

10:09 Publié dans Carouge | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange